Rapport de la Cour des Comptes, le Département dans le viseur

"Les yeux plus gros que le ventre" pour les investissements et "une situation sociale tendue" et... très couteuse. C'est ainsi que le président François Morti aurait pu résumé le rapport que sa Cour des Comptes vient de rendre sur la gestion du conseil départemental pour la période 2010-2014. Examen en début de semaine. Extraits

Terra Botanica dans les débats lundi


"La situation financière du Département est préoccupante. Malgré les alertes formulées à l’occasion du dernier contrôle de la Chambre, la prise de conscience de la collectivité sur la disparition progressive de ses marges de manœuvre financières et sur les risques de déséquilibre budgétaire a été tardive." "Les premières mesures d’économies n’ont pas été à la hauteur des enjeux financiers. Le Département doit conforter la rigueur de sa gestion financière et comptable."

"Entre 2010 et 2014, la situation financière du département a poursuivi sa dégradation constatée par la chambre du précédent contrôle sur la période 2005-2009, avec une accentuation de l'effet ciseau entre les dépenses de fonctionnement qui ont progressé de +11.6% et des recettes de même nature qui ne progresse que de 10.4%".

"Le résultat financier du département s'est dégradé de 7%, contre 4.4% pour l'ensemble des départements. Sa capacité d'autofinancement brute a baissé de 3.3% contre 2.8% en moyenne pour l'ensemble des départements."

"Les dépenses d'aide sociale du département sont en augmentation constante et connaissent un rythme plus soutenu qu'au plan nationale."

"Le Département ne doit pas renouveler les erreurs de pilotage constatées sur l’exploitation du parc Terra Botanica. Dès l’origine du projet, le département a effectué une très mauvaise appréciation de l’équilibre économique, ce qui l’a conduit à un soutien financier peu transparent." "Si la stratégie de développement du Parc Terra Botanica est volontariste, la progression envisagée de 20% chaque année peut apparaitre ambitieuse. Aussi, il n'est pas certain que la baisse progressive du de subventionnement public, telle qu'elle a été envisagée, soit tenable à moyen terme."

"Le Département se trouve dans l’obligation a minima de stabiliser son endettement et de réduire fortement ses investissements."

Christian Gillet, qui évoquait déjà un état de coma financier lors de son élection comme président en avril 2014 va trouver dans ce texte des justifications aux positions de gestion radicale qu'il a pu prendre.
Gageons que Terra Botanica occupera les débats lundi prochain...


Article du 15 avril 2016 I Catégorie : Politique

 


3 commentaires :


Commentaire de pic vert 15/04/2016 17:36:00

Espérons qu\'a cette occasion on demandera des comptes à l\'ancien président du conseil général,j\'espere que Mr Alphandéry sera invité à cette journée de lundi.....n\'avait il pas mis en garde le conseil a propos du projet terra bonica?



Commentaire de quiquidit 15/04/2016 19:01:00

Il ne faut pas oublier le nouvel hôtel du département. Ils ont vu trop grand car la moitié de ce bâtiment sera loué à des sociétés.......



Commentaire de sablons 49 15/04/2016 19:11:44

Demander des compte au cumulard de Béchu ??? Mais acolyte qui a toujours voulu être Calife à la place du Calife Gillet pour ne pas le nommer ! Lui est bien au courant de la situation quoi qu'il en dise le fourbe. Il est au manettes depuis plus de 10 ans !



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI