Bétonnage de Chinon : Stéphane Bern se mobilise, Europe 1 en parle

Le vendredi 27 novembre dernier, nous vous informions d'un projet de bétonnage du cœur de ville de Chinon (relire notre article). La municipalité a en effet comme objectif la construction d'un nouveau parking de 5 étages à 12 millions €, dans le centre historique de la commune d'Indre-et-Loire. Mais soutenues par Stéphane Bern, les associations « Défense du Patrimoine de Chinon », « L'Écrin » et « Touche pas à ma Fontaine » et l'Hôtel Diderot de Chinon se mobilisent... Europe 1 en a même parlé !

À Chinon, le Maire Jean-Luc Dupont est sous pression...


Sur son compte Twitter, le célèbre Stéphane Bern, connu pour son amour inconditionnel du patrimoine Français, se mobilise. Voici son « tweet » du samedi 19 décembre dernier : « Non au projet de bétonnage devant la forteresse de Chinon qui va défigurer ce joyau du patrimoine inscrit par @UNESCO @chinontourisme » (voir son compte Twitter).

Il signe la pétition et va écrire au Maire...

Florence Torossian, la présidente de l'association « Défense du Patrimoine de Chinon et de ses Environs », explique cette vive mobilisation du présentateur de France 2 : « Nous avons été contacté par Stéphane Bern en personne, le vendredi 18 décembre dernier, qui est indigné par ce projet. Après avoir installé le plateau de Secrets d'Histoire en février et mai dernier à Chinon, il a été choqué d'apprendre ce projet et il s'engage à nos côtés en soutenant le combat de l'association « Défense du Patrimoine de Chinon et de ses Environs ». Il a signé la pétition sur internet et il va écrire au Maire de Chinon ». Avant Stéphane Bern, Europe 1 s'était intéressé au sujet. Ci-dessous, le reportage de l'émission Europe Matin, présentée par Thomas Sotto.

Le jeudi 10 décembre, après 1h22 d'émission, Europe Matin parle du « parking de la discorde » :



Résumé de la réunion d'informations du 21 décembre :

Le lundi 21 décembre dernier, la municipalité de Chinon a organisé une réunion de présentation du projet. Le Maire de Chinon (Jean-Luc Dupont), son 1er adjoint (Jean-Vincent Boussiquet), la SET (Société des Équipements de la Touraine, chargée du projet et en contrat avec Chinon depuis 20 ans), l'ABF (Architecte des Bâtiments de France) Franck Charnassé et l'architecte Jean-Yves Barrier étaient présents. Malgré la date choisie en pleines vacances scolaires et veille de fêtes, 450 à 500 personnes s'étaient rendues disponibles, un peu à la surprise générale, notamment celle des élus. Florence Torossian raconte : « Le public venu nombreux et très inquiet a découvert l'ampleur du projet qui va venir dénaturer le site complet du centre historique, avec des modifications substantiels de la voirie. Les interventions et questions précises furent nombreuses et de qualité mais elles restent toujours sans réponses précises. Le Maire de Chinon, Jean-Luc Dupont, fut vite mis en difficulté après avoir récité la leçon en méprisant les questions émanant de spécialistes dans le public. Le public est resté très respectueux mais a hué lorsque le Maire de la commune a raillé le public », résume-t-elle... Une affaire à suivre !


Article du 23 décembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


14 commentaires :


Commentaire de 1-2-3 Soleil 23/12/2015 18:05:58

C'est quand même révoltant de voir avec quel acharnement on s'emploie à tout détruire en FRANCE!



Commentaire de bourgais 23/12/2015 18:20:23

et vous ferez quoi quand il y aura du béton STOP a la bêtise humaine



Commentaire de Voyer JV 23/12/2015 19:45:46

Et si on rasait le château pour faire un chouette parking ? Avec un McDo "drive in" au milieu ! Scandaleux !



Commentaire de Principaux 23/12/2015 21:35:11

C'est scandaleux !!! Comment les autorités départementales ,régionales ,écologiques ,environnementales, ect....peuvent-elles laisser faire cela ? Mr le Maire et les autres élus réfléchissent-ils ? Oui ,il n'y a pas de limite à la bêtise humaine !!!



Commentaire de Delattre Daniel 24/12/2015 18:18:16

Oui il est bon d\\\'ouvrir tous les sites de cette belle France, mais il ne faut pas faire n\\\'importe quoi en défigurant les abords ....



Commentaire de Gargamelle 27/12/2015 08:01:27

Bonjour, après la publication du compte-rendu de la réunion du 21 décembre dans la NR, javais écrit un commentaire sur le site du journal. Il a été publié, puis retiré. Je l'ai retouché en mettant une sourdine à l'ironie et je l'ai remis en ligne. Il a été publié, puis retiré. Je l'ai encore tronqsué et je l'ai mis en ligne pour la troisième fois? Il est toujours en ligne... mais très diminué. Puisque la PQR ne laisse pas ses lecteurs s'exprimer, je profite de l'hospitalité de Saumur Kiosque pour remettre en ligne l'article initial, tel qu'il était avant la censure. " De retour de ses vaca



Commentaire de Alain 30/12/2015 20:24:55

Depuis que le Monde est Monde, un certain nombre de choses sont immuables. C'est ainsi que le printemps succède à l'hiver, que la Vienne qui s'étire langoureusement aux pieds du château de Chinon se jette, quelques kilomètres en aval de notre bonne ville, dans la Loire, laquelle finit par se disperser dans les eaux de l'océan. Ne nous étonnons donc pas que la Nouvelle République (du Centre Ouest) semble assez partiale dans cette polémique qui réveille un peu Chinon depuis quelques jours : souvenons nous du fameux aphorisme d'Edgard Faure : "Ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent".



Commentaire de Urgences Patrimoine 04/01/2016 19:02:19

La commune a effectivement éludé les questionnement directement liés au Patrimoine et au savoir-vivre ensemble des gens présents, dont nous faisions partie, en soutien aux chinonais. Nous avons d'ailleurs relaté notre point de vue sur notre blog, suite à la réunion... Nous nous permettons d'en partager le lien ici: http://urgencespatrimoine.blogspot.fr/2015/12/le-parking-de-la-breche-et-sa-reunion.html Evidemment nous continuons fermement à nous pencher sur la question (les questions restées sans réponses) et notre soutien reste total!



Commentaire de Association Citoyen Contribuable de Touraine 07/01/2016 10:38:38

En 1560, c'est-à-dire bien avant la révolution et l’abolition des privilèges, la ville de Chinon avait droit à une assemblée générale des habitants qui donnaient leur opinion à l’occasion de grandes dépenses extraordinaires. (Source : Stefan Meller : La révolution française en Touraine). L’assemblée s’opposa même à la nomination du Capitaine De Richelieu au poste de Commandant du château et obtint gain de cause ! A l’époque, on ne parlait guère de démocratie, et pourtant! Il semble que nos élus n’ont décidément pas reçu les mêmes cours de gestion que la plupart d’entre nous, famille ou entr



Commentaire de Gargamelle 07/01/2016 16:49:29

Et quand on est au fond d'un trou, on arrête de creuser !



Commentaire de Jacqueline 08/01/2016 09:12:29

Par sécurité (merci à Saumur kiosque) je reprends le commentaire que j'ai déposé ce matin sur la NR (car parfois, ils les retirent après les avoir mis en ligne, particulièrement sur le sujet de la Brèche...) Jacqueline37500 > 08/01/2016 08:03:43 On a appris, autour du buffet, que le projet de la Brèche était maintenant indispensable pour permettre de piétonniser la place de la Mairie et d'y rapatrier le marché de la place Jeanne d'Arc ! Mais qu'est-ce que c'est que cette équipe municipale qui nous sort de nouveaux lapins de son chapeau à chaque réunion publique. La dernière fois (le



Commentaire de Gilbert de Chinon 08/01/2016 09:15:41

Le maire, en bon père sévère, persévère et perd ses nerfs ;-)



Commentaire de Booba 19/01/2016 09:47:12

a mort le château e n ai aucune peine jte nique ta race si jeanne d arc voyais ca elle ce retournerai dans son feu LOOOOOL



Commentaire de Chantal Audierne 09/03/2016 11:32:24

J’étais présente à la réunion du 21 décembre (commentaire de qualité par Gargamelle ci-dessous) et je confirme que Monsieur le Maire, Jean-Luc Dupont, a bien entériné le fait qu’il n’imaginait pas une telle opposition à son projet et que si ses administrés s’y montraient opposés et bien ma foi, il ne les décevrait pas et prendrait leur opinion en compte (sic !!!). La Brèche doit être aménagée et devenir un vrai cœur et poumon de ville, un lieu intéressant à découvrir où nous pourrions découvrir les immenses qualités de nos artisans d’art locaux (une maison de l’artisanat, par exemple) dans un



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI