Gros coup de froid sur le vignoble, ce mercredi 27 avril 2016

Il est encore trop tôt pour dresser un bilan chiffré des dégâts du gel dans la région, mais les premières réactions des vignerons laissent entendre que ceux-ci sont très importants. La température est descendue jusqu'à -5 ou -6°C dans certaines parties du vignoble Saumurois, Bourgueillois et Chinonais. Certains domaines seraient touchés à plus de 50%... Et une nouvelle vague de froid est attendue ce jeudi 28 avril 2016, au matin !

Spectacle au petit matin à Saint-Cyr-du-Bourg


La situation n'est pas encore comparable au gel du 21 avril 1991, où le thermomètre avait atteint les -9°C. Là, le vignoble n'avait produit qu'à 10% de sa capacité. Cette année, c'est la production du millésime 2016 de l'ensemble du vignoble du Val de Loire qui sera impactée, mais de manière plus irrégulière. Au Château de Chaintres, on estime les dégâts à 70% : "C'est la troisième vague de froid en quelques jours ! " explique Marjorie Berthelot.

"Des bourgeons sont déjà tout noirs"


Dans le Saumurois, c'est la partie située aux abords du Puy-Notre-Dame (vers Messemé) et celle située dans le couloir entre le coteau et le Thouet, sur les communes de Brézé, de Saint-Cyr-en-Bourg et de Varrains, qui auraient été les plus touchées. "Dans mon clos à Varrains, des bourgeons sont déjà tout noirs," explique Noel Girard du Domaine du Vieux Bourg. La partie haute du Vignoble de Saumur Champigny, sur les communes de Turquant, Parnay ou Dampierre, aurait été plus épargnée. "Même s'il faut encore attendre quelques jours, j'ai vu des bourgeons gelés de manière éparse sans que cela soit catastrophique," explique Régis Vacher, vigneron à Turquant. A Saint-Nicolas-de-Bourgueil aussi, on est extrêmement inquiet : "Le vignoble est assez bas et sensible. Je crains qu'il n'y ait pas beaucoup de vin dans les cuves," explique Nathalie Mabileau.

Chaufferettes, éoliennes et aspersion

Le Clos des Cordeliers à Champigny est situé dans un couloir très gélif, des chaufferettes y sont installées depuis plusieurs années et ont déjà sauvé plusieurs fois la récolte. Pour Sébastien Ratron, ce froid de fin avril est assez rare : "C'est la troisième fois en quelques jours que nous allumons. Cette nuit nous l'avons fait de minuit à 8 heures du matin jusqu'à ce que la température redevienne positive. La température a été très basse jusqu'à -6°C et certaines parties en bordure n'ont pu être chauffées suffisamment.".
A quelques centaines de mètres, Julien Fouet a utilisé des bougies. 300 sont installées par hectare, Elles ont une autonomie de 10 heures. Pour le vigneron, cela a été efficace : "Je pense qu'il n'y a pas eu trop de dégâts et que cela a été suffisant pour éviter le pire. Le problème est que le fournisseur a été dévalisé et qu'il nous reste encore quelques nuits qu'on peut considérer à risque."
A Saint-Nicolas-de-Bourgueil, chez Nathalie Mabileau les bougies n'ont pas été suffisantes : "Il a fait trop froid et nous n'avons pas réussi à remonter suffisamment la température. Les éoliennes aussi n'ont pas été efficaces. La technique qui a fonctionné chez nos voisins a été celle de l'aspersion." Cette technique consiste à asperger les bourgeons et l'eau qui se transforme en glace libère donc des calories qui vont protéger ce qui est en-dessous contre le gel. L’arrosage est ensuite maintenu en continu, jusqu’à ce que la température remonte au-dessus de +3°C...


Article du 27 avril 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


13 commentaires :


Commentaire de Benoît 27/04/2016 15:48:57

Les chaufferettes fuel ne sont pas interdites? Normalement il faut des sceaux de cire comme pour les arboriculteurs. Julien a-t-il soufflé toutes ces bougies? Bon anniversaire .



Commentaire de LUTTE CONTRE LE GEL : une priorité 27/04/2016 19:25:30

A Benoît : les bougies sont allumées au Fuel !!! Le même nuage se dégage au dessus des vignes au petit matin. L'usage d'appareillage pour chauffer nos vignobles a un coût économique très important et est utilisé exclusivement pour sauver nos récoltes. Evidemment vous oubliez que le même qui utilise des chaufferettes vendange toute sa récolte à la main. Les salariés dédiés à cette tâche sont uniquement saumurois. Une priorité uniquement possible s'il y a du raisin à vendanger. Si demain la récolte est 50% inférieur, le choix de la machine à vendanger plus de 2 fois moins couteuse sera privi



Commentaire de A LUTTE CONTRE LE GEL ET D'AUTRES 27/04/2016 20:46:31

Encore un patron qui ne pense qu'a ses intérêts, son portefeuille. Ne pas dépensé, m'est avoir un rapport financier énorme comme cela en faisant rien vous solliciterez de l’état une prime de perte dû au gel. Technique trop facile et au fait c'est l'argent du contribuable cher patron.



Commentaire de Lolo de Pocé 28/04/2016 08:15:28

Je ne comprends pas le commentaire de Benoit. Au delà d'un patron le vigneron qui s'exprime est un vigneron qui contribue avec ses produits et son vin au rayonnement de notre belle région. Des touristes viennent visiter nos vignerons et consomment en Saumurois ou Chinonais et ainsi contribue à la vie économique de notre région. Sans production, plus de touristes, moins d'argent et des difficultés pour tous. Courage à mes amis vignerons



Commentaire de gb190 28/04/2016 09:07:27

Je ne comprends pas non plus les commentaires simili écolo de Benoit ni ceux du 3ème commentaire de lutte des classes dignes du 19è siècle, difficiles à déchiffrer parmi les fautes d’orthographe. Pour le premier, l'utilisation exceptionnelle de moyens chauffants, quels qu'ils soient, pour sauver une récolte,ne m'offusquent pas du tout, et beaucoup moins qu'une utilisation non raisonnée de pesticides par exemple (ce qui n'est plus le cas chez la plupart des viticulteurs). Cela me semble un commentaire écologique inapproprié dans une situation d'urgence. Dans le même registre absurde, que dire



Commentaire de jean bel 28/04/2016 12:08:50

La vigne est deja la culture la plus polluante par la chimie, alors en plus si il faut chauffer en dehors de toutes normes !!!



Commentaire de Lolo de Pocé 28/04/2016 14:00:13

Et bien buvez de l'eau et foutez nous la paix!



Commentaire de A.F 28/04/2016 14:03:19

Oui mais ne pas dire polluante mais raisonnée ,conventionnel et en accord avec la nature.La pauvre qui na rien demandée.rien que les pictogrames sur les bidons ne donne pas envie.mais une belle etiquette ,belle photos avec un petit texte d'histoire et le client est content.



Commentaire de topic 28/04/2016 14:20:46

il vaut mieux ne pas relever le gant!! c'est leur faire trop d'honneur que de répondre à ces ayatollahs de l'écologie, à ces ignorants qui ont la haine et la jalousie ( envers ceux qui entreprennent ) dans leur gènes; ne pas leur répondre , les ignorer est la meilleure réponse



Commentaire de etc 28/04/2016 15:27:24

En réponse à Lolo Pocé On répond aux imbéciles par le silence ..ne vous faites pas de mal avec ces énergumènes . Vous avez raison ..qu'on foute la paix aux vignerons et autres agri ..



Commentaire de arthur 28/04/2016 16:28:34

De l'eau dit leauleau de pocé, mais elle est polluée par les pesticides. Japprend aussi que ceux qui respectent la nature sont des ignorants qui ont la haine et la jalousie. Et que seule ceux qui pulvérisent entreprennent!.effectivement ils entreprennent de polluer la terre, belle entreprise oui le bio ne fait rien à part faire caca au pied des ceps après avoir mangé sainement .Vision réductrice il y a de la place pour tous et bio ne veut pas forcément dire bon, mais avouez si ce n'est pour vous mais pour vos enfants et petits-enfants qu'il serait bon de moins voire ne plus la polluer cette pl



Commentaire de pollux 28/04/2016 17:46:54

vos réactions pseudo écolo sont bidon. vous roulez à quoi, vous? on ne parle pas de chauffer à 30° lol et les vignes ne polluent pas plus que ça, moins que la climatisation, le chlore dans l'eau potable, l'ssence de votre voiture, votre ordinateur (fabriqué je ne sais ou), l'électricité qui l'alimente...



Commentaire de jean bel 28/04/2016 18:35:10

oui de l'eau tout simplement cest beau et bon mais de plus en plus rare et il faut que l'on paye de plus en plus cher pour la dépoluer de molecule loufoc que personne ne controle cest sure que comparé aux nucleaires vous etes des sains



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI