Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Nouvelle Grande Agglo : Longué a peur de l'ogre Saumur et se bat encore pour son autonomie.

On aurait pu croire que les élus du Longuéen avaient déposé les armes après avoir reçu le courrier du Préfet entérinant la décision d'adoption du nouveau schéma territorial acté en CDCI le 22 janvier dernier. Et bien, non ! Le Président Frédéric Mortier et son bureau veulent croire que les communes de "l'Agglo XXL" comme ils l'appellent, voleront à leur secours pour qu'ils puissent encore garder leur autonomie. Dans le même temps, les élus envisagent aussi la fusion... La position est aussi déjà claire : "Y'en a que pour Saumur" a-t-on pu entendre. Dans la possible guerre des communes, les élus de Loire Longué ont tiré les premiers. Ambiance en vidéo.

Le Président Mortier et 5 de ses vice-Présidents


Ce Jeudi 3 mars les élus de la Com Com Loire Longué étaient réunis en séance. Le sujet phare sur la table des discussions : la future grande agglo de Saumur. Fort du soutien de son bureau, Frédéric Mortirr a confirmé l'envoi d'un courrier à tous les élus des communes des autres EPCI du Grand Saumurois concernées (Gennois, Douessin et Saumurois) afin qu'ils les soutiennent pour que le Longuéen garde son autonomie. Selon lui, cette fusion est "un gros danger politique".

La veille, tous les maires des communes du nouveau périmètre de la Grande Agglo Saumuroise acté en CDCI le 22 janvier (notre article), ont reçu le courrier de Mme le Préfet de Maine et Loire définissant l'arrêté de projet de périmètre de fusion des EPCI du Saumurois (Saumur, Gennes, Doué et Longué (le courrier téléchargeable ci-dessous). Le Président Mortier a longuement décortiqué le courrier et l'arrêté, appuyant sur les points qui pour lui soulèvent problème et apportent de l'eau à son moulin. Il a confirmé la décision actée par tous les membres du bureau (1), d'adresser un courrier à tous les élus (maires, adjoints et conseillers municipaux) les incitant à ne pas voter le périmètre en l'état ou du moins à laisser le territoire longuéen autonome.

Le sous-préfet est un "magouilleur" !


Au nombre des difficultés selon lui, la possible dissolution de la Com Com de Gennes avant la fin de l'année, la dénomination et le siège du nouvel EPCI, la question des compétences et la problématique de la gouvernance, posant selon lui « un gros danger politique. Car il pourrait y avoir des EPCI qui pourraient de pas être représentés, peut-être pas cette fois-ci mais en 2020 (ndlr : prochaines élections municipales). Les choses pourraient bien bouger dans un autre sens. » Au final, il attend beaucoup de ce qu'il continue d'appeler le référendum auprès des communes. Et de reprendre son laïus de défenseur de la ruralité : « Les 3 Com Com rurales que nous sommes, Doué, Gennes et nous, ne représentons que 37% de la population du Grand Saumurois. Dès lors, c'est au niveau de l'agglo saumuroise que cela va se jouer, et notamment des communes rurales. Montreuil Bellay, ce sont 4 000 habitants et Allonnes, 3 000. Certains d'entre nous sont bien décidés à prendre leur bâton de pèlerin pour aller à la rencontre des élus. »

En fin de débat, le Président Mortier a fait un retour de sa visite il y a quelques jours chez le sous-Préfet de Saumur. Celui-ci lui aurait assuré qu'il serait vigilant à ce que chaque EPCI soit bien représenté. Une précision qui a heurté le Maire de Courléon, Yann Pilven Le Sévellec qui est allé jusqu'à traiter le sous-préfet de "magouilleur" ! (à voir en fin de vidéo)
Ci-après, le débat... En version résumée (7') et la version quasi intégrale (16'). L'enthousiasme n'est pas de mise...

Version courte (7'21'')



Version longue (16'35'')



(1) Le bureau de la Com Com Loire Longué est composé de Frédéric Mortier, Président, Maire de Longué-Jumelles, Marie Seyeux, 1ère vice-Présidente, Maire de Blou, Laurent Nivelle, 2ème Vice-Président, Maire de St Clément des Levées, Jacqueline Tardivel, 3ème Vice-Présidente, Vernantes, Eric Mignot, 4ème vice-Président, 1er adjoint de Mouliherne, Christian Ruault, 5ème vice-Président, Maire de St Philbert du Peuple, Denis Sauleau, 6ème vice-Président, maire des Rosiers sur Loire, Yann Pilven Le Sévellec, Maire de Courléon, Rémy Louvet, Maire de Mouliherne, Jeannick Cantin, 1er adjoint de La Lande Chasles, Etienne Moreau, Maire de Vernantes, Isabelle Devaux, Maire de St Martin de la Place et Sylvie Beillard, Maire de Vernoil le Fourrier.



> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 04 mars 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de Robe 04/03/2016 18:02:39

Ce n'est pas le fait de se diriger vers cette communauté de communes, mais c'est surtout la multiplication de toutes les taxes. Dans la plupart des cas nous passerions du simple au triple. Je doute que mes concitoyens apprécient particulièrement cet effet dévastateur sur leur portefeuille.



Commentaire de Louis DAGY 04/03/2016 18:54:03

D'accord avec cet article, en précisant que c'est le dispositif qui doit être combattu afin qu'aucune animosité entre les saumurois et les autres ne vienne s'inviter dans le débat. D'autre part, j'ai la triste impression que nos concitoyens sont en dehors de tout cela. Est-ce trop technique ? Pensons-nous que tout ce que l'on pourra dire ne servira à rien ? Quand la future bureaucratie aura décidé d'utiliser les sols proches de chez vous à un usage que vous ne souhaitez pas, mais pour lequel vous devrez financer les dépenses décidées par cette même bureaucratie, il sera trop tard.



Commentaire de Jean 1 05/03/2016 11:03:36

Toutes ces déclarations généreuses ne sont bien sûr faites que pour l'intérêt général des habitants de la communauté: il n'y a là derrière aucun désir de garder son pouvoir, son indemnité,...



Commentaire de Comment faire peur ! 05/03/2016 12:51:31

Comment faire peur à des élus qui n'ont de perspectives que la pancarte de leurs communes. Ou ne pas voir plus loin que le bout de son nez ! Peut-être que ces élus ont peur de perdre leur petit pouvoir locaux. La solution serait peut-être une commune nouvelle s'ils s'entendent si bien.



Commentaire de CGT 05/03/2016 12:53:13

Tiens, on dirait la CGT qui gère une fin de grève. Sont-ils tous prêts à se sacrifier ?


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI