Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


L’Armor chief McKean en visite aux Ecoles miltitaires de Saumur

Les cinquante étoiles du drapeau américain flottaient au-dessus des écoles militaires de Saumur (EMS), jeudi 14 et vendredi 15 janvier 2016. Le général Dumont Saint Priest, commandant l’école de Cavalerie, recevait en effet son homologue étasunien, le brigadier général McKean, chef de l’Armor school (école des blindés, soit l’équivalent de la Cavalerie française).


En garnison dans le camp de Fort-Benning, en Géorgie, au sein du Manoeuver Center of Excellence (centre de l’armée américaine regroupant les écoles et les centres de formation dédiés au combat de l’infanterie et de la cavalerie), l’Armor school est plus spécifiquement chargée de former les « tankistes » de l’Army.
Les deux généraux se connaissent bien. Ils échangent régulièrement, via Internet, leurs points de vue sur la cavalerie et les blindés. Mais c’est la première fois que le général McKean avait l’occasion de venir à Saumur.
Habitué au M1 Abrams (principal char en service dans la cavalerie américaine), le général McKean a pu s’initier au char Leclerc sur le simulateur, avant de le tester en grandeur nature au camp de Fontevraud. La visite du musée de la Cavalerie, qui a succédé à celle du musée des blindés, a permis à l’Armor chief de rappeler que le général George Patton, en son temps, avait séjourné à l’école de cavalerie de Saumur.
Dans un registre plus sportif, la délégation US a également apprécié la reprise d’équitation, conduite par un instructeur de la section équestre des EMS. Les spécialités culinaires du Saumurois (vins et fouées, notamment) les ont autant enthousiasmés que l’architecture locale. Mais c’est surtout le système de formation des cadres, mis en œuvre au sein de l’école de Cavalerie, qui a retenu toute l’attention des experts blindés américains.
La visite s’est achevée vendredi midi autour de quelques « bulles » où le général Dumont Saint Priest s’est vu offrir un sabre de cavalerie de l’armée américaine.
Nul doute que cette visite a confirmé le rapprochement militaire déjà entamé entre les deux écoles et consolidera les liens, déjà étroits, qui unissent la France aux Etats-Unis d’Amérique.


Article du 19 janvier 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de lucie p 20/01/2016 07:27:47

mac kean c'est pas aussi le chef des pomme de terre ?


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI