Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur : La future mosquée à la place de l'ancien gymnase des Violettes.

C'est en 2011 que l'association culturelle des Musulmans de Saumur a entamé sa recherche pour un terrain à Saumur afin de construire un centre culturel pour remplacer les locaux actuels vétustes situés au Chemin Vert. Le Conseil Municipal de Saumur devra statuer jeudi 30 juillet sur la vente de l'espace de l'ancien gymnase des Violettes bientôt détruit dans le cadre du nouveau Plan de Rénovation Urbaine.



Pour Jamil Abilchamat, l’Imam de la mosquée de Omar, les locaux occupés dans le quartier du Chemin Vert ne conviennent plus. Depuis 2011, il a entamé des négociations avec la ville. Celles-ci devraient aboutir. Les fidèles, au nombre de 150 (pour la prière principale du vendredi), s’adonnent à leur culte dans deux salles d’une surface totale de 75 m2. Les locaux ne sont plus adaptés en terme de sécurité à l'accueil des fidèles.

1 675 m² pour 75 375 €

Le Conseil Municipal devra approuver la cession du terrain de 1 675 m² après démolition de l'ensemble des bâtiments existants aux frais de la ville, à savoir l'ancien gymnase de Violettes. L'association a accepté l'offre de la ville au tarif de 45 € le m², soit 75 376 €. 25 375 € à la signature de l'acte de vente. Il sera suivi de quatre annuité de 12 500 €.

Un projet d'un million d'euros.

Dans une interview en 2011, Jamil Abilchamat, l’Imam de la mosquée de Omar avait estimé les travaux à un million d'euros. Dans le projet initial, les locaux devaient accueillir un lieu et de prière, mais aussi un centre culturel avec des salles de réunions et de cours pour le soutien scolaire. Pour financer le centre, il avait à l'époque imaginé l'implantation d'un commerce.


Article du 27 juin 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


33 commentaires :

27/06/2016 18:00:34 Commentaire de Laïc

Et la démolition coûtera combien au contribuable communal: 75.000 euros ou plus? Au final c'est un sacré coup de pouce au culte...et ça va passer comme une lettre à la poste!


27/06/2016 18:23:01 Commentaire de lambert

NON A LA CONSTRUCTION D UNE MOSQUEE A SAUMUR


27/06/2016 18:39:12 Commentaire de Paul

Euh, une mosquée, il y en a déjà une... C'est juste de la dignité d'exercice. 35 euros le m², ce n'est pas très cher, mais ce n'est pas un soutien.


27/06/2016 18:41:14 Commentaire de Superdeg

Je pense qu'il fallait donner le terrain et en état car le bâtiment doit avoir de l'amiante et si c'est le cas attention à la note du chantier désamiantage car pour 200 000 €uros on a plus rien, heureusement le contribuable est généreux


27/06/2016 19:11:37 Commentaire de Descence

Les musulmans de Saumur sont des citoyens Français, pour une grande partie d'entre eux harkis. Ils ont droit à des conditions de culte descentes. Au fait, combien a couté l'église Saint Pïerre, je ne parle pas de l'extérieur qui a couté 1.2 millions, mais de la sacristie qui a couté 300 000 euros même si elle n'est pas classée. Alors, là pour 10% de la population, on a droit de ne pas vendre cher


27/06/2016 19:12:18 Commentaire de cochonou

35 € le mètre carré dans ce quartier, mais autant le donner gratuitement.. pour 150 pratiquants... pfff la mairie a baisser sa ptite culotte devant un culte qui n'a rien a voir avec la culture Française. NON à la construction d'une mosquée à SAUMUR !!!


27/06/2016 19:47:55 Commentaire de Jagut

Est-ce qu' un minimum de respect serait trop demander ?? Monsieur, vous qui écrivez en majuscule, lisez avant de crier : il y a déjà une mosquée à Saumur.... Et puis qui a financé les travaux de l'église St Pierre ?? Et qui va financer les travaux de la nouvelle mosquée ??


27/06/2016 19:54:03 Commentaire de seb

euh je lis 45e le m2 moi deja dans l'article.


27/06/2016 20:00:27 Commentaire de BDH

Il faut arrêter avec le racisme, toute religion a le droit à son temple moi qui suis bouddhiste alors je ne vais dire que l'église me derange. Mais les gens n'ont rien compris !Vivont tous en harmonie est dans la paie.Je suis triste du comportement de ces personnes! Mais pardon à leurs méchancetés et leur ignorance. Et celà prouve que leur vie n'est pas assez interessante pour embéter celle des autres.


27/06/2016 20:54:20 Commentaire de Marc

C'est très bien que les musulmans puissent avoir un lieu de culte décent et j'espère que le jour de l'ignauguration tous les saumurois serons invité car on n'a peur que de ce que l'on ne connaît pas


27/06/2016 21:19:22 Commentaire de bernadette fourré-jousselin

je suis devenue ATHEE, mais je respecte mes frères mes ami ( is ies ) je respecte qui pratiquent, car je respect mon prochain, il est donc juste que chacun fasse pour avoir son lieu de culte. Comme même athée j'ai les idées plus larges que certains qui ne savent même pas se qu'ils sont . Et le racisme revient au galop ( Saumur étant la ville du cheval ) !


27/06/2016 21:26:58 Commentaire de mickaeld

il y a une chose que me gène dans cette transaction... le bien étant public, le vente ne serait t'elle pas sous forme d'appel d'offre à candidature ou projet..... 45€ c'est même pas le prix du terrain... Le projet de la construction de la mosquée est t'il connu?? 16OOm2 pour 150 personnes il ne vont pas se sentir serré


28/06/2016 00:01:37 Commentaire de criquet

Une mosquée à Saumur pourquoi pas? La municipalité s'est donné bien du mal a chassé les sœurs de l'hôpital et de la clinique. Cela me fait sourire...Mais je reconnais bien là les saumurois. Pas un commentaire ne parle du lieu( sauf en euros) les violettes, le chemin vert ont longtemps été des quartiers défavorisés ce sera donc plus facile de convaincre les jeunes à se convertir. Après Saumur ville de militaires et de sœurs, nous aurons Saumur ville de musulmans. Mais de nos jours tout est possible. La preuve!!!


28/06/2016 07:22:50 Commentaire de Laïc

Visiblement la loi de séparation DES églises et de l'Etat n'est plus comprise. Si l'on suit la plupart d'entre vous par égalité il faut que le commune rembourse les Témoins de Jehova ou les Evangélistes de SAUMUR de leurs investissement eux qui n'ont rien demandé qu'à leurs adhérents. Et si les Scientologues ou les Pastafaristes ont un projet de construction sur SAUMUR on leur donne aussi un terrain?


28/06/2016 07:31:20 Commentaire de Les imbéciles ne lisent pas...

Le terrain n'est pas donné, il est vendu comme l'oblige la loi. Ce n'est pas une nouveauté mais un déménagement...


28/06/2016 07:45:53 Commentaire de la jacquerie

Rien d'autre chose à faire ,d'indispensable!!! de plus urgent!!! NON ?


28/06/2016 07:47:58 Commentaire de Un imbécile

SI je lis bien comme l'imbécile que je suis, le terrain est vendu 75000 euros et le prix de la démolition pris en charge par le vendeur. S'il atteint les 75000 euros ce qui est probable, le terrain est donné, si il les dépasse c'est l'association qui est subventionnée....


28/06/2016 08:20:28 Commentaire de seb

L on en revient toujours à la gestion des "verrues " là des décisions sont prise pour deja detruire et rendre "vendable" cette verrue là.Je crois j'ai pas verifié que la loi interdit de vendre "en l'etat" ce lieu .


28/06/2016 09:14:47 Commentaire de C'EST BIEN FAIT !

C'était AVANT qu'il fallait y penser, il y a un 40 aine d'années. Quand la "culture d'état" (les idées "tendances") à commencer à nous bourrer le mou à grand coup de culpabilisation post-coloniale et autres prétextes glauques....


28/06/2016 10:42:46 Commentaire de ABC

Ce sentiment d'individualisme au regard de l'utilisation de l'impôts est un peu déroutante. Je n'ai pas de gosses, et une part des mes impôts finance le coût de fonctionnement des écoles publiques (sans évoqué la possibilité qu'en cas de contrat d'association avec les écoles privées, une part de mes impôts financent également des écoles). Alors j'ai juste envie de dire: bienvenu à la Mosquée même si je n'en serai pas utilisateur (mais je ne suis pas plus utilisateur de l'église qui est aussi financé par une partie de mes impôts...).


28/06/2016 12:13:48 Commentaire de arthur

La loi de séparation et ses conséquences[modifier | modifier le code] Première page du projet de loi de 1905Le contenu de la loi en 1905[modifier | modifier le code]La nouvelle loi brise unilatéralement les engagements français relatifs au concordat napoléonien de 1801, qui régissait les rapports entre le gouvernement français et l'Église catholique. Inventant la laïcité à la française, elle proclame la liberté de conscience, garantit le libre exercice des cultes et pose le principe de séparation des Églises et de l'État. Article 1er : « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes [...] ». Le premier article crée un large consensus. Le texte ne laisse que peu de marge pour son application, par les mots « assure » et « garantit ». Article 2 : « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. [...] » Cette loi se veut conforme à la devise républicaine. Par l'article 1er, l'État garantit la liberté de conscience, c'est-à-dire le droit de ne pas être croyant, et la liberté de culte si on l'est. Par l'article 2, l'État, les départements, les communes assurent leur neutralité à l'égard des citoyens, en refusant d'accorder des avantages spécifiques à certains en raison de leurs pratiques cultuelles. Pour rendre effectif le libre exercice du culte, sont instituées des aumôneries dans les milieux fermés (casernes, lycées, prisons, hôpitaux) et, plus tard, des émissions religieuses sur les chaînes publiques de télévision[réf. souhaitée]. Instituées par l'article 4 de la loi, les associations cultuelles dont l'objet exclusif est l'exercice du culte sont de type 1901. Elles ne doivent pas avoir d'autres buts, notamment elles ne peuvent pas se livrer à des activités sociales, culturelles, éducatives ou commerciales. En revanche, elles disposent d'un avantage fiscal important, levier financier très appréciable. Elles peuvent recevoir des donations et des legs qui sont exonérés de droits de mutation. Ce sont les préfets qui accordent, pour cinq ans, le statut d'association cultuelle. Les différends éventuels entre associations relèvent du Conseil d'État. Sur le plan domanial et financier, la loi a trois conséquences majeures : Les ministres des cultes (évêques, prêtres, pasteurs, rabbins…) ne sont plus rémunérés par l'État (art. 2) (qui s'y était engagé lors du Régime concordataire français en échange de l'abandon par l’Église des biens saisis en 1790 (art. 14)), ce qui le libère d'un budget de 40 millions de francs, et celui-ci n'intervient plus dans la nomination des évêques ; Les établissements publics du culte sont dissous (art. 2) et remplacés par des associations cultuelles ayant pour objet exclusif de « subvenir aux frais, à l'entretien et à l'exercice public d'un culte » (art. 18) ; ces dernières pourront recevoir le produit des quêtes et des collectes pour les frais du culte, mais elles ne devront en aucun cas percevoir de subventions de l’État, des départements ou des communes ; Les biens religieux saisis par l’État en 1789 restent sa propriété ; L'État se réserve le droit de confier gratuitement les bâtiments de culte aux associations cultuelles. Les associations bénéficiaires, sont tenues « des réparations de toute nature, ainsi que des frais d'assurance et autres charges afférentes aux édifices et aux meubles les garnissant ». (art. 13) ; Les biens mobiliers ou immobiliers grevés d'une affectation charitable ou d'une toute autre affectation étrangère à l'exercice du culte (comme les hôpitaux et les écoles) sont attribués aux services ou établissements publics ou d'utilité publique, dont la destination est conforme à celle desdits biens (art. 7) ; L'État prolonge jusqu'au 9 décembre 1907, la mise à disposition gratuite des archevêchés et évêchés et, jusqu'au 9 décembre 1910, celle des presbytères, des grands séminaires et de la faculté de théologie protestante (art. 14). La loi de séparation prévoit ainsi un inventaire des biens mobiliers et immobiliers (art. 3) des établissements publics du culte avant que ne soit rendue aux associations cultuelles la partie de ces biens estimée nécessaire au culte et que le reste soit saisi. Dans les faits, cet inventaire se fera de façon estimative (voir la section « La tourmente des inventaires »). Les inventaires seront interrompus par Clemenceau à la suite d'incidents meurtriers entre population et forces de l'ordre. Sur le plan de la police des cultes, les cérémonies religieuses sont assimilées à des réunions publiques et soumises à déclaration préalable dans les formes de l'article 2 de la loi du 30 juin 1881[5] sur « la liberté de réunion » (article 25). Pour faciliter la transition, l'État assure aux ministres du culte le versement d'une indemnité pendant quatre ans (article 11).


28/06/2016 12:25:06 Commentaire de 2020

Et pourquoi pas comme l'ancienne bourse du travail la mettre aux enchéres cette salle.certainement des gens interressées et pret a payer plus.L imam parle de soutien scolaire car il remet en question l'education francaise ?


28/06/2016 12:44:47 Commentaire de Superdeg

Au fait j'invite les laïcs à vérifier que la vente est légale surtout vérifier s'il y eu un devis de démolition si oui ajouter ce prix au prix de vente et biensûr si le total dépasse un certains montant la procédure sera illégale, car la démarche procédurielle administrative est totalement différente à partir d'un certains prix!


28/06/2016 14:09:31 Commentaire de Un ami du sport........

Et dire que la municipalité voulait vendre en l'état ce bâtiment à SAUMUR RUGBY afin de remplacer leur club house vétuste. Pourquoi ne pas avoir proposé les même conditions à savoir 45€ le m2 après avoir démoli, désamianté et laisser un terrain propre...... Peut-être que le club aurait accepté et je pense quà ces conditions, il aurait accepté. Merci Mr le Maire.


28/06/2016 14:31:44 Commentaire de seb

Le prix et les conditions de demolition dont le delais prit par les décisions ont eté indiquées sur ce site dans un autre article.


28/06/2016 15:12:49 Commentaire de laicite

Bonjour, L'état et la religion ont cessé il y a des siècles.... Aujourd'hui, dans un Etat dit "LAIC", l'Etat doit vendre à son juste prix. Or, à 45€m2, c'est pas juste. C'est juste anormale et non laic. S'il doit y avoir une nouvelle MOSQUEE oui, faut, mais avec leur fonds propre à eux, comme les Eglise via le diocèse. J'entends déjà tous les gens dire que nous sommes raciste, OR je ne suis pas raciste, mais juste EGOISTE. Je souhaite que tous mes IMPOTS profite à tous, qu'il soit BLEU, BLANC, ROUGE !


28/06/2016 18:04:36 Commentaire de Pastafara

Pasta voit tout, même Saumur Kiosque. Au nom de tous les Pastafara du monde je revendique cette propriété municipale. J'irai même jusqu'à 45 spaghetti et un centime du m². Pasta est grande. Que sa sauce vous onctionne! http://pastafrancophone.canalblog.com/ Ce site n'a rien à voir avec l'auteur de ce message mais mérite le détours pour les défenseurs de la laïcité et surtout, pour les égarés par les dogmes :-)


28/06/2016 23:28:43 Commentaire de LAICITE

j'aurai préféré voir une attribution gratuite à une œuvre caritative tels que les restos, émaus, la croix rouge.... que de satisfaire une poignée d'imbéciles pratiquant une religion incompatible avec la démocratie... j'ose espérer qu'il y aura un contrôle sur le profil de l'imam et de la teneur des prêches pratiquées... :-/


29/06/2016 08:01:28 Commentaire de @LAICITE

Emaüs, la croix rouge etc... gagnent assez d'argent sur le dos de la solidarité! Il n'y a qu'à voir le montant des travaux de rénovation fait par Aspire l'année dernière ou bien cette année à Saumur! (voir l'article du kiosque. Je n'ai plus la date en tête) // Maintenant à lire le commentaire de "Un ami du sport", il n'est pas normal en effet de baisser le prix de vente. // Et tant que le culte se déroule sans déranger l'autre, il n'y a pas de problèmes puisque cette mosquée était déjà présente à Saumur depuis nombre d'années et jusque là personne ne trouvait rien à redire.


29/06/2016 17:33:14 Commentaire de A Monsieur LAICITE

Monsieur, l'imam de Saumur est médecin pédiatre à L’hôpital de Saumur. Il a peut-être déjà soigné (et qui sait, sauvé ?) vos enfants !


29/06/2016 20:14:44 Commentaire de saumurois

J'ai demandé le prix des terrains constructibles de la ville il y a 6 mois et le prix était de 100€ le m2. J'ai failli me faire arnaquer !! Maintenant et je fais construire en périphérie. Pourquoi une telle différence entre acheteur ?


29/06/2016 21:34:32 Commentaire de Laïcité

L'imam est médecin ? Et alors, ça me fait une belle jambe 😂 Les mosquées de France doivent être contrôlées, les musulmans et leur CFCM sans autorité et complètement dépassé complètement doivent rendre des comptes afin d'éviter toutes les suspicions et d'évacuer le climat malsain qui mine notre société 😡😠


28/09/2016 12:28:10 Commentaire de stephane

Quelle tristesse quelle honte, remplacer un lieu républicain, un lieu laïque, un lieu de savoir, d’éducation, d'apprentissage, où j'ai grandi, où j'ai appris, ou je me suis construit, par un lieu de culte à un ami imaginaire. retour au moyen-âge...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI