Thouet. Après l'aval Saumurois, l'amont Thouarsais va être abaissé

Mi-mars dernier, nous vous faisions part de la grogne des 3 600 pêcheurs Saumurois qui constataient l'affaissement du niveau du Thouet, en aval (relire notre article). Cette fois-ci, c'est l'amont de la rivière qui va être abaissé, du côté de Thouars et de Parthenay... En effet, le Syndicat Mixte de la Vallée du Thouet (SMVT) va mener une étude sur 4 ouvrages de la rivière, en juillet. Elle nécessitera l’abaissement de l’eau dans différentes zones des Deux-Sèvres. Un réel problème pour les pêcheurs...


Début juillet, le Syndicat Mixte de la Vallée du Thouet (SMVT) a mené une expertise de la structure interne de 4 ouvrages hydrauliques publics sur la rivière du Thouet. Une étude d'arasement conduite à la demande de trois collectivités.

Pourquoi réaliser cette étude sur le Thouet ?

Dans le cadre de cette expertise, le niveau de l'eau devra être abaissé en amont de plans d'eau au Tallud et au Beugnon, et des chaussées de Crevant, à Thouars, et de Pommiers, à Sainte-Radegonde. Le but de cette manœuvre est d'éviter l'envasement sur les plans d'eau, empêchant la course naturelle des sédiments et des poissons (1). Pour Olivier Cubaud, président du SMVT, ce risque s'avère très important. Outre cette crainte, l'étude répond également à une directive européenne sur la restauration de la continuité écologique des cours d'eau. Pour le SMVT, la mise en conformité est nécessaire... et si cette expertise de ce mois de juillet 2016 s'avère concluante, les travaux pourraient même débuter à partir de 2018.

Les pêcheurs inquiets par l'abaissement du niveau de l'eau

Du côté de la fédération de pêche « La Gaule » du Tallud (près de Parthenay) et de son président Patrice Guittard, on est partagés... Tout d'abord satisfaits que la conduite de l'abaissement des eaux se déroule au mois de juillet (même si l'idéal aurait été le mois de septembre). À la base, l'expérimentation devait en effet se dérouler au mois de mai dernier. Mais au mois de mai, les poissons sont en pleine période de frai (reproduction). Le dialogue entre pêcheurs, riverains, propriétaires de barrages et techniciens du SMVT, au sujet des barrages, n'est pas toujours facile à mettre en place. Cette fois-ci, la communication a permis de trouver une date qui pénalise le moins possible tous ces acteurs, notamment les pêcheurs. Des pêcheurs Deux-Sévriens satisfaits par la période de cette étude mais pas forcément par la solution choisie. Pour eux, en effet, le système d'arasement affaiblit sérieusement les cours d'eau, surtout en période de sécheresse...

Des exemples qui ne sont pas faits pour rassurer...

Les pêcheurs ne sont pas les seuls à s'inquiéter... Les propriétaires de moulins et les membres du comité de défense des ouvrages du Thouet s’alarment également de la destruction programmée des barrages. De 2011 à 2015, le Syndicat Mixte de la Vallée du Thouet avait déjà lancé un plan d'étude. Dans le cadre de celui-ci, il était envisagé l'arasement de plusieurs ouvrages dont le barrage de Moulin-Neuf ou encore celui du Moulin des Bordes (2), situés à Azay-sur-Thouet (près de Parthenay). Sans pour autant réfuter l'importance de la continuité écologique et du libre passage des sédiments et des poissons, ces derniers s'inquiètent du système d'arasement. Faut-il détruire plutôt que de restaurer, rénover ou entretenir ? Du côté du SMVT, la priorité du nouveau plan d'étude est donnée à l'aménagement mais aussi au dialogue avec les différents acteurs du Thouet. À noter que l'expérimentation de ce mois de juillet rendra son verdict dans environ 6 mois.

(1) Selon La Nouvelle République, « le plan d'eau d'Empince serait envasé sur une hauteur d'1,70 m. La chaussée de Crevant serait en très mauvais état. De nombreux plans d'eau, créés sur le Thouet pour la baignade dans les années 1980, ne sont plus utilisés aujourd'hui et peuvent même s'avérer dangereux ».

(2) L'avenir des deux ouvrages d'Azay-sur-Thouet dépend d'un arrêté préfectoral, toujours en attente...


Article du 18 juillet 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI