Le tandem de l'espoir, défi des pompiers pour le Téléthon, à Saumur

Il y a environ 6 mois, Loïc Martin, président de l'Amicale des Sapeurs-Pompiers du Plessis-Grammoire, et Nicolas Guillou, son vice-président, se sont lancés un défi : le tandem de l'espoir, le défi des pompiers pour le Téléthon. Nicolas Guillou et sa compagne Bénédicte sont les parents du petit Elouan, bientôt 6 ans, atteint d'amyotrophie spinale de type III, maladie neuromusculaire d'origine génétique. Le tandem de l'espoir s'est donné pour défi de traverser le Maine-et-Loire. Il a rejoint Saumur, ce jeudi 3 décembre 2015, au Centre de Secours...


Une dizaine de personnes s'était donnée rendez-vous, ce jeudi 3 décembre 2015, au Centre de Secours des Pompiers de Saumur. Parmi ces gens, une grande majorité de Sapeurs-Pompiers, à l'initiative de ce tandem de l'espoir. En pratique, ce défi consiste à monter un tandem de deux pompiers, qui rejoindra une autre caserne. Là, un autre binôme rejoindra la caserne suivante, et ainsi de suite. Les équipages pédaleront jour et nuit, suivis d'un véhicule pour assurer la sécurité du cortège... sur une distance de 480 kilomètres. Au total, 23 centres sont concernés dans le département du Maine-et-Loire.

Chaque soldat du feu peut déposer 1 euro.

Cette opération, montée en partenariat avec l'Union Départementale des Sapeurs-Pompiers, et le Service Départemental d'Incendie et de Secours, a pour objectif premier de collecter des fonds pour la Téléthon. Au départ de chaque étape, chaque soldat du feu peut déposer 1 euro dans une cagnotte mais celle-ci est transportée ensuite de centre en centre pour recueillir les dons des collègues. Et si, sur le parcours, des habitants veulent offrir un don, une caisse est également prévue pour le public. Malheureusement, le tandem de l'espoir (parti à 9 heures du Plessis-Grammoire) n'a pas joui d'une notoriété assez forte pour attirer la foule lors de son arrivée à Saumur, ce jeudi 3 décembre 2015, aux environs de 16 heures.

Une idée venue du film « De toutes nos forces ».

C'est en regardant le film « De toutes nos forces », réalisé par Nils Tavernier et joué notamment par Jacques Gamblin et Alexandra Lamy, que Nicolas Guillou et son fils Elouan ont eu cette idée de lancer le tandem de l'espoir. Le film « De toutes nos forces » raconte l'histoire d'un adolescent, vivant dans un fauteuil roulant, qui met au défi son père de concourir avec lui au triathlon « Ironman » de Nice. « Un dimanche après-midi, nous avons regardé ce film et mon fils m'a dit : « Papa, je veux faire ça avec toi pour le Téléthon ! ». Mon fils n'ayant pas le physique pour, malheureusement, et vu que le délai était court, j'en ai parlé avec mes camarades pompiers, qui ont accepté de relever ce défi », raconte avec fierté Nicolas Guillou, très heureux que ses collègues Sapeurs-Pompiers aient joué le jeu.


Article du 03 décembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Tido 04/12/2015 10:30:15

Les pompiers qui créent un bouchon géant. Original et tellement pratique.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI