Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Frédéric Mortier : « À l'image d'Anjou Électronique, le bilan économique de Loire-Longué est bon »

A quelques heures de la commission qui doit statuer sur l'avenir des ComCom dans le département et sur l'éventuel raccrochement de Loire à Longué à Saumur Agglo, Frédéric Mortier communique sur sa dynamique économique. Il fait l'état des lieux de l'économie et de l'emploi sur la communauté de communes Loire-Longué. Comme le précise le président de la CCLL : « Malgré un contexte économique incertain, les entreprises Loire-Longuéenne résistent et poursuivent leur développement ». Pour imager cette résistance et ce développement, Frédéric Mortier prend l'exemple d'Anjou Électronique qui, 3 ans avant l'échéance, clôture son plan de sauvegarde (relire notre article).

Anjou Électronique pris pour exemple par Frédéric Mortier.


Concernant la Zone Anjou Actiparc de Jumelles, premier parc d’activités du territoire de la communauté de communes de Loire-Longué, « il confirme son excellente attractivité avec des chiffres particulièrement positifs en matière d’implantations d’entreprises. En effet, entre 2010 et 2015, on dénombre ainsi une vingtaine d’implantations d’entreprises sur la ZAC de Jumelles sur cette période (1). L’ensemble de ces arrivées représente plus de 150 emplois pour la Communauté de Communes », commente Frédéric Mortier, président de la CCLL. Si on s’attarde sur les cessions foncières concrétisées lors de cette période, celles-ci s’élèvent à plus de 65 000 m². « Ce chiffre peut être considéré comme exceptionnel, au regard d’une part du volume des transactions observé sur les autres zones Anjou Actiparc du département, et d’autre part de la crise économique qui a fortement touché notre pays », poursuit-il.

« La CCLL dégage une véritable attractivité économique ».

En matière d’immobilier d’entreprise, l’effort financier de la communauté de communes Loire-Longué a été « considérable », juge Frédéric Mortier, « avec près de 5 millions d'€ injectés dans le tissu économique local en 5 ans. Ces investissements ont permis la construction de quatre ateliers-relais et une industrie-relais, drainant une centaine d’emplois pour le territoire », ajoute-t-il. Plus globalement, et « malgré la difficulté que revêt l’accueil de projets exogènes », Frédéric Mortier constate que « la communauté de communes Loire-Longué dégage une véritable attractivité économique, puisque plusieurs entreprises extérieures se sont installées sur le territoire, à l’image de d’In’Rescom (Sarthe), Val’Prim (Brion), ou bien d’Omebi (Région Parisienne) ».

Le regard de Frédéric Mortier, du côté de l'emploi...

En terme d’emploi, la communauté de communes Loire-Longué, qui compte 5 700 emplois, « est un pôle d’emploi qui se caractérise par une forte empreinte industrielle et une prééminence de l’emploi agricole. En effet, le secteur industriel reste une composante significative du tissu économique local et génère des retombées importantes en termes de richesses et d’emplois (26% de l’emploi salarié total du territoire), boostées par un certain nombre d’entreprises « locomotives », à l’image d’Assa-Abloy (300 salariés), d’Anjou Électronique (147 salariés), ou d’ATM (142 salariés) ».

Pour les entreprises, « envisager le futur avec optimisme ».

Dans un contexte hautement concurrentiel, et face à une conjoncture particulièrement difficile, « la spécificité et le savoir-faire de ces entreprises leur donne un avantage compétitif certain et permet d’envisager le futur avec optimisme ». Toujours selon Frédéric Mortier, « les élus Communautaires ont fait un choix fort : celui d’axer très fortement la politique publique de la collectivité autour du développement économique et de l’emploi qui sont, plus que jamais, nos cœurs de cible ».

« Des carnets de commandes qui se maintiennent ».

« Les chiffres ci-dessus montrent que nous disposons d’un tissu de PME solide, avec des carnets de commandes qui se maintiennent malgré les difficultés macro-économiques », explique le Président de la CCLL. Par ailleurs, suite à une étude menée par le Comité d’Expansion Économique de Maine-et-Loire sur les déplacements de la population active, la « communauté de communes Loire-Longué, est considérée comme « Pôle d’emploi rural » caractérisé par un relatif équilibre entre flux entrants, internes et sortants ».

« Le territoire de la CCLL répond à un vrai bassin de vie ».

Enfin, comme le confie Frédéric Mortier : « Aujourd’hui, 38% des actifs occupés du territoire Loire-Longuéen travaillent sur ce dernier quand environ 25% viennent chaque jour travailler de l’extérieur, preuve d’un territoire intégré en matière d’emploi ». Et de conclure : « localisation résidentielle et localisation de l’emploi sont liées ; les flux de migrations internes démontrent que le territoire de la Communauté de Communes Loire-Longué répond à un vrai bassin de vie ».

Un bilan qui tombe à point nommé et un message fort, à la veille de la CDCI (Commission Départementale de Coopération Intercommunale) qui doit décider ce 22 janvier de l'avenir de la CCLL, à savoir selon le projet préfectoral la raccrocher à l'Agglo Saumuroise, un projet farouchement condamné par le Président Mortier, ardent défenseur de l'autonomie de son territoire...

(1) Liste des entreprises nouvellement présentes ou en phase d’installation sur la ZAC (2010 – 2015) : Jardinova, Nunhems, VitClean, In’Rescom, NC’Air, Quémard, Haye, Daheuille, Tharreau Semences, CAPL, Ageda-Ouest, Haden-Seeds, Forestière Laurent Musson, Cousseau, Val’Prim, Cabinet d’Architecture Vanlathem, OMEBI, D.M.M.O.


Article du 20 janvier 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de Longuéen 20/01/2016 18:08:27

Un vrai champion de la com ce Mortier !



Commentaire de LIBELLULE 20/01/2016 20:27:14

Et pourquoi, Monsieur MORTIER n'aurait-il pas raison!. Au moins il a le courage de tenir tête. Ce n'est pas parce que certains décident de faire d'une façon, qu'il doit se mettre en rang derrière!!!!



Commentaire de çà suffit 20/01/2016 23:38:57

Réponse à libellule Il fait de même avec les élus de "sa" comcom. Pourquoi ceux-ci devraient-ils le suivent ?



Commentaire de je vis a longué 21/01/2016 17:38:35

nous ne sommes pas content des politiques menées depuis longtemps pour une fois qu un homme envisage les choses autrement on le critique dommage moralité ont aient bien c!!!!!


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI