Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



La supérette Diagonal de Bagneux braquée mardi, en fin de journée

Ce mardi 12 janvier 2016, deux braqueurs ont fait irruption dans la supérette Diagonal de Bagneux, en fin de journée. Exhibant leur arme devant une caissière, alors que des clients étaient encore présents dans l'établissement, ils pensaient emporter les 700 euros de la caisse. C'était sans compter sur le courage d'un membre du personnel, qui a empoigné l'un des braqueurs pour récupérer une grande partie de l'argent. Fort Heureusement, aucun coup de feu n'a été tiré et aucun blessé n'est à signaler...

La supérette Diagonal, située 7 rue Desmarest, à Bagneux.


La supérette Diagonal, située à Bagneux, a de nouveau été la cible d'un acte de vandalisme. Celui de ce mardi 12 janvier 2016, en fin de journée, a été encore plus choquant pour le personnel avec une tentative de braquage. Comme nous le précise Madame la procureure de la République au Tribunal de Grande Instance de Saumur, Carine Halley, « l'établissement a été victime de vol avec violence. Deux braqueurs sont entrés, juste avant la fermeture, alors qu'il restait encore quelques clients à l'intérieur. Ils ont exhibé leur arme et ont menacé un membre du personnel pour se faire remettre le fond de caisse, c'est-à-dire environ 700 euros ».

L'acte héroïque du membre du personnel

Juste avant de prendre la fuite, les deux braqueurs ont eu la surprise d'être suivis par un membre du personnel du Diagonal. Jacques Mercier, le propriétaire de l'établissement, explique les faits : « Un de nos salariés a été héroïque. Il a poursuivi l'un des deux braqueurs, l'a cramponné et a récupéré un des sacs, qui contenait une bonne partie de l'argent. Il a fait preuve d'énormément de courage, malgré les risques encourus, à l'image de ce qui s'était passé à Marignane (1). Il l'a fait naturellement, sans se poser de questions ». En ce qui concerne les deux braqueurs, « ils sont toujours en fuite. Une enquête est en cours pour les identifier mais aussi pour savoir s'il s'agissait d'une vraie arme à feu ou seulement d'une arme factice... », a ajouté Madame la procureure de la République de Saumur, Carine Halley. Ce n'est pas la première fois que la supérette Diagonal est victime de méfaits... Quelques jours après sa réouverture, il y a environ deux ans et demi, la supérette Diagonal du centre-bourg de Bagneux, commune associée à Saumur, avait été victime d'une tentative de cambriolage, au cours de la nuit du lundi 28 au mardi 29 octobre 2013 (relire notre article).

(1) Avec pour seules armes son courage et une bombe lacrymogène, un retraité d'Air France (61 ans) avait tenté d’arrêter les deux braqueurs d’un bar-tabac, en 2013, à Marignane. Malheureusement, il en est mort.


Article du 15 janvier 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


9 commentaires :


Commentaire de rené la taupe 16/01/2016 09:46:21

encore des anciens de la maison de retraite toute proche.



Commentaire de moustic49 16/01/2016 12:23:11

@rene la taupe : quand on a que cela à dire ... autant se taire !



Commentaire de davy 17/01/2016 09:42:38

Un courageux qui mérite la médaille pas comme nos stars de pacotille.



Commentaire de CONtribuable1 17/01/2016 11:34:21

Les élus du Saumurois vont lui attribué la médaille de la ville , puis une augmentation de salaire de la part des employeurs et puis si l'affaire remonte aux oreilles de notre " incapable dirigeant " a Paris il auras peut être la plus haute distinction ? va savoir .......mais c'est courageux ce qu'il a fait , bravo .



Commentaire de petitlo 17/01/2016 13:44:01

il a un grain le courageux, payé une misere a vendre de la camelotte, et ce prendre un coup de fusil en laissant femme et enfant ?



Commentaire de Sceptique 17/01/2016 21:04:38

J'avoue, que je suis sceptique. A l'heure où on parle de procédure à suivre en cas d'attentat... Le comportement de ce salarié, n'a rien d'héroïque. Je trouve même que cela aurait pu être dangereux pour tout le monde, si les malfrats avaient décidé de reprendre le gain, et si leurs armes n'étaient pas factice. A moins que ce ne soit une mise en scène pour valoriser ce salarié... Car un tel acte pour 700€, c'est un peu gros. Pour moi, un héros sauve des gens, pas de l'argent (surtout avec des collègues et clients à côté). Bref... fêtez donc cet inconscient, ça occupera nos élus.



Commentaire de La rédaction 17/01/2016 21:14:52

Bonsoir, Sur le Kiosque, on a fait le choix d'être discret sur le déroulé et les personnes présentes à la demande du procureur et du propriétaire de l'établissement



Commentaire de inconscient 18/01/2016 07:03:30

il n'y a pas d'héroïsme à être suicidaire! Et tout ça pour du pognon c'est une blague?



Commentaire de boucher tout cru 18/01/2016 15:27:47

@ Sceptique : toi évidement tu aurais eté te caché dans la fosse ! je rigole


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI