Longué-Jumelles : le 17e atelier-relais

C’est à pas de course que la Communauté de Communes Loire-Longué poursuit ses efforts en faveur du développement économique avec la création d’un nouvel atelier-relais de 800 m²

La Zone Actiparc à Jumelles


Dans un souci d’harmonie avec l’environnement immédiat du bâtiment, la Communauté de Communes Loire-Longué construit un bâtiment d’architecture classique sur la Zone Anjou Actiparc de Jumelles, dans la continuité des ateliers-relais 9, 10, et 11, réalisés en 2010.

Il s’agit surtout pour le Président « d’être en mesure de proposer un loyer attractif et en adéquation avec le niveau des prix observé sur le marché immobilier local. »

Pour ce faire, l’opération se présente plutôt bien puisque les 1ères estimations du coût de construction, qui s’élève à 443.550 €, se chiffreront finalement à une offre qui ne dépassera pas 363.000 €, soit 18 % d’économie sur ce projet.

« Une situation de bonne augure » pour Frédéric Mortier qui ajoute avoir obtenu sur ce projet plus de 200.000 € de subventions.

Le loyer du bâtiment sera donc faible et devrait attirer à n’en pas douter de nouveaux entrepreneurs à l’horizon de l’été 2016, date prévue de la fin de l’opération.

Par la même, le Président Frédéric Mortier confirme le pouvoir d’attraction du territoire précisant « qu’aujourd’hui tous les bâtiments construits ont trouvé preneur sans aucune difficulté ».

La 1ère pierre posée ce 1er décembre 2015 confirme tout l’engagement des élus communautaires en matière de politique économique.




Article du 03 décembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de aie 04/12/2015 07:49:07

mr mortier aime le beton.en esperant que ce chantier se termine et a temp.rassurez nous.ce n'est pas le directeur de l'hopital qui gére et dirige ce projet !!!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI