Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


La boxe pour entraîner les gardiens de but de Saumur

David Granger qui a mis en place une école de gardiens de but au sein de l'Olympique de Saumur, multiplie les échanges inter-sports. Après la gymnastique et le trampoline, la boxe afin que ses protégés puisent puiser dans chaque discipline les atouts qui leur permettront d'être plus performants dans leur cage.

Image rare, des footballeurs sur un ring.


Toutes les disciplines possèdent leurs spécificités mais également des points communs : le physique, le mental, la préparation. C’est en voyant comment se préparent les autres sportifs que David Granger souhaite que ses protégés puisent d’autres manières de se préparer et les adaptent à leur façon d’opérer.

Un gardien OK pour éviter le KO.

David Granger : « Ma démarche est de donner une nouvelle forme d’entraînement. Avec Dominique Crépel, le responsable du club de boxe thaï de Saumur, nous avons mis en place une séance d’entraînement dans la salle de la SCOOP. Le but était de pousser les gardiens dans leurs derniers retranchements, dans leur gestuelle, de développer un travail mental dans des conditions différentes que celles qu’ils connaissent habituellement, de travailler un jeu de jambes plus intense tel que celui des boxeurs. Tous ces points complémentaires peuvent leur apporter un plus très utile les jours de matchs lorsqu’ils se retrouvent en face à face avec un attaquant en situations difficiles. Le travail de concentration que Dominique Crépel maîtrise et insuffle très bien à ses pratiquants, cette maîtrise, les gardiens devront l’acquérir encore plus. Certes cette séance était unique mais riche d’enseignements. Si nous avons pu apporter un plus à mes gars cela serait déjà très bien. »
Sur les quatorze gardiens et gardiennes que compte l’école, David Granger n’avait emmené que les plus âgés. David Bourdin, Justum Antonin (U19) et Quentin Musset (U16). Les garçons ont très bien accueilli cette initiative. Les commentaires de chacun reflétaient bien le vécu de cette expérience. « Au cours de cette soirée très sympa, nous avons pu voir une autre méthode de travail. Un travail très intensif, une préparation musculaire différente dans un milieu où chacun donne le meilleur de lui-même. Mentalement c’est un travail très personnel qui est demandé. Pour nous c’était une très bonne expérience. »

Le gardien un équipier comme les autres.

« Les gars se rendent compte que l’on s’occupe d’eux et que le poste de gardien n’est pas un poste isolé et qu’ils sont partis intégrante de l’équipe » renchérit David. « Je souhaitais leur faire découvrir autre chose. La boxe exige une condition physique très poussée et un mental à toutes épreuves une sorte de don de soi-même à sa discipline. Je souhaitais un changement d’horizon pour qu’ils puissent travailler dans un milieu différent avec d’autres sportifs qui ont une approche différente du sport. En un mot, leur montrer qu’un gardien est un sportif à part entière. »
La famille sportive est une grande famille, que les pratiquants aient des crampons sous les chaussures ou des gants sur les mains, ils assouvissent une même passion. David admet que depuis la création de son école de gardiens, « il est encore trop tôt pour tirer des gros enseignements de cette première année mais, j’ai déjà constaté un goût du travail plus développé. Nous travaillons d’une façon plus juste et n’ai pas l’impression que nous œuvrons dans le vide. L’avenir nous dira et je le pense que nous avons eu raison. »

La vista d’un gardien est essentielle pour éviter le KO de l’équipe !


Article du 20 janvier 2016 I Catégorie : Sport

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI