Remplacement dans les écoles : SNUDI-FO 49 appelle les parents d'élèves à rejoindre les enseignants

Plusieurs organisations lycéennes, étudiantes, syndicales et politiques ont appelé à une nouvelle mobilisation des jeunes les jeudis 17, 24 et 31 mars pour exiger le retrait du projet de loi travail, la nouvelle version du gouvernement ne les ayant pas convaincues. Et le 31 mars, les enseignants devraient rejoindre le mouvement. Au regard des problématiques de remplacement dans les écoles, notamment en Saumurois, le SNUDI-FO 49 (syndicat Force Ouvrière des professeurs des écoles et instituteurs du Maine et Loire) appellent les parents d'élèves à rejoindre le mouvement. Son communiqué.


« Tous en grève et en manifestation le jeudi 31 mars !

Le SNUDI-FO 49 se félicite de la vive réaction des parents d'élèves légitimement exaspérés par la dégradation des conditions d'apprentissage de leurs enfants résultant de la pénurie d'enseignants remplaçants. Après plusieurs années d'application d'une politique d'austérité destructrice de postes statutaires d'enseignants, ce n'est pas moins de 25 remplaçants qu'il faut recruter immédiatement en Maine et Loire sur les listes complémentaires existantes ! Seuls 9 postes supplémentaires sont prévus pour la rentrée 2016, ce qui sera insuffisant pour assurer le remplacement d'enseignants surmenés par des rythmes scolaires épuisants dans des classes surchargées.

Le SNUDI-FO 49 invite les parents d'élèves à venir manifester le 31 mars aux côté des enseignants en grève.

Pour l'Education Nationale, la politique d'austérité s'incarne dans la loi de refondation de l'école, qui s' articule à la réforme territoriale, véritable réorganisation régionale des services de l'Etat qui doit se faire à bas coût, avec à la clé: mutualisation, mobilité, remise en cause des qualifications et des statuts. Réforme des rythmes scolaires, projets éducatifs territoriaux, réforme du collège... toutes ces mesures visent la mise en concurrence des territoires « au nom de l'excellence des fameux pôles de compétitivité», contre les règles nationales.

C'est donc la destruction en cours des services publics clairement ressentie aujourd'hui par les parents d élèves et les enseignants à travers la dégradation « violente » des conditions d' apprentissage des élèves.

La même logique est mise en œuvre avec la destruction du code du travail projetée par la Loi El Khomry ; abaisser le coût du travail en abaissant le niveau des droits, en individualisant la relation du salarié avec son employeur au niveau de l'entreprise.

C'est pourquoi, le SNUDI-FO avec la confédération FO, considère que la défense du code du travail est celle de toutes les garanties collectives, dans le privé et dans le public, totalement liées.
L'heure est à la préparation de la grève interprofessionnelle pour le retrait du projet de réforme du code du travail et pour la satisfaction des revendications. »


Article du 17 mars 2016 I Catégorie : Politique

 


6 commentaires :


Commentaire de Saumur 17/03/2016 16:43:32

Pas besoin de mobiliser pour une grêve....il suffit de mettre dans la rue toute la population qui ne travaille pas!



Commentaire de mere de 3 enfants 17/03/2016 17:56:49

Tres fin comme commentaire. Aucun rapport ! Pas dit qu'ils y soient plus que les actifs. En tout cas si mes horaires de boulot me le permettent j y serai



Commentaire de @Saumur 17/03/2016 18:35:52

Et il fait quoi comme boulot le "Saumur" pour poster des commentaires débiles à 16h43 ?



Commentaire de MDR 18/03/2016 07:29:43

Saumur est vraiment pathétique, il se tire une balle dans le pied



Commentaire de Reponse a @Saumur 18/03/2016 08:30:12

Ben Saumur est surement fonctionnaire...mais un de ceux dans le fond d'un placard !



Commentaire de alinea 27/03/2016 20:37:19

Le rôle des syndicats n\'est pas de faire de la politique et encore moins donner des consignes de vote.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI