Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Une rencontre constructive entre élus régionaux et maire de Saumur

Comme ils l'avaient annoncé en point presse hier (relire notre article), les deux élus de la majorité régionale, Éric Touron et Régine Catin, qui seront demain officiellement investis respectivement dans les commissions « Agriculture, Agroalimentaire, Forêt, Pêche et Mer » et « Culture, Sport, Vie associative, Bénévolat et Solidarité » ont donc rencontré le maire de Saumur, ce jeudi 28 janvier au matin. 4 points ont été abordés : Fonds Européens, Tourisme, SOPRAF et Château de Saumur et, enfin, Filière Équestre. À l'issue de cette rencontre, nous avons pu rencontrer le maire de Saumur et joint Éric Touron par téléphone.

Etude sur le devenir du château de Saumur. En suspens ?


Fonds Européens : une attention particulière pour le Saumurois

Tout d'abord, les Fonds Européens... Bruno Retailleau ayant indiqué qu'il y aurait des renégociations au niveau de leurs répartitions sur les territoires, Jean-Michel Marchand a demandé à ses représentants qu'ils « soient très attentifs au Saumurois et à Saumur ». Et de prendre pour exemple le problème récurrent de la façade de la mairie de Saumur. « Un projet toujours repoussé faute de projets plus urgents, durant ma 1ère mandature avec le rempart du Château et durant celle de Michel Apchin, avec l'Église Saint-Pierre ». Et Éric Touron de l'assurer, « nous serons vigilants ».

Étude pour le devenir du Château : qu'elle soit menée à terme

Deuxième point, celui de la SOPRAF et de l'étude sur le Château de Saumur. Jean-Michel Marchand : « Nous sommes en phase sur l'intérêt de faire fonctionner ensemble l'Abbaye de Fontevraud, les Châteaux de Montsoreau et de Saumur. Par ailleurs, s'il est acté que nous entrons à 10% dans le capital de la SOPRAF, à savoir à hauteur de 2 500 euros, nous ne sommes pas encore actionnaires. Mais j'ai demandé à ce que l'étude prévue pour le Château soit menée ». Pour Éric Touron, s'il ne remet pas en cause cette étude, il se veut prudent : « L'étude ne peut être commandée à la SPLA SOPRAF que par l'un des actionnaires. Or, la Ville n'est pas encore actionnaire. Je ne pense pas que ce soit remis en question, mais il faut prendre les dossiers un à un ».

Office de Tourisme : quelle articulation ?

Troisième point, le tourisme et l'évolution de l'Office qui, demain, devient communautaire. La question du Maire de Saumur : « Quelle sera la place de la région, notamment si une évolution de portage juridique est acté, à savoir une transformation en SPL (Société Publique locale) pour que la structure soit aussi porteuse des grands événements qui se déroulent pour la plupart sur la Ville de Saumur ». À cela les élus régionaux aussi de le dire : « Nous porterons la réflexion, mais il faut que les choses et services soient bien en place ».

Filière équestre : sous le prisme économique

Enfin, 4ème et dernier point, la Filière Équestre, sachant qu'Éric Touron devient le Monsieur Cheval de la Région (relire notre article). Et sur ce point, une osmose parfaite pour que la Filière Équestre ne soit pas prise que sous le prisme touristique mais globalement économique, en tant que vecteur de développement territorial. Et Jean-Michel Marchand de réaffirmer sa requête quant à l'étude portant sur les aménagements ENE – Chardonnet et les événementiels qui avait été actés sous la précédente mandature : « Elle doit impérativement faire le lien entre les deux, tourisme et économie ». Une étude qui ne semble pas remise en cause par les élus régionaux.

Une réflexion globale

Et Jean-Michel Marchand de conclure son cahier de doléances à l'attention des deux élus référents pour le territoire, en matière de Culture et de Filière Équestre : « Si l'on reste sur cette volonté de faire du Tourisme et de la Filière Équestre des atouts économiques, la question est de savoir avec quels outils et quelles actions de développement. Bref, que deviennent les 4 outils existants que sont le CCO (Centre Culturel de l'Ouest), la SOPRAF, le Comité Équestre et l'Office de Tourisme ». À cela Éric Touron de répondre : « Nous aurons une réflexion globale sur tous les organismes qui œuvrent dans le même sens ». Et de son côté de conclure : « En tout état de cause, notre objectif est bien celui de défendre le territoire ».


Article du 28 janvier 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de Neant 28/01/2016 18:35:01

Bla-bla-bla On peut pas faire plus creux



Commentaire de grizli 28/01/2016 18:56:21

Il y a en matière de tourisme des dossiers en cours notemment sur le développement et la cohérence de la dépense publique : le patrimoine châteaux de Saumur et Montsoreault, Abatiale de Fontevraud ect... Alors effectivement, il va falloir défendre le territoire et monter aux créneaux (sans jeux de mots) devant d'autres intérêts d'autres parties de la Région...... Nous jugerons dans les prochains mois ce qui restera au saumurois..........



Commentaire de Lolo de Pocé 01/02/2016 10:17:06

des questions oui et des réponses vagues, oui nous serons attentifs, oui on verra bref de la vrai politique politicienne....


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI