Le Budget primitif 2016 du département est voté

Voté le 23 février, le budget 2016 du Département de Maine-et-Loire s’élève à 692,64 millions d’euros, en diminution de 2,6 % par rapport à 2015 (707 M€) : 595 millions d’euros en fonctionnement et 66,14 millions d’euros en investissement (hors remboursement du capital de la dette). Un budget qui confirme la hausse de la fiscalité sur la part départemental sur le foncier bâti de 5.8%, soit 15 € par ménage. Sur les 42 élus départementaux, il a été voté sans les 12 voix de la minorité. Le communiqué du Conseil Départemental.


« Grâce à une maîtrise de ses dépenses de fonctionnement et un recentrage sur ses compétences, le département maintient un haut niveau d’investissement pour les habitants et le territoire.
Ce n’est pas sans difficultés que le Département est parvenu à équilibrer ce nouvel exercice. Alors qu’il doit faire face à une forte augmentation de ses dépenses sociales non compensées par l’Etat, au premier rang desquelles le RSA (89 millions d’euros dont 40 millions d’euros de reste à charge), il est également confronté à une diminution tout aussi considérable de ses recettes (- 11,5 millions d’euros de Dotation Globale de Fonctionnement, - 3 millions d’euros de Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises). Malgré tout, le Département poursuit ses missions au service des habitants de Maine-et-Loire.
L’accompagnement et le soutien des plus fragiles constituent sa première priorité. Il y consacre près de 370 millions d’euros, soit 62 % de son budget.
Afin de continuer à mener à bien ses actions, le Département priorise, rationalise, mutualise et réduit de manière drastique ses dépenses de fonctionnement courant (- 6 millions d’euros, hors AIS).
Ces efforts importants et un recours limité à la fiscalité locale (+ 5,8 %) permettent de stabiliser l’endettement tout en permettant de relancer ses investissements.
2016 verra, entre autres : la construction du Foyer départemental de l’Enfance ; la poursuite de la construction de la RD775 La Membrolle-Le Lion d’Angers et l’ouverture de la RD347 La Ronde-Saumur ; le déploiement du Très Haut débit ; la rénovation des collèges de l’Aubance à Brissac-Quincé, Yolande d’Anjou à Saumur ou David d’Angers…
»








Article du 24 février 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI