Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Cinéma Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Plutonium rejeté dans la Loire : Des analyses encore positives...

Le jeudi 17 mars 2016, un organisme indépendant spécialisé dans la sûreté nucléaire a publié les résultats de ses analyses effectuées sur la Loire, le 21 juillet 2015. Celles-ci montrent que des traces de plutonium (métal toxique) sont encore présentes du côté de Montjean-sur-Loire, près d'Angers, après des accidents nucléaires survenus à Saint-Laurent-des-Eaux, en 1969 et en 1980. Des secrets révélés au grand jour le 4 mai 2015, sur Canal+, lors d'une enquête de « Spécial investigation » sur l’industrie du nucléaire (relire notre article). Relire aussi notre enquête du 4 juillet dernier, en cliquant sur ce lien...


Les prélèvements ont été réalisés près du pont de Montjean.


L’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN), en collaboration avec l’Université de Tours, a réalisé une expertise afin de rechercher la trace des rejets de plutonium dans la Loire, suite aux accidents ayant touché le site nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux, situé en aval d’Orléans. Pour rappel, deux réacteurs de Saint-Laurent-des-Eaux ont subi des accidents qui ont conduit à la fusion d’éléments de combustibles : le 17 octobre 1969 sur le réacteur « SLA1 » ainsi que le 13 mars 1980, sur le réacteur « SLA2 »...

Des accidents survenus il y a 30 ou 40 ans

De plus, le 21 avril 1980, l’éclatement d’un conteneur d’un élément combustible dans la piscine d’entreposage des combustibles usés du réacteur SLA2 a conduit à une contamination importante de l’eau de cette piscine. Après un traitement par filtration pendant quelques mois, cette eau a été rejetée dans la Loire. Le 21 juillet 2015, une archive sédimentaire a été prélevée dans les berges de la Loire, près du pont de Montjean-sur-Loire, en aval d’Angers. Son analyse montre des « pics de concentration en plutonium pour les années 1969 et 1980 qui correspondent à deux accidents intervenus sur la centrale de Saint-Laurent-des-Eaux (ndlr : Loir-et-Cher) ». Ce rapprochement est conforté par les valeurs du rapport d’activité associées qui « attestent sans équivoque d’apports additionnels en plutonium d’origine industrielle dans le bassin versant de la Loire », ajoute le dernier rapport de l'IRSN.

Indignation pour le réseau « Sortir du Nucléaire »

Dans un communiqué de presse, le réseau « Sortir du Nucléaire » n'a pas tardé à réagir aux résultats d'analyse de l'IRSN. Ce mardi 22 mars, dans un article intitulé « Rejets de plutonium dans la Loire : la population est exposée depuis 36 ans à la contamination », le réseau « dénonce les mensonges de l’industrie nucléaire et interpelle les autorités ». Avant d'alerter les citoyens Ligériens sur les dangers qui leurs sont imposés en termes de contamination radioactive : « La Loire alimente les nappes phréatiques utilisées quotidiennement pour l’alimentation en eau potable des populations. La faune et la flore sont impactées par ces contaminations et les autorités le savent depuis 36 ans ! ». Puis de conclure : « EDF a menti ! L’industrie nucléaire ment depuis des années sur les accidents de contamination. Il faut stopper cette filière mortifère et sortir enfin du nucléaire ». Lire le communiqué entier, en cliquant ici.

Selon l'IRSN, aucun « impact sanitaire » à craindre

Même si ses analyses démontrent que des traces de plutonium sont toujours présentes dans la Loire, 30 ou 40 ans après, l'IRSN se veut rassurante. Dans les colonnes de Ouest-France, Jérôme Joly, directeur général adjoint de l'IRSN, explique que « dans la note, on ne parle pas de toxicité. Il y a bien eu des rejets mais il n'y a ni dangerosité, ni impact sanitaire aujourd'hui ».
Pourtant dans ces même colonnes, l'Angevin Barnard Petiteau, du collectif Sortir du Nucléaire 49, se montre inquiet. Il déclare que « le rejet de cette matière toxique avait été tenue secrète. Or, le plutonium est un poison et peut se retrouver dans la chaîne alimentaire ». Et une plante pourrait être déposée contre EDF. À noter également que dans le rapport complet de l'IRSN, le groupe EDF n'est jamais mentionné. Pourtant, dans l'enquête de « Spécial investigation » de Canal+ sur l’industrie du nucléaire, dont nous parlions dans l'accroche, il est par contre bien indiqué « qu’il y a 35 ans, EDF a déversé illégalement du plutonium en amont de la Loire, au niveau de la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux ». Si l'IRSN ne mentionne pas le groupe EDF dans sa note, le réseau « Sortir du Nucléaire » indique, en revanche, qu'il « se réserve le droit de porter plainte contre EDF ».

Retrouvez l’ensemble de l'étude de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire, en cliquant ici.


Article du 22 mars 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


10 commentaires :

22/03/2016 18:17:28 Commentaire de bernadette fourré-jousselin

que ce soit au JAPON où en UKRAINE le nucléaire EXPLOSE mais en FRANCE la contamination ne passe déjà pas les frontières, et chez nous le nucléaire tue en...........douce, 35 ans avant que cela soit déclaré c'est-y pas beau et la belle Ségolène la bravitude veut nous les remettre jusqu'à 60 ans, et elle est mère de famille pense-t-elle à ses descendants ? vivons le moment présent comme au gouvernement !!!! on a pas vu le pire ..... la mise en route de l'EPR à Flamenville avec toutes ses merdes !!le Maqueron lui il veut du nucléaire, le Valls aussi et le gros pépére Flamby il suit ...... Vive la FRANCE !! à visiter à reculons


22/03/2016 18:38:35 Commentaire de Tonton P'niouf

Ce sont des résultats à Montjean, mais qu'en est-il pour les autres rives de la Loire? Quel est le niveau de pollution?


22/03/2016 19:29:02 Commentaire de Mabo

Super ces nouveaux poissons tropicaux que je pêche maintenant à Saumur! La nuit, on les voit bien, c'est plus facile: un grand coup d'épuisette et c'est tout.


22/03/2016 19:33:19 Commentaire de Papyque

Réponse a P'niouf, peut-être que les vélos electriques jetés dans la Loire pourront se recharger plus rapidement...


22/03/2016 20:18:18 Commentaire de Tonton P'niouf

Bien vu la Loire à Vélo: Vue sous un autre angle.. Cela s'appelle une contre-plongée...


23/03/2016 00:22:57 Commentaire de grizli

Et pourquoi pas récupérer tout les coups de pédales pour produire de l'électricité light ? ?


23/03/2016 09:58:00 Commentaire de Tonton P'niouf

Au fait, les oiseaux sur la photo ils ne sont pas les pattes en l'air? Devrais-je changer mes lunettes de lecture?


23/03/2016 15:10:19 Commentaire de alinea

La demi-vie du plutonium n'est que de 10000 ans, où est le problème?


23/03/2016 15:29:33 Commentaire de girardeau

Comme le nuage de tchernobil qui etant sans papier n'avait pas pu traverser le teritoire.l'etat nous pipote depuis toujours et en fonction des projet a faire passer.comme le diesel,l'éolien etc.


25/03/2016 17:24:55 Commentaire de Dogmatique

Il y a plein de maisons à vendre dans le vieux village de Montjean. Elles sont proches des anciennes mines de charbon. J'en ai acheté une vraiment pas cher d'ailleurs. S'il y a des amateurs?


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI