l'Olympique cultive les paradoxes.

Pour Julien Sourice l'entraîneur olympien, " mon groupe me laisse sur une impression paradoxale à la trêve des confiseurs. Une drôle de sensation indéfinissable d'inachevé."

Julien Sourice : "Que 2016 exauce nos voeux"


Après onze journées de championnat, le bilan de l’Olympique est clair : Huitième au classement avec vingt-cinq points, quatre victoires, deux nuls et cinq défaites. Dix-sept buts marqués et autant de concédés.

Le jour et la nuit.

Lorsque Julien Sourice le technicien saumurois parle de paradoxe, il est en plein dans le vrai. Comme dans un jeu de cartes, les figures sont tête-bêche. C’est un peu les deux facettes des footballeurs olympiens. D’un côté, une équipe fringante en Coupe de France qui renvoie à leurs études deux formations évoluant dans le championnat de CFA 2, Challans et le Poiré sur vie, et de l’autre, une formation qui peine, balbutie son football et n’obtient au final aucune continuité dans ses résultats.

Les commentaires de Julien Sourice.

Ces derniers reviennent après chaque rencontre comme une suite de litanies parlant toujours un peu de la même chose. « Nous prenons trop de buts sur coups de pied arrêté, nous commettons trop de fautes d’inattention en défense, nous manquons de précision dans le dernier geste en jouant de façon trop brouillonne… » Ces remarques, je les ai entendus maintes fois dans les vestiaires du stade des rives du Thouet ou au téléphone lorsque Saumur joue à l’extérieur. Pourtant, les Saumurois sont invaincus à la maison mais incapables de vaincre à l’extérieur, lâchant des points parfois dans les arrêts de jeu. Le dernier match joué à domicile, victoire 4-2 contre Fontenay le Comte avant la trêve des confiseurs, a pourtant apporté au coach saumurois des raisons d’espérer pour la reprise. "Nous allons pouvoir souffler et récupérer l’esprit plus tranquille, nous avons joué de façon plus rigoureuse, plus présents et surtout plus attentifs. L’infirmerie va commencer à se vider et ce n’est pas trop tôt." Le point : "El Khoumisti qui a repris un peu l’entraînement devrait revenir à la reprise, Mandé de retour sur la feuille de match, Marien recommence à trottiner mais va devoir faire preuve de patience, plus les jeunes à qui nous avons fait confiance et qui ont honoré celle-ci de façon très marquante."

Saison de transition mais pas saison sans ambitions.

L’objectif initial de l’Olympique reste de terminer dans la première moitié du championnat. Julien Sourice reste confiant mais confie tout de même : « Il faudra mettre d’autres ingrédients pour espérer remonter au classement. J’attends plus de la seconde partie de la compétition. Nous allons retrouver un effectif plus consistant et ramener un peu de concurrence dans le groupe ce qui ne peu qu’être bénéfique. De plus, les jeunes comme, Mourette, Bourdin, Boulday, Gassama, Chapela, Pillier et André ont goûté à la DH » Ils voudront tout faire pour garder leurs maillots; de quoi titiller les esprits et les sensibilités, l’émulation est parfois la meilleure des choses pour remettre tout le monde dans le sens de la marche ce qui serait bénéfique pour le groupe.


Article du 04 janvier 2016 I Catégorie : Sport

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI