Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Le ciel s'éclaircit définitivement pour l'entreprise Longuéenne Anjou Électronique

Anjou Électronique, qui produit des éléments électroniques complexes pour l'aéronautique, emploie plus d'une centaine de salariés sur son site de Longué-Jumelles. En plein doute en 2009, elle avait entamé un plan de sauvegarde. Mais à compter de 2010, elle commençait à relever la tête, notamment grâce à l'essor de l'aviation militaire française et notamment le regain pour du Rafale pour laquelle elle est fournisseur. Aujourd'hui, 3 ans avant l'échéance, elle clôture son plan de sauvegarde et solde ses dettes par anticipation.

Anjou Électronique, Z.I de la Métairie, à Longué-Jumelles.


L'entreprise clôture son plan de sauvegarde 3 ans avant l'échéance. Le tribunal de commerce d'Angers a, en effet, autorisé, hier, le paiement anticipé du solde du passif et ordonné la clôture des opérations de sauvegarde. Pour rappel, en mai dernier, Anjou électronique obtenait le prix de la « Supply Chain » décerné par l'Usine Nouvelle pour sa démarche rigoureuse en matière de gestion (relire notre article). Un prix qui était venu sécuriser l'entreprise Longuéenne. Et en septembre dernier, l'entreprise avait annoncé vouloir agrandir ses locaux alors qu'elle renouait avec l'embauche.

Des choix qui ont fonctionné...

Du magasin aux ateliers d’assemblage, l'objectif, avec des indicateurs à chaque poste, est d'optimiser la qualité, les délais et les productivités. Cela fonctionne, expliquait Christophe Brossard (photo ci-contre), recruté au poste de PDG en 2010 : « La productivité a été améliorée de 12%. Nous espérons encore gagner encore 15% en 2016, en répartissant l’assemblage de grandes pièces, comme les boîtes de commande de vol d’avion, aujourd’hui assuré par un seul opérateur, sur plusieurs postes. Nous sommes aussi satisfaits du taux de retour de produits qui est ainsi passé de 5,5% en 2012 à 1% en 2014 ».

Arnaud Goulet, nouveau PDG de l'entreprise.


L'entreprise Longuéenne Anjou Électronique et Christophe Brossard ont gagné un gros pari et sécurisé encore un peu plus. Aujourd'hui, Anjou Électronique repart sur de nouvelles bases et a un nouveau PDG : Arnaud Goulet (photo ci-contre). Après un parcours à l'École Centrale de Nantes (1998-2001) puis une formation à l'HEC, l'école des Hautes Études Commerciales de Paris (2001-2002), ce dernier a enchaîné les postes : Responsable de production chez Schweitzer Mauduit International (2002-2008), Responsable adjoint à l'unité de Toulouse chez AAA, Assistance Aéronautique et Aérospatiale (2008-2012), Directeur Général SIMRA Services chez Segula Technologies (2012-2015) puis un court passage au poste de Directeur Général chez Precimecan du Groupe Caromar (mars 2015) jusqu'à sa récente nomination au poste de PDG de l'entreprise Anjou Électronique.


Article du 07 janvier 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI