24 mars 2016-Conférence STL-UIA " Nécessité d’une médecine de l’incurable "

C’est Jean-Christophe Mino, médecin-chercheur, centre national de ressources soin palliatif, qui sera l’invité de Saumur Temps Libre – Université Inter-Âges le jeudi 24 mars 2016 pour une conférence sur la "Nécessité d’une médecine de l’incurable".


L’incurable fait référence à ce qui ne se traite pas. Ainsi il est des maladies incurables que la médecine ne pourra pas guérir. Pourtant et paradoxalement, dans chaque maladie, il existe aussi une part qui ne se « traite pas », c’est l’expérience du patient. Il y a nécessité d’en prendre soin à travers une "médecine de l’incurable". Pour illustrer ces propos, Jean-Christophe Mino examinera le cas du cancer du sein selon une approche de philosophie de la santé. Nous verrons que les femmes atteintes par cette maladie en sortent le plus souvent changées. Il envisagera alors en quoi leur expérience de l’après-cancer peut donner lieu à un soin singulier. D’un tout autre ordre qu’un traitement, ce soin relève bien, selon lui, d’une médecine de l’incurable.

Infos pratiques : Jeudi 24 mars, à 14h30 (ouverture dès 14h) Amphithéâtre du Lycée Duplessis-Mornay - 1 rue Duruy à Saumur - Nombre de places limité


Article du 21 mars 2016 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI