Un cuisinier Saumurois, chef du meilleur restaurant de Pékin !

The beijinger Restaurant Awards ? Vous connaissez ? Ce sont les récompenses du guide de référence des restaurants de Pékin. Sylvain Hupont, un petit Saumurois de la vallée qui a fait ses armes aux écoles hôtelières de Saumur, devenu chef exécutif d'un groupe de restauration, vient de recevoir le titre de meilleur restaurant, meilleur restaurant Français et meilleur steack de Pékin à 34 ans... Si peu.


Il a fait du chemin le collégien d'Honoré de Balzac à St Lambert des Levées... Brevet en poche il se dirige vers une formation de cuisine au lycée Hôtelier puis il devient apprenti au CFA. C'est à l'Orée des Bois à La Breille les Pins puis sur la péniche à Montsoreau qu'il a tenu ses premières casseroles. C'est peut-être parce qu'il travaillait sur un bateau qu'il a eu envie de larguer les amarres. "Avec comme bagage l'image de la cuisine française, c'est facile de voyager" explique Sylvain Hupont. Alors il prend la direction de la Suisse où il navigue de restaurant en restaurant. C'est là que lui prend l'envie du grand large : "L'Australie m'a toujours fasciné, alors j'y suis parti. J'ai travaillé à Sydney puis à Perth pendant deux ans avant de revenir en Suisse".

Des vacances qui durent

La Suisse était donc devenue son port d'attache et c'est là qu'il a rencontré sa compagne chinoise : "Mon amie terminait une formation de management hôtelier, nous avons décidé de prendre quelques vacances à Pékin. Cela fait 5 ans et j'y suis encore." En arrivant à Pékin Sylvain Hupont a rencontré un autre Français Christophe Rovan. Celui-ci venait de monter son premier restaurant et recherchait un chef Français. Aujourd'hui Sylvain Hupont ne regrette pas son choix : "J'ai tenté l'aventure. Depuis nous avons monté cinq autres restaurants, trois O'steak, un O'pasta et un Café de la Poste. Nous avons prévu cette année d'en créer deux autres, un à Taïwan et un Shanghaï."

Et le Saumurois ?

Sylvain Hupont n'a pas coupé les ponts avec la région, bien au contraire : "La dernière fois que je suis rentré, c'est il y a un an et demi voir mes grands parents aux Ulmes. Là, en ce moment, je n'ai pas le temps, je travaille une vingtaine d'heures par jour. J'ai mes amis régulièrement sur Skype et je suis les actualités de Saumur via Le Kiosque sur Facebook. Preuve que j'ai de l'affectif pour ma ville, avec mon oncle originaire d'Angers et qui vit entre Hong kong et Wuhai, nous avons fait une carte des vins en y intégrant des vins de Loire. Nous avons notamment un Saumur Champigny du Domaine de la Seigneurie".

"Trop de règles et pas assez"

L'aventure continue donc pour Sylvain Hupont. Quand on demande à l'enfant de la vallée, ce qui l'a le plus marqué en Chine, il répond sous un angle politique : "En France, il y a trop de règles, alors qu'en Chine, il n'y en a pas assez. Les chinois fonctionnent différemment. Ils n'ont pas la culture politique que nous pouvons avoir. Tout glisse sans que les citoyens ne se posent trop de questions".


Article du 24 mars 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


10 commentaires :


Commentaire de un ancien cuisinier également passé en suisse 24/03/2016 18:45:43

quel beau parcours, super, belle formation et l'envie de travailler, de s'y donner. Et oui en France payé au lance pierre et souvent des patrons ou des supérieurs qui se prennent pour des chefs en vous mettant plus bas que terre, et bien en suisse certes on peut bosser 45/50 heures en moyenne par semaine, mais le salaire et surtout la reconnaissance suit!!! c'est ce qui manque à nos patrons français, travailler dans la restauration pour un smic, il ne faut pas!!!! bonne continuation ancien de l'école hôtelière, j'y suis passé aussi, mais quelques années avant toi!!! les années passent, profites en, il y a un temps pour tout!!! "tout de bon" comme disent nos amis suisse



Commentaire de Erratum 24/03/2016 21:15:57

Il y a un gap entre le titre de votre article et sa lecture....attention, ce type de méthode décrédibiluse actuellement la presse française ! A bon entendeur, merci à la rédaction de rester vigilante.



Commentaire de La rédaction 24/03/2016 21:22:09

Humm ? Pourquoi ? L'idée n'était pas décrire les conditions d'attribution de cette reconnaissance mais de mesurer le chemin parcouru d'un jeune collégien de Saint Lambert.



Commentaire de à la rédaction 25/03/2016 07:05:38

Incompréhension, ce monsieur n'est pas chef du meilleur restaurant de Pékin, raccourci fâcheux...



Commentaire de La rédaction 25/03/2016 07:24:13

Ah si, pour le guide The beijinger Restaurant Awards. Si vous aviez lu le chapeau au lieu de prendre des chemins de traverse sans prendre de raccourcis.



Commentaire de On ne peut qu'applaudir 25/03/2016 07:36:56

On ne peut qu'applaudir ce parcours mais effectivement dommage de devoir s'exiler hors de France pour réussir même si certains le font aussi par goût de l'aventure.



Commentaire de et combien ? 25/03/2016 07:37:21

Et y en a combien de restaurants français car s'ils sont 2 c'est assez simple non lol ?



Commentaire de Beijing sur Seine 25/03/2016 15:20:50

Bon puisque vous ne voulez pas entendre, un aperçu du meilleur restaurant de Pékin lol 😆 http://french.visitbeijing.com.cn/food/fashion/n214703585.shtml l'idée n'étant pas de critiquer ces jeunes français mais de ne pas se laisser manipuler par les mots et les titres racoleurs...



Commentaire de marianne 25/03/2016 16:13:26

cela sent la jalousie a plein nez.



Commentaire de Bonsoir Marianne ! 25/03/2016 21:46:48

Le plus souvent, la bêtise est sœur de la mėchanceté Sophocle



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI