Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Malfaçon acoustique : le théâtre Le Dôme de Saumur doit encore faire des travaux !

"L'école de musique ne déménagera pas en septembre au théâtre Le Dôme en raison d'un besoin de renforcement d'isolation" ! Voici le contenu du courrier envoyer par le président Jackie Goulet aux parent d'élèves pour que ceux-ci prennent leurs dispositions pour la rentrée. Une double info. Les problèmes de déménagement avait été calés entre la ville et l'agglo mais surtout, l'acoustique des salles n'est pas conforme au cahier des charges ! Des travaux vont être nécessaires.


Du côté des parents d'élèves, on ne veut pas polémiquer et on attend avant de communiquer sur le sujet, même si on se félicite que les professeurs aient été écoutés avant de procéder au déménagement. En off, même si on se dit que ce n'est pas très grave que les cours se déroulent encore un an place Verdun, on se demande quand même si on doit rire ou pleurer de la situation. Les griefs étaient nombreux avant que ne soit envisager le déménagement : difficulté d'accès au bâtiment et au 4ème étage où sont prévus les cours, couloirs étroits, luminosité faible... Viennent aujourd'hui se rajouter des problèmes acoustiques important qui empêchent la tenue des cours. C'est ce qu'ont constaté les enseignants de l'Ecole de Musique et ce que confirme Rodolphe Mirande, vice président de Saumur Agglo en charge de la culture : "Effectivement, l'acoustique n'est pas conforme au cahier des charges. Après cette rencontre avec les professeurs, nous avons fait appel à un acousticien qui doit nous rendre son rapport et nous dire s'il s'agit d'un défaut d'aménagement auquel cas nous procéderons à un recours. Sinon, nous devrons juger dans quelle mesure des travaux sont envisageables".

Attendre le résultat de l'étude

Au centre du Dôme, à coté de la dizaine de petites salles, l'auditorium, une petit écrin de 100 m2, comme il est appelé depuis le début du projet, n'avait pu être validé en octobre dernier. "Il ne peut avoir la dénomination d'auditorium," nous avait expliqué Pascal Mouillard, directeur technique du théâtre. "De fait l'acousticien ne l'a pas validé en tant que tel pour une simple raison : c'est le bruit dû à la centrale d'air située juste au-dessus. Dès lors, on parle d'une salle d'audition." Cela n'aura donc pas été le seul problème des locaux dédiés à la musique. Pour Jackie Goulet, le président de l'Ecole de Musique, il faut attendre l'étude : "Avec l'agglo, nous avions résolu les problèmes d’accessibilité, arrêt minute, fluidité dans les locaux. Nous étions incapables d'imaginer que l'acoustique n'était pas conforme. A ce stade, nous devons attendre le rapport. Je suis incapable de dire aujourd'hui si l'Ecole de Musique déménagera un jour sans ces locaux...."

A suivre, pour savoir si le contribuable devra rajouter quelques milliers d'euros à la facture de 21 millions du Théâtre Le Dôme pour que celui-ci puisse utiliser les salles dont on lui avait vanté la destination...

Article du 05 juin 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :


Commentaire de Faluns d'Anjou 05/06/2016 10:53:37

Mais que ce passe t-il dans ce pays ? On ne peut plus rien construire sans qu'il y ai des malfaçons qui entraînent des retards de mise en service et des dépassements toujours à la charge des contribuables !!!



Commentaire de En attendant 05/06/2016 12:12:46

En attendant, toujours aussi moche le réaménagement ou plutôt la détérioration de l'escalier! Et pour le reste, c'est vraiment désolant de devoir faire à nouveau des travaux et des dépenses!



Commentaire de Rousseau 05/06/2016 15:13:46

Qui connait la justification d'un tel toit sur le Dôme : énorme, disproportionné, massif, hideux, au prix exorbitant, illégal par sa hauteur, et totalement inutile : quid du restau-café panoramique envisagé ? Et un auditorium inutilisable dans un endroit pareil ? QUI a pondu ça ? QUI à l'agglo, la mairie a validé ce chef d'oeuvre de bêtises, ruineux pour nous tous , QUI ? On veut un Coupable.



Commentaire de mickaeld 05/06/2016 22:22:09

l'assurance de l'architecte, de l'OPC et de l'entreprise sont à déclencher en mesure d'expertise et de rectification de façon à obtenir le résultat de départ.. Qui pilotait à la ville ce dossier... Les DOE c'est pour les chiens ou quoi... Au prix ou sa nous coute c'est inacceptable... des sanctions sont à mettent devant cette nouvelles défaillances..... SCANDALEU il n'y a rien d'autre à dire



Commentaire de Faluns d'Anjou 06/06/2016 10:55:05

Il ne peut y avoir aucune sanction à l'encontre des responsables de telles erreurs. C'est le pigeon qui paie et qui supporte les horreurs des délires d'architectes mégalos et perturbés. C'est un véritable scandale. Ce XXIe siècle est vraiment celui des inepties architecturales et de la laideur. Lorsque l'on contemple ce que les anciens, qui avaient le culte de la beauté savoir-faire ont laissé dans notre patrimoine, on peut s'inquiéter à juste titre des ruines ferrailleuses, rouillées et croulantes que nous léguons à nos enfants.



Commentaire de jean portebrise 06/06/2016 16:07:37

Attention de bien vous garer. A coté du théâtre vous gênez la sécurité et la beauté de cette merveille. Pas le temps de fumer une clope on vous enmene la voiture à la fourrière, Pour la recuperer suivez les flèches et bonjour le porte monnaie.



Commentaire de Faluns d'Anjou 06/06/2016 16:39:37

Et si après toutes ces misères vous êtes pressés de rentrer à la maison, faites attention aux radars embarqués, nouvelle tirelire de l'Etat.



Commentaire de Rousseau 06/06/2016 17:41:54

QUI a décidé de parer le théâtre d'un tel toit hideux ? Abritant un auditorium, une école de musique, et la lubie d'un café restaurant ?? Maire, region, état ??? L'équipe municipale a bien du donner son aval ? Je n'ai jamais rien vu dans le kiosque, ni aucun média.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI