Les cavaliers Français de para-dressage en forme aux Pays-Bas

Plusieurs cavaliers français de para-dressage* ont participé au concours international de Genemuiden aux Pays-Bas (CPEDI***), du mercredi 20 au samedi 23 janvier 2016. Parmi les cavaliers, José Letartre (grade 3) était en selle sur Swing Royal*ENE-HN et Léa Sanchez sur Rhapsodie*ENE-HN (grade 1a). Nadèje Bourdon (écuyer du Cadre Noir et cavalière habituelle de Rhapsodie) accompagnait et encadrait Léa Sanchez. Les résultats ont été bons au cours de ce déplacement aux Pays-Bas. Sebastien Goyheneix, écuyer et coordinateur du pôle France para-dressage à Saumur, assurait l’encadrement des chevaux de Saumur.

Léa Sanchez et José Letartre ont assuré en para-dressage.


Des podiums assurés chaque jour

Dès le premier jour, pour l’épreuve dénommée « Team test », Léa Sanchez avec Rhapsodie*ENE-HN termine 2eme et la moyenne de 70,36%, dans le grade Ia. José Letartre avec Swing Royal*ENE-HN termine 3eme avec 67,85 %, en grade 3. Pour l’épreuve individuelle, Léa Sanchez avec Rhapsodie*ENE-HN termine 2ème et la moyenne de 70,36%. José Letartre avec Swing Royal*ENE-HN termine avec 66,50%. Dans la reprise libre en musique, Léa Sanchez avec Rhapsodie*ENE-HN se classe 2ème avec 71,750%. José Letartre avec Swing Royal*ENE-HN termine 5ème avec 70,167%. Il faut noter les bons résultats des 2 autres cavalières françaises, dont plusieurs places de 3ème de Nathalie Bizet avec Allisca, et de Céline Gerny avec Flint, plus une 2ème place dans la reprise en musique.

Dans la Coupe des Nations, la France termine 2e derrière les Pays-Bas mais devant le Danemark

Philippe Célérier, entraîneur du para-dressage donne son avis : « Les résultats sont satisfaisants dans tous les grades. Léa Sanchez avec Rhapsodie*ENE-HN confirme ses résultats avec de belles prestations dans le grade Ia. José Letartre montre une belle progression et le potentiel possible avec Swing Royal*ENE-HN. Il y a de beaux potentiels qu’il faut encore faire progresser. Les couples sont encore « jeunes » dans le travail ». Pour la qualification, il poursuit : « Au niveau des qualifications pour les Jeux Paralympiques, la Fédération Equestre Internationale doit valider tous les résultats au niveau mondial et donner des listes fin février début mars. Le classement sur les « rankings lists » sera à suivre avec attention. Il serait important d’avoir 3 individuels qualifiés de façon certaine dans 3 grades différents ».

* Informations sur les grades en para-dressage :

Grade I : Déficience très importante au niveau de l'équilibre du tronc, motricité très limitée des bras et des jambes.
Grade II : Handicap moteur important au niveau de l'équilibre du tronc, handicap unilatéral majeur.
Grade III : Hémiplégie, grave handicap des bras, handicap moyen des 2 bras et jambes, cécité.
Grade IV : Limitation d'un ou deux membres, déficience visuelle.


Article du 26 janvier 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI