Centre de déradicalisation : Le maire de Chinon en colère sur i-Télé

Comme nous vous l'informions ce jeudi 10 mars, suite à l'annonce du Préfet Pierre N'Gahane sur France Inter, le premier centre de déradicalisation ouvrira ses portes au mois de juin 2016 à Beaumont-en-Véron (Indre-et-Loire), commune située entre Chinon et Saumur (relire notre article). Une annonce qui a fait beaucoup de bruit en France et qui fait grincer des dents les riverains et notamment Jean-Luc Dupont, maire de Chinon. Ce dernier a exprimé sa colère sur la chaîne i-Télé...

Jean-Luc Dupont, maire de Chinon, sur l'antenne d'i-Télé.


Après l'annonce de l'ouverture d'un centre de déradicalisation à Beaumont-en-Véron, le maire de la commune voisine de Chinon a exprimé sa colère sur l'antenne de la chaîne d'informations i-Télé, ce jeudi soir. Pour Jean-Luc Dupont, aucune concertation n'a eu lieu préalablement.

L'inquiétude gagne les riverains...

Rappelons que la commune de Beaumont-en-Véron n'est située qu'à 10 minutes de la cité Chinonaise et que certains commentateurs du Kiosque s'inquiètent de la proximité entre cette trentaine de jeunes radicalisés, âgés de 18 à 30 ans, et la présence de la centrale nucléaire d'Avoine-Chinon à seulement quelques km.

Centre de déradicalisation... Le maire de Chinon « en colère » sur l'antenne d'i-Télé :




Article du 11 mars 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


10 commentaires :


Commentaire de 2020 11/03/2016 16:01:26

le maire il est pas radicalisé au chinon ? ou il a chaud



Commentaire de Rad-Soc 11/03/2016 17:19:39

Allez donc ! quelle belle excuse que la présence de la centrale de Chinon ! Inconvénient non pour les habitants des environs mais pour éviter à ces jeunes gens de les irradier ! Lançons un lieu de remplacement: l'ex centrale de Fontevrault, mais ça va peut-être gêner les touristes ? L'effort envisagé par l'État est un acte de générosité et de bon sens. Intégrer ces jeunes dans le circuit social: c'est possible. Ne les abandonnons pas une deuxième fois. Car le premier parti de France risque de les "irradier" à sa façon. CELUI-CI a des prédécesseurs dans les années 40 et 60 aux méthodes plus r



Commentaire de Aubastalan 11/03/2016 18:24:56

Pas besoin d'être extrémiste pour appréhender l'arrivée de ce genre de personnes; craintes parfois infondées, d'autant que ces jeunes seront encadrés et certainement bien "surveillés". Cependant, Ce que je crains le plus, c'est plutôt les vautours prédicateurs qui vont être attirés dans la région pour essayer de les récupérer et peut-être s'attaquer à nos enfants.



Commentaire de staphane plaza 11/03/2016 19:22:10

cher habitants de ce village, vos maisons ont perdu la moitié de leur valeur en quelques heures!!!!



Commentaire de papycassecou 11/03/2016 20:05:50

çà tombe bien RAD SOC j'ai entendu dire qu'on allait les mettre dans votre jardin vous les nourrirez et vous essaierez de les ramener à la raison



Commentaire de f.duhamel 12/03/2016 07:12:55

Rad-Soc.je constate que les substances interdite circule toujours.vous etes dans un monde merveilleux mais qui domage n'a rien a voir avec la realité.



Commentaire de FONT 12/03/2016 07:27:42

Le Français est incorrigible ! Il veut bien des autoroutes, des déchetteries, des complexes de traitement des eaux, des zones industrielles, des logements sociaux. mais...chez le voisin! Surtout pas en face de chez lui...



Commentaire de quiquidit 12/03/2016 08:12:12

c'est drôle que ce genre d'établissement ne soit pas dans les arrondissements les plus huppés de la capitale; ceux sont, encore, les provinciaux à qui l'ont donne le bébé....



Commentaire de Toujours pareil 12/03/2016 15:56:47

Totalement d'accord avec Font. C'est comme pour les lignes TGV : tout le monde veut une gare mais personne ne veut des voies ! Essayer de déradicaliser est un devoir de la République, qu'on le veuille ou non, et il faut bien le faire quelque part. Quant à l'argument de la proximité de la centrale, il est bien connu que -radicalisé ou pas- on y entre comme dans un moulin ! Un peu de générosité, citoyens : ça vous changera.



Commentaire de hum 13/03/2016 08:07:29

cela me fait soudain penser aux camps de travail Allemand,Chinois, Nord Coréen ou Russe ...où on souhaitait "décapitalisé" ou "éclairer" les individus à la pensée unique. N'est-on pas en train de reproduire la même chose???



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI