Budget de la Région : EE-Les Verts dénoncent l'arrêt des aides à l'emploi

Alors que les élus de la région des Pays de la Loire sont réunis en session budgétaire, l'élue régionale saumuroise Christelle Cardet, au nom du groupe groupe Ecologiste et citoyen, membre de la commission emploi, apprentissage, formation professionnelle, insertion, dénonce "une posture idéologique de la nouvelle majorité !" concernant l'arrêt des aides à l'emploi. Son communiqué


"BP2016 : L’arrêt des aides à l’emploi : nous dénonçons une posture idéologique de la nouvelle majorité !

À l’heure, où « la situation de l’emploi reste difficile avec une reprise économique encore attendue » (source CESER). A l’heure où l’on se mobilise fortement pour l’emploi des jeunes, Monsieur Retailleau et sa majorité ont fait paradoxalement le choix, pour leur premier budget, d’abroger des dispositifs d’aides à l’emploi : l’arrêt de la prolongation des aides aux emplois tremplin et l’arrêt des cofinancements des emplois d’avenir.

Immédiatement ce choix nous interroge sur la logique qui préside à cette décision….

Car il est pour nous évident que dans le cadre d’une politique de l’emploi active, il est aberrant de renoncer à un dispositif, comme les emplois tremplin. Dispositif qui a pour ambition de soutenir un projet de territoire et de créer des emplois pérennes (en contrats à durée indéterminée (CDI), dans le milieu associatif et l’économie sociale et solidaire. D’autant que les emplois tremplins ont démontré leur efficacité avec plus de 1000 emplois créés sur les Pays de la Loire, et 90% des emplois pérennisés à la fin des aides régionales. Aujourd’hui, nous ne pouvons pas, nous passer de création ou de maintien d’emplois existants sur nos territoires.

Et n’oublions pas que le tissu associatif est un acteur économique d’un territoire à ne pas mépriser. Il est primordial de prendre toute la mesure du monde associatif comme gisement d’emplois, créateur de lien social et de solidarité.

Quant aux emplois d’avenir, ils ont pour ambition de lutter contre les difficultés que rencontrent les jeunes sans diplômes ou peu diplômés à s’insérer dans le monde du travail. C’est une mesure essentielle pour notre jeunesse et pour favoriser l’emploi. Et les régions doivent être partie prenante dans ce dispositif.

Nous devons poursuivre nos actions au bénéfice des habitants et des territoires, continuer à nous mobiliser pour l’insertion professionnelle de tous les ligériens et leur permettre à tous d’accéder à un emploi d’avenir.

La décision de la majorité régionale de supprimer des aides à l’emploi est un contre signal incompréhensible dans un contexte de lutte renforcée pour l’emploi des jeunes. Ce qui nous laisse à penser que nous sommes face à une posture idéologique gratuite et nuisible de la majorité Régionale."



Article du 15 avril 2016 I Catégorie : Politique

 


3 commentaires :


Commentaire de Superdeg 15/04/2016 11:05:04

Si à la tête de l'Etat y avait des personnes qui ont un projet ambitieux pour relancer l'industrie à terme ce serait la agents pôle emploi qui n'aurait plus d'emploi. Car le milieu associatif pallie les carences de notre pays et ne crée pas richesse, disons qu'il évite qu'il y ait une révolution



Commentaire de Idéologique?? 15/04/2016 11:27:36

Je rappelle à Christelle Souklanis que personne ne renonce aux aides à l'emploi...en revanche, les seuls qui créent des emplois sont ceux qui proposent du "travail"....pour créer un peu de richesse...ce qui permet de faire vivre avec des subventions les associations....l'idéologie n'a rien à voir avec la réalité!



Commentaire de Christelle Souklanis Cardet 15/04/2016 15:00:18

je vous invite "idéologique??" à regarder le montant des aides publiques octroyé à nos multinationales et grandes entreprises (qui elles rémunèrent leurs actionnaires, alors qu'une association est à but non lucratif ). N'oublions pas que le tissu associatif est un acteur économique, les associations créent des emplois locaux et non délocalisables et sont créatrices de richesse. Et la Région des Pays de la Loire renonce aux emplois aidés, ce qui est paradoxale dans un contexte de lutte renforcée pour l'emploi des jeunes ! Là aussi je vous invite à lire les études qui démontrent l'efficacité des



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI