Ces autres verrues qui font tache à Saumur...

Dans notre article du 30 mars dernier, nous faisions référence à ces verrues immobilières qui font tache dans le paysage de la ville de Saumur, cité classée tourisme et reconnue par l'Unesco et haut lieu touristique en Pays de la Loire (notre article). Depuis, des internautes nous ont interpellés pour nous signaler certains oublis. Au nombre de ceux là, dans le quartier Nantilly, un immeuble rue Pascal, puis rue du Pressoir, un vieux transfo, un terrain vierge qui abrite une bâtisse qui semble délabrée ou encore dans le quartier de la Croix Verte, un immeuble abandonné.


Immeuble de la rue Pascal à Nantilly : un chantier qui avance petit à petit (photo ci-contre)

En 2004, l'Hôpital de Saumur cédait dans le cadre d'un échange à la municipalité Marchand un immeuble rue Pascal, jouxtant l'ancien hôpital de la rue Seigneur. Le centre Hospitalier de son côté cédait les locaux de l’ancien hôpital à un promoteur immobilier aujourd'hui liquidé, la SCEV des Jardins de Nantilly. Après bien de années et des déboires, les Jardins de Nantilly sortaient de terre (relire notre article), transformés en résidences et locaux privés. Et pour faire en sorte que le site soit accessible, la municipalité Apchin avait engagé la démolition des murs et de cet immeuble située au bout de la rue Pascal, face à l'église Nantilly. Mais la démolition fut arrêtée sur requête des riverains qui se plaignaient des vibrations au regard de la stabilité des sols. Il est depuis resté en l'état, le bâtiment n'étant démoli que pour partie. Ainsi, si les ouvertures des 3 étages donnant sur la rue Pascal ont presque toutes été murées afin d'empêcher l'accès à des squatteurs potentiels (photo ci-contre), le pan de façade latérale quant à lui est resté en l'état et fait piètre figure dans ce magnifique cadre restauré.

Ci-contre la façade donnant dans le rue Pascal.
Alors pourquoi, alors que ce secteur est sous écrin dès que l'on parle rénovation de façade, laisser une telle ineptie visuelle ? Jannick Vacher, Directeur général des services de la ville explique : «Nous venons de lancer une réflexion sur le devenir de cet immeuble. » Et quant à savoir pourquoi ne pas occulter ce pan à vif, le technicien de répondre : « Ce n'est pas si simple. Même pour mettre une bâche, car nous sommes en plein secteur sauvegardé. »


Rue du Pressoir à Nantilly : une réflexion globale


Toujours dans ce quartier de Nantilly, rappelons qu’il est un des plus ancien quartier de la ville, un peu plus loin rue du Pressoir, après le feu du bas la côte de la Fuye se prolongeant rue du Mouton, un ancien transformateur EDF. Jannick Vacher : « Le transformateur EDF est toujours en activité et tout déplacement ou remplacement se fait sous forme onéreuse. En tout état de cause, il existe actuellement un projet sur ce secteur , mais qui se réfléchit à l’échelle plus globale de l’îlot, puisque le terrain jouxtant est propriété de la ville. »

Et justement à propos de ce terrain, dont l'accès est libre, le grillage étant délabré, le technicien de la ville d'expliquer : « Depuis la destruction de l'ancien garage qui s'y trouvait, nous avons une réflexion de requalification, mais comme je vous le disait de façon globale sur cet ilôt. Le problème c'est que la négociation se fait avec nombre de propriétaires privés autour. Cela prend un peu de du temps, mais nous y travaillons. » Et justement au nombre de ces propriétaires privés, le club de Saumur Rubgy. Sur ce terrain, un bâtiment dont le toit est couvert pour moitié de tôles et de plastique après qu'un engin n'ait endommagé le club house il y a quelques temps. Sur ce sujet, Jannick Vacher de commenter : « Des propositions ont été faites aux dirigeants... Là aussi la négociation est en cours. »

On le comprendra la revitalisation de ce quartier n'est pas achevée, mais elle ne semble des plus aisées pour la ville, nombre de paramètres dépendant des propriétaires privés. Et Jannick Vacher de le rappeler : « En France la propriété privée est un droit fondamental. »

Immeuble de la Rue de la Croix Verte : un immeuble privé sain

Autre verrue, la bâtisse de 3 étages situées dans la rue de la Croix verte, face au magasin LIDL. « Nous sommes là encore dans le cas d'une propriété privée (société civile immobilière). Et cette dernière ne veut pas vendre. Et là non plus, nous ne pouvons intervenir plus avant, cet immeuble est totalement sain. Nous avons juste été en mesure, comme nous l'avons fait sur l'ancienne Clinique Fardeau, de mettre en demeure d'obstruer les ouvertures afin d'en rendre l'accès impossible.»


Et avant que nos lecteurs ne nous indiquent de nouvelles "verrues", Jannick Vacher de conclure : «Il y a d'autres immeubles ou bâtisses en mauvaise état ou à l'état d'abandon, à l'exemple de celles se trouvant dans le rue de Poitiers. Mais là encore ce sont des propriétés privées qui ne sont pas en état de ruine qui dans ce cas, au regard de la juridiction, pourraient faire l’objet d’une mise en demeure. Nous ne pouvons qu'être incitateurs auprès des propriétaires. Nous ne pouvons que l'inciter par exemple à avoir recours aux dispositifs de l'ANHA. » (NDLR Agence Nationale de l'Habitat, qui accorde des aides financières pour travaux sous conditions à des propriétaires privés ou bailleurs et met en œuvre des dispositifs complexes nécessaires à la réhabilitation de ces quartiers - www.anah.fr)


Article du 18 avril 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :


Commentaire de seb 18/04/2016 13:51:04

Bonjour,voila une explication au moins pour en face du Lidl .Je ne vois pas l'interet de "garder" un batiment dans cet etat ,ce que cela peut rapporter en argent .Je ne connais pas exactement la loi concernée ,mais on ne pourrait pas jouer sur la taxation des logements dit innocupés?



Commentaire de nelphus 18/04/2016 19:41:56

Et les 2 abris-bus Rte de Cholet à Distré près du Buffalo et près de l'hôtellerie de Presles. Ce sont des abris-bus de l'Agglo qui pourraient être nettoyés voire détruits vu l'état dans lequel ils sont...



Commentaire de Sidi Merouane 18/04/2016 20:07:50

Je n'ai rien contre l'enseigne Noz mais l’état de sa façade et de ses abords , sur le chemin entre la gare et le centre ville, fait tache et pas seulement vis à vis des touristes.



Commentaire de pierre.v49 18/04/2016 21:18:04

Moi sa me rend en colère de voir des verrues, comment les propriétaire peuvent laisser des bâtiments en cette états



Commentaire de Claude 19/04/2016 09:42:13

Et le blockhaus Leclerc a la sortie du Pont du Cadre Noir,



Commentaire de seb 19/04/2016 11:38:09

Le Leclerc est neuf au moins ,et remplace ce qu il y avait avant .On aime ou pas mais c'est neuf .



Commentaire de Maison et Nature 20/04/2016 09:18:06

C'est bien triste tout cela car on est en droit de se demander ce qu'apporte comme garantie le fait d'être classé patrimoine mondial de l'UNESCO. Est-ce uniquement pour embobiner le tourisme? Car après tout il y a beaucoup de sites et de biens non-classés, oubliés malheureusement ou heureusement...si les pouvoirs publiques sont débordés ou aux abonnés absents, il ne devrait pas y avoir d'obstacles pour que les associations puissent agir afin de protéger l'environnement dans lequel les gens vivent! Il est inacceptable qu'en psmv des permis de construire soient délivrés pour des verrues qui ne r



Commentaire de pierre 23/04/2016 21:22:14

il me semble que le bâtiments rue pascal derrière l hôpital ( ancien hôpital psychiatrique ) soit conservé par l abf..



Commentaire de La rédaction 26/04/2016 08:26:47

En réponse à Seb et après investigations : Pour taxer des bâtiments vacants, ceux-ci doivent être habitables ce qui n'est pas le cas de cet exemple



Commentaire de seb 27/04/2016 09:46:21

Merci.



Commentaire de En me promenant... 25/08/2016 16:18:10

A Saint Lambert des Levées rue Bouju (que ce quartier s'est détérioré!) il y a une ancienne école primaire fermée depuis de nombreuses années déjà. Quelle tristesse! Questions que je me pose:où vont maintenant ces élèves qui avaient ce qu'il fallait à proximité de leurs domiciles? Sont-ils maintenant obligés de prendre le bus pour une autre école surchargée? Et qu'en est-il du devenir de cette école à l'abandon ? // Ps: bonjour et merci à la direction pour le lien.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI