Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur : Un service de médiation familiale pour régler les conflits

En situation de séparation ou de divorce avec votre conjoint ? Une rupture des liens avec votre famille ? Une succession conflictuelle ? Le service de médiation familiale de Saumur désormais permanente à Saumur, peut vous aider à dépasser le conflit et à trouver un accord pour préserver les liens familiaux.

Légende photo : De gauche à droite : Véronique Leroux (médiatrice familiale pour Médiations 49), Denis De Cherisey (médiateur familial pour l’UDAF Médiation), Marie-Josée Doucet (présidente de l’UDAF 49), Christophe Gabillard (responsable action familiale à l’UDAF 49), Jean-Paul Hamon (président de Médiations 49), Marc Chapeau (vice-président de Médiations 49), Jean Grosvalet (directeur de Médiations 49)


Bien qu’elle reste peu développée, la médiation familiale est de plus en plus sollicitée à Saumur. La Caisse d’Allocations Familiales a alors voulu proposer un service permanent dans le sud-est du département. Ainsi, elle a confié à deux associations, Médiations 49 et UDAF Médiation l’ouverture d’un service permanent avec pour la première Mme Véronique Leroux en tant que médiatrice familiale et pour la seconde M. Denis De Cherisey.

La médiation familiale, pour quoi faire ?

Selon la médiatrice familiale Véronique Leroux, « l’objectif de la médiation familiale est de rétablir un lien, un dialogue lorsque la communication est rompue ». Le médiateur permet d’identifier aux mieux la source du conflit familial et d’essayer de trouver des solutions pour le résoudre, sans prendre position pour autant. Il va chercher à responsabiliser les deux partis pour qu’eux même élaborent un accord et définissent ce qui est le mieux pour eux et leur entourage.

Comment s’organisent les rendez-vous ?

Les entretiens de médiation familiale durent entre 1h30 et 2h. « Le nombre de séances n’est pas limité mais en moyenne trois à quatre séances sont nécessaires même si le problème peut être réglé en une seule séance » déclare Christophe Gabillard, responsable du pôle action familiale à l’UDAF 49. Au préalable, un entretien d’information gratuit est organisé afin de définir les objectifs des séances et leur contenu. Il est ensuite possible de se rendre aux séances individuellement. La participation financière de ces séances est calculée selon un barème en fonction des revenus.

Infos pratiques : Renseignements au 06 72 65 25 30 le lundi et le vendredi de 9h à 18h pour Médiations 49 et au 02 23 48 25 67 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h pour UDAF Médiation


Article du 20 mai 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI