Un mois après, la FCPE remet le Père Cent sur la sellette. Que faire ?

Stéphanie Dagon, la représentante de la FCPE pour le Saumurois nous a adressé le bilan que la Fédération des parents d'élèves faisait, un mois après le "Père Cent", de la fête des 100 jours avant le bac. Avec des dépôts de plaintes officiels et de nombreux mécontents, l'édition 2016 s'est mal passée. A lecture du compte rendu, on a l'impression que parents, police, municipalité et établissements se rejettent la balle... Et si tout simplement, le traditionnel Père Cent s'insérait dans un projet éducatif collectif au lieu de se voiler la face et laisser place à l'anarchie ? Voici le communiqué de la FCPE (les intertitres sont de la rédaction)


"Orgie, humiliation, dégradation, tel fut le constat cette année encore des riverains, commerçants et parents qui ont assisté à ce que la municipalité, représentée par Monsieur Goulet a appelées lors de la réunion de préparation de ce père Cent, « une tradition contre laquelle on ne peut rien faire. Laissons-les s’amuser… et de toutes façons, nous n’avons pas les moyens de les en empêcher… ».

Encore des traces

Pourtant, les stigmates de ce 4 Mars restent à la fois visibles sur les façades en tuffeau peinturées de ketchup et de produits suspects que de nombreuses heures de nettoyage n’ont pas réussi à effacer, mais également dans les esprits (jeunes ou plus âgés) de ceux qui ont subi les conséquences de quelques individus masqués (cheveux coupés, humiliation, déshabillage, dégradation, chute à cause de flaque d'huile… Voilà ce que dénonce la FCPE, au travers de nombreux témoignages collectés auprès des parents, de riverains et par l’association des commerçants.

Des plaintes cette année

Les élèves comme les parents n’osent pas porter plaintes, car c’est presque devenu normal de rentrer totalement suintant d’huile, vinaigre, farine et mayonnaise ou de se faire repeindre sa façade ou sa vitrine….Et par conséquent, la police affirme que rien ne s’est passé, il n’y a pas de plaintes… Heureusement, cette année il y en a eu quelques-unes…

Des secondes aussi

Malheureusement, ce ne sont pas que des élèves de Terminal Saumurois qui ont déambulé toute une journée dans les rues de Saumur, mais également des secondes qui pour certains avouaient sans honte qu’ils n’iraient pas jusqu’au Bac, et qu’ils devaient en profiter, ou bien d’élèves d’autres grandes villes voisines, qui trouvaient sympathique de pouvoir arroser d’urine ou de vinaigre de jeunes collégiens…

Une journée perdue

Quelle image Saumur donne-t-elle de sa jeunesse ? Quelle responsabilité les parents, chefs d’établissement, élus sont-ils prêt à endosser au prétexte d’une tradition ? Dans d’autres établissements, comme à David d’Angers, les élèves sont accueillis déguisés dans les établissements. Ce que refusent de faire les établissements saumurois. Pire, c’est une journée perdue pour les établissements, puisque les potentielles victimes restent chez elles… Une journée de chauffage, de nourriture et de salaires d’enseignant à perte pour l’état et la région. A un moment où justement nos valeurs que sont l’intégrité, la solidarité, le respect de chacun et de l’environnement doivent nous unir, peut-on continuer à laisser croire à nos jeunes que tout est permis (dégradations, gaspillage alimentaire, humiliation, etc…), que parce que nous n’avons pas les moyens de les arrêter, nous devons tout laisser faire..., qu’on ne peut pas s’amuser sans dégrader et humilier ??? Mais que font les parents ???? Et bien, soit ils protègent leurs enfants en ne les envoyant pas dans leurs établissements, soit ils approvisionnent en sac de farine et autres denrées jetables…

Co-éducation

Pourquoi la FCPE n’éduque pas les parents, demandaient récemment un chef d’établissement lors d’un conseil d’administration ? Stéphanie Dagon, Présidente du Saumurois a, alors, répondu que c’est collectivement, avec les parents, les enseignants, les chefs d’établissement et les élus que nous trouverons des solutions… Mais encore faut-il que le dialogue soit possible… Car la Co-éducation reste non intégrée…et la place des parents dans l’école est encore peu admise par beaucoup d’établissements sauf pour aider à financer les voyages scolaires évidemment… Et de conclure qu’une fédération n’a pas vocation à éduquer, mais à représenter les parents, à être présente dans toutes les instances pour porter la voix des parents… ce qu’elle a fait en rencontrant chaque établissement et en assistant à la réunion de préparation du Père Cent avec des propositions concrètes (demande de déviation de bus, demande de laisser les élèves déguisés dans leurs lycées, demande d’action de sensibilisation envers les élèves dès la seconde...) Le même problème de moyens… que pour les drogues… Parce que les effectifs de police sont insuffisants et qu’il n’y a pas de chiens stup sur le Saumurois, les dérives liées aux drogues (alcool, stupéfiant) sont plus que présentes devant et dans nos lycées ! Doit-on collectivement continuer à fermer les yeux parce que l’Etat ne met pas les moyens ??? A bon entendeur…"



Article du 24 mars 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


12 commentaires :


Commentaire de pjc340 24/03/2016 14:06:22

tout à fait d\\\'accord avec la représentante FCPE .Si Mr GOULET trouve ces exactions normales ou incontrolables,qu\\\'il laisse sa place à quelqu\\\'un de sensé.Honteux qu\\\'un élu réagisse ainsi.



Commentaire de Lamentable 24/03/2016 14:23:43

Il est bien lamentable qu'une municipalité ainsi que certains chefs d'établissement ferment les yeux, car là est le terme qui correspond exactement. Félicitations à cette FCPE de rapporter ces actes et de rappeler certaines valeurs qu'il est essentiel et plus qu'urgent de remettre au goût du jour.



Commentaire de François 24/03/2016 14:49:32

Quand j'étais en Term à Duplessis, on avait fait un carnaval en musique et bonne humeur. Je vois que les vieilles habitudes fascisantes et humiliantes ont repris le dessus. C'est triste et potentiellement dangereux.



Commentaire de Aubastalan 24/03/2016 19:07:32

Beaucoup s'interrogent à savoir si ce "percent" saumurois se joue ailleurs de la même manière. D'autres sont persuadés que c'est comme ça partout en France. Non, depuis des lustres, on sait s'amuser plus intelligemment ailleurs qu'à Saumur. Nouveauté cette année, des touristes se sont étonnés de ce rituel "débile" !!! Drôle d'image ...



Commentaire de François-Marie Arouet 24/03/2016 20:04:14

Cette "fête", ou cette "tradition" révèle un mal endémique de notre société, à savoir le manque de responsabilité des adultes. Chacun se renvoie la balle, les élus, les chefs d'établissement, la police.Personne n'est responsable. Or, je redis que, dans une société démocratique, il y a toujours un responsable. La lâcheté n'est jamais payante. Nous le voyons bien avec les fanatiques que nous avons couvés dans notre sein depuis trente ans et nous le voyons aussi, plus pacifiquement heureusement, avec des incivilités commises au prétexte que la jeunesse a le droit de s'amuser. S'amuser, certes, m



Commentaire de et si... 24/03/2016 22:03:13

Et si...on (la Ville, l'Educ' Nat', le conseil Régional, le sous-Préfet ou... le garde champêtre) interdisait cette manifestation grotesque ? Cette "tradition" pitoyable peut et doit être éradiquée ou alors réinventée, une piste : Jacky Goulet roulé dans le goudron et couvert de plumes.



Commentaire de Basdelaine 25/03/2016 01:24:47

Qu'est ce qu'il est cool notre 1er adjoint Mr Goulet !! Quelque soit la situation ,il ne peut rien faire et n'a pas les moyens de le faire, dixit l'article . Quelle efficacite !! En revanche , donner une poignée de main au premier venu, il sait très bien le faire surtout en période electorale 😉



Commentaire de jean bernard 25/03/2016 07:39:17

il est vrai que quelques individus ne jouent pas le jeu et derivent.tous comme lors de manif avec des casseurs.sinon cela est bonne enfant .si vous etes jaloux l'année prochaine accompagné les deguisés en saumurois (grincheux,triste,aigris etc)



Commentaire de Suppression 25/03/2016 07:42:11

A supprimer sans attendre point barre !



Commentaire de Aubastalan @Jean-Bernard 25/03/2016 08:57:28

Bon enfant, dites vous? Pardon, mais vous vivez dans une caverne (ou Troglo pour être local ...). Oui, il y a des endroits où les déguisements sont drôles et la rigolade est de mise. En revanche, dans bien d'autres coin de Saumur, c'est du grand n'importe quoi ..; Effectivement, je suis pour les accompagner ... Mais cela risque d'être désagréable pour eux ... Je ne suis pas policier, mais il y a certaines règles à ne pas dépasser. "La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres !"



Commentaire de falbala 25/03/2016 12:42:32

J'ai enseigné dans un lycée de Saumur pendant 20 ans environ et je n'ai jamais compris pourquoi on interdisait l'accès du lycée aux élèves déguisés. Je me souviens d'être allée en cours déguisée en tant qu'élève (ça remonte à un certain temps!!!) et ca se passait très bien. A Angers, au lycée Chevrollier par exemple, les élèves se déguisent pour le père cent, ils vont en cours et il y a un espace laissés aux jeunes musiciens et chanteurs du lycée qui souhaitent animer cette journée et les élèves qui n'ont pas cours peuvent être spectateurs. Le lycée est coloré et chacun se creuse la tête pour



Commentaire de 2020 25/03/2016 13:11:34

oui qques individus



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI