La Bourse du Travail vendue pour 200 000 €, à moins que...

Les élus réunis en conseil Municipal ce 29 avril devraient acté de la vente de la Bourse du Travail, située au 18 de la rue Cendrière. C'est Olivier Charrier et Célia Fernandez qui pour un montant de 200 000 € deviennent propriétaire du site d'une surface de 752 m2 dont 400 m2 de bâtiments. La vocation : réhabiliter l'ensemble et y aménager des hébergements pour une clientèle touristique et d'affaires. A moins que les syndicats ne viennent brouiller le processus...


L'actuelle Bourse du Travail à Saumur, cette ancienne école primaire qui héberge des syndicats depuis est propriété de la Ville de Saumur. Ces locaux vétustes et insalubres nécessitant de nombreux travaux de mises aux normes et rénovation, cette dernière avait fait savoir il y a quelques mois qu'elle souhaitait les mettre en vente. Il s'agit, sur un espace de 752 m2 en plein centre de Saumur, composé d'un bâtiment de construction ancienne sur 3 niveaux avec grenier à usage de bureaux, d'anciennes salles de classes aménagées en bureaux, d'un préau, de sanitaires extérieurs et d'une cour fermé. Le tout représente une surface de locaux de quelques 400 m2.
Il y a quelques mois, deux investisseurs privés avaient fait connaître leur souhait d'acquérir cette propriété dans le but de la réhabiliter et d'y aménager des hébergements à destination d'une clientèle touristique et d'affaires. Un projet qui a retenu l'attention des élus saumurois et un accord est intervenu sur le prix de 200 000 €.

Une condition suspensive : que les locaux soient vides

Cela étant cette cession est soumise à des conditions suspensives, conditions qui ont reçu l'agrément de France Domaine. Pour la ville, la libération totale du site actuellement occupé par les centrales syndicats ; pour les acquéreurs, l'obtention du prêt bancaire et de l'autorisation d'urbanisme conforme au règlement du Secteur Sauvegardé.
Si du côté des acquéreurs, les choses semblent en ordre, c'est plus compliqué pour la ville : les syndicats ne sont toujours pas décidé à accepter la proposition de relogement de la ville, à savoir au 56 rue de Rouen, dans les anciens locaux de l'ex-radio Ouest FM (relire notre article). Réunis en intersyndicale ce lundi 25 avril au soir suite à une ultime visite le 19 avril dernier, ils demandent à rencontrer le maire avant le conseil (notre article).

En PDF à télécharger ci-dessous, la délibération


> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 26 avril 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de un investisseur 26/04/2016 20:46:42

moi aussi je suis prêt à investir sur Saumur, le 50 route de Rouen (et non 56) je le rachète pour 120000€, mais la ville en veut près du double!!!! si quelqu'un des élus m'entend, revenez sur le kiosque et je reprendrai contact avec vous car je n'ai jamais eu de réponse à ma lettre!!! c'est comme ça, je ne connait peut être pas les bonnes personnes!!! à bon entendeur...........



Commentaire de Legland 27/04/2016 20:11:38

Pas souci pour nous, on est près à vous laisser le 50 Rue de Rouen pour un bâtiment plus conforme à nos attentes et des salarié-e-s et des syndiqué-e-s et des retraité-e-s syndiqué-e-s ou non.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI