Des réponses sur la situation des migrants le 24 mars à la MJC de Saumur

La Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) de Saumur a décidé, en partenariat avec France Terre d'Asile, l'ASPFA, JiNOV International et Peuples Solidaires (ActionAid France), d'organiser un débat public autour du thème des migrations... Quelles situations pour les migrants en France ? D'où viennent les migrations ? Quels dispositifs d'intégration sur le Saumurois ? Autant de questions qui seront débattues le jeudi 24 mars 2016, à partir de 18h30, place Verdun à Saumur (siège de la MJC)...

Alain Lemarchand, Bernard Faucou et Valérie Buisson.


La Maison des Jeunes et de la Culture de Saumur suit l'actualité... Après les tables rondes sur la guerre au Mali ou encore le « mariage pour tous », elle accueillera bientôt un débat public sur un thème qui fait aujourd'hui les gros titres des médias nationaux : la migration, avec notamment la « jungle » de Calais. Le débat sera intitulé « Migrations ? Avançons ! De qui ? De quoi parlons-nous ? »... Pour Alain Lemarchand, directeur de la MJC, « organiser ce débat fait partie de notre mission d'éducation populaire. Sur le sujet des migrations, nous aborderons des points de vue loin des configurations de débats nationaux. Nous aurons une approche résolument plus citoyenne et associative ».

Des populations « qui souhaitent s'intégrer »

Ce débat public rentre dans le cadre d'un thème global et trimestriel proposé par la MJC, intitulé « en passant par les frontières », qui a débuté le 1er janvier dernier et qui s'étale sur tout le mois de mars 2016. Lors de ce débat, l'associatif local sera mis à l'honneur avec l'ASPFA, l'Association Saumuroise de Pré-Formation pour Adultes (relire notre article). Celle-ci accueille 40 migrants de tous horizons, au 1 rue Sévigné, au sein du Jardin des Plantes : Soudanais, Irakiens, Russes, Espagnols, Écossais, Ukrainiens, Anglais, Marocains, Érythréens, Chinois, etc... Valérie Buisson, la directrice de cette association, souhaite par la présence de l'ASPFA à cette table ronde « expliquer ce que nous faisons à Saumur pour ces populations migrantes qui souhaitent s'intégrer ».

« Éclairer les interrogations locales »

Le choix des intervenants a été réfléchie pour aborder plusieurs niveaux d’informations : JiNOV International donnera un éclairage sur les migrations des jeunes, l’antenne Saumuroise de Peuples Solidaires donnera ainsi un éclairage sur la situation internationale des migrations (causes, déplacements, conséquences), France Terre d’Asile donnera un éclairage sur la situation nationale (chiffres, démarches administratives, différents statuts) et l’ASPFA donnera un éclairage sur l’insertion par la formation sur le territoire Saumurois. « L’objectif de cette table ronde reste de donner des éléments de compréhension des enjeux migratoires pour éclairer la situation et les interrogations locales », précise Bernard Faucou, secrétaire de la MJC de Saumur. Les migrants arrivés à Saumur (relire notre article) sont logés dans les Hauts-Quartiers, grâce à l'accueil de la CCAS (Centre Communal d'Action Sociale). Valérie Buisson : « À Saumur, les migrants ont une véritable volonté d'intégration en France. Ils sont bienveillants et veulent remercier les gens qui les accompagnent, même s'ils peuvent parfois sentir de l'hostilité ».

Infos pratiques : Jeudi 24 mars prochain, à partir de 18h30. Entrée libre et gratuite. Pour plus d'informations sur l'actualité de la MJC, vous pouvez consulter son site internet ou sa page Facebook.


Article du 15 mars 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


9 commentaires :


Commentaire de Anhenerbe 15/03/2016 21:51:16

Je ne suis pas contre vos actions, avez vous le même comportement avec des personnes de Saumur dans le besoins, problèmes de loyer, fournitures d'énergie, alimentation ???



Commentaire de Superdeg 16/03/2016 18:44:23

N'importe comment les migrants ne veulent pas rester en France et encore moins à Saumur où il n'y a pas de travail



Commentaire de Mmmmmh 23/03/2016 22:31:06

A ahnenerbe: il faudrait justement s\'informer un minimum sur le ujet avant de faire des amalgames, des raccourcis aussi rapides, les migrants sont pris en charge mais ne vivent pas a notre crochet pour autant, ils cherchent pour essentiellement l\'autonomie et sont bcp plus reconnaissant que ne peuvent l\'etre certains français aidés. Les migrants ne sucrent en rien les aides dont peuvent bénéficer les \"français\", pour vous rassurer, à volonté égale, un français aura tjs bcp plus de facilité à s\'en sortir! Et si cette affirmation vous fait plaisir à lire, revoyer la définition \"d\'ègalité\"



Commentaire de Pas d'amalgame? 24/03/2016 08:20:25

"ils sont pris en charge mais ne vivent pas à nos crochets" Pléonasme? ou bien expliquez-vous plus avant...



Commentaire de une question 24/03/2016 09:47:28

qui rempli le pot appeler "aide".le vent,les abeilles ou le con qui quotise ?



Commentaire de Oxymore ? 24/03/2016 11:59:05

Bonjour, @ "Pas d'amalgame? " Vous voulez peut-être parler plutôt d'un oxymore et non d'un pléonasme dans la phrase "ils sont pris en charge mais ne vivent pas à nos crochets" que vous dénoncez plus haut. Bonne journée.



Commentaire de Pas d'amalgame? 24/03/2016 14:00:22

Bonjour@Oxymore : nous sommes bien d'accord les termes de cette phrase sont contradictoires mais les écrits ne renvoient pas l'intonation et ce que je disais était plutôt d'ordre quelque peu moqueur. Bonne fin de journée.



Commentaire de décadence sociale 24/03/2016 15:22:08

d'ou vient l'argent de la prise en charge des migrants? de nos poche d'une maniére ou d'une autre. plu il y aura de gens à taper dans le social,moins la part de social reçue sera large.la part du gateau diminue.les cotisants se voient taxés et moins considérés. je viens d'apprendre que l'indemnité handicap etait augmentée de...81centimes d'euros par mois.les ignobles qui ont osés cette (augmentation) devraient avoir honte. comment voulez vous que le peuple accepte la charge de migrants alors que plein de gens ,dont les handicapés vivent au dessous du seuil de pauvreté.



Commentaire de elle est pas belle la vie 24/03/2016 16:31:04

Et beaucoup d'association profitent du gâteau en touchant des aides de l'État .en se noman directeur d'association d'aide ou d'insertion.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI