Après le baroud des assureurs, l'appel d'offre sur la mutuelle santé relancée par la ville.

Ils n'étaient pas contents les agents d'assurance de la ville de Saumur et l'avait savoir par courrier au maire et à la presse en janvier dernier (relire ici). La raison ? L'appel d'offre pour une mutuelle que la ville souhaitait proposer à ses habitants était "tronqué" et constituait une "concurrence déloyale pour des employeurs et acteurs économiques de la ville". L'appel à partenariat a été déclaré infructueux par la ville faute de réponses satisfaisantes.

Pascal Le Gall qui a mené le dossier avec Christophe Merlet


Les mutuelles municipales fleurissent un peu partout en France... Les communes jouent de l'appel d'offre groupé pour proposer la meilleure offre à leur population. L'idée est louable au premier regard, d'autant qu'en France, 5 à 10% des habitants ne souscrivent pas de complémentaire santé et 10 à 20 % de ceux qui sont assurés, envisagent d’arrêter. Le nombre de personnes n’étant pas couvertes par une mutuelle est en progression et l’idée de proposer une complémentaire de commune pourrait, selon les élus, directement impacter la Santé Publique. La commune de Loudun et le maire de Saumur a décidé de lui embrayer le pas.

11 jours seulement pour répondre

Le projet avait été lancé au printemps dernier et l'enquête a été réalisée en juin. A Loudun, par exemple, c'est une franchise nationale spécialisée dans le domaine qui a obtenu le marché suite à un appel d'offre. A Saumur, la municipalité a décidé aussi de s'adresser aussi à ses agents locaux. Sauf que ces derniers avait laissé planer le doute sur l'égalité de traitement entre concurrents : "Par dépôt le 16 novembre 2015 dans la plupart de nos agences, nous avons reçu le cahier des charges mentionnant une date limite de remise des offres le 27 novembre. Soit 11 jours pour faire réaliser une étude par nos compagnies". Cela avait du mal à passer chez les agents d'assurance. Ces "employeurs, acteurs locaux et payeurs de taxes" comme ils se qualifiaient, se demandaient si c'est logique que des "fonds publics, par la mise à dispositions d'agents et de locaux soient utilisés dans une activité venant en concurrence des entreprises privées". De plus, ils s'inquiétaient de l'habilitation professionnelle des agents municipaux qui seront en charge de présenter les mutuelles...

Satisfaction des assureurs

Les assureurs ont été prévenu par courrier d'un nouvel appel à partenariat et Pascal Le Gall, qui a mobilisé les agents avec Christophe Merlet, est satisfait : "Nous étions une quinzaine à avoir signé cet appel, seulement un agent d'assurance de la ville n'a pas suivi. Nos arguments, je pense, ont été entendus, Monsieur le Maire nous a écrit pour nous apporter les réponses que nous attendions et nous préciser les conditions dans lesquelles l'appel d'offre allait être relancé. Ainsi, il n'y aura pas qu'une seule compagnie qui sera choisie mais plusieurs. Les 3 agents de la ville qui seront formés, le seront pour accueillir, informer et orienter les usagers vers les professionnels de l'assurance santé, seuls compétents à traiter les dossiers".

Avec des communes de l'Agglo

Avant de lancer la consultation, la Ville de Saumur a souhaité proposer aux communes de la communauté d’agglomération de Saumur Loire Développement de s’associer à la démarche afin d’obtenir des tarifs plus avantageux. La mutuelle communale de Saumur s’adressera à tous les habitants de la Ville de Saumur et ses communes déléguées (Bagneux, Dampierre-sur-Loire, St Hilaire-St Florent et St Lambert-des-Levées), mais également Parnay, Distré, Fontevraud l’Abbaye, Epieds, Montsoreau, Souzay-Champigny et Turquant. Les publics ciblés sont larges et inclus travailleurs, salariés ou assimilés, salariés agricoles, travailleurs non salariés, demandeurs d’emploi, étudiants, retraités… En priorité, elle s’adresse aux plus démunis, aux foyers très modestes qui pourront en profiter, autrement dit ceux étant les moins couverts. L’objectif est de redonner du pouvoir d’achat aux ménages les plus fragilisés.


Article du 24 février 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de calculette 24/02/2016 18:15:47

Personnellement je m'en tiens à une garantie hospitalisation d'environ 18 euros/mois soit un jour de forfait hospitalier, les mutuelles ne présentant pas objectivement d'intérêt économique même en cas de pépins; http://www.quechoisir.org/sante-bien-etre/complementaire-sante/conseils-mutuelle-se-passer-d-une-complementaire-sante-pourquoi-pas ... enfin tant que la sécu perdure. Faites le calcul cotisations/remboursement.Il semble même qu'elles soient inflationnistes (forfait optique gonflé...)



Commentaire de ruiz 24/02/2016 18:34:37

les mutuelles de groupe existent au sein des entreprises pourquoi pas alors au sein de la municipalité? LES ASSUREURS ont intérêt à diviser pour mieux régner et engranger des bénéfices colossaux



Commentaire de Louis DAGY 24/02/2016 18:55:33

Tiens tiens .... Si les assureurs font ce courrier, ce doit être intéressant .... pour eux, bien sur.



Commentaire de grizli 24/02/2016 19:05:27

Bien d'accord avec "calculette" : une mutuelle pour la chirurgie et l'hospitalisation est suffisante et ne coûte que 18 - 20 euros par mois. Affecter des fonctionnaires municipaux pour gérer cette affaire me semble aller totalement à l'encontre de la démarche actuelle d'économiser les frais de personnel......pour des services de la collectivités, déjà en grande souffrance. Qui paiera encore ! ! ! ? ? ?



Commentaire de calculette 24/02/2016 19:08:34

Cher Cruiz, mon propos n\'est pas qui propose la prestation, car je ne vois pas trop la différence entre mutuelles ou assureurs "privés" mais sur intérêt de ladite prestation proposée pour le contractant car c'est un contrat. Cela reste à démontrer et doit pouvoir l'être.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI