Immersion en pleine répétition du spectacle des Chevauchées Fantastiques

Mercredi 20 juillet, c'est la première du grand spectacle estival de Saumur qui cette année se déroulera au manège Kellermann (voir sur la carte). Alors que le stress monte progressivement dans les rangs des bénévoles, la magie commence à opérer dès l'entrée des nombreux chevaux et cavaliers cascadeurs. Alors qu'il ne reste que deux soirs pour tout caler, la joyeuse troupe nous a accueilli hier lors d'une répétition qui laisse présager un très beau spectacle.

Image du spectacle du Château de Saumur


Jeunes, retraités, étudiants, manutentionnaires, cadres, enseignants, … ils sont une centaine à avoir rejoint l'aventure du spectacle estival de Saumur. S'ils étaient déjà bénévoles, pour beaucoup, lors des derniers spectacles qui se déroulaient au Château de Saumur, de nombreuses recrues feront leurs premiers pas sur scène devant public ce mercredi. Et ça ne s'improvise pas !

Des scènes équestres impressionnantes qui demandent concentration et sécurité

Fabrice Dufour, ancien 1er adjoint de Saumur et coordinateur des « Chevauchés Fantastiques » en parlait plein d'étoiles dans les yeux (relire notre article). Comme on le comprend. C'est la clé de voûte de ce spectacle : les scènes équestres. Du cheval en feu au tournoi de chevalerie en passant par le cheval en liberté, les cascades s'enchaînent et le fantastique suit. S'ils emmèneront le spectateur dans un autre monde et dans un autre temps, ces tableaux équestres n'en restent pas moins difficiles à exécuter et demandent, de la part de tous, une concentration maximale. « Les chevaux côtoient les bénévoles et même si les cavaliers sont des professionnels aguerris, il faut évidemment une sécurité maximale et donc une concentration de tous » nous explique un des bénévoles. « Quand le cheval passe à quelques centimètres de vous, et notamment quand vous êtes allongés par terre, c'est impressionnant » ajoute Simon qui interprétera entre autre le rôle du soldat Pierre, le fil conducteur du spectacle, perdu dans les couloirs du temps après être tombé lors de la bataille des Cadets de Saumur. Pas simple donc, d'autant que les chevaux, mercredi soir, n'auront, tout compte fait, pas répété tant que cela. « L'important est de bien connaître ses placements et de vérifier que toutes les cordes sont tendues pour que le cheval ne sorte pas de scène ». « Nous faisons confiance au professionnalisme des cavaliers mais aussi à la responsabilité de chacun des bénévoles. Et puis c'est à ça que servent les répétitions ».

Première représentation dans deux jours

Deux jours avant la première représentation, les comédiens, danseurs et figurants sont prêts. « Nous en sommes aux derniers calages et dernières améliorations ». Si certains ratent encore leur entrée en scène, « c'est quand on fera la générale, avec les costumes et les accessoires, que chacun entrera définitivement dans son ou ses personnages ». En attendant, les répétitions se font encore sans costume, mais déjà l'ambiance se dégage. « La musique, le nombre de bénévoles mobilisés sur chaque scène et évidemment les chevaux donnent déjà une certaine allure à ce spectacle. On est néanmoins impatients d'essayer les costumes sur scène » nous confie Sébastien. Les 200 costumes, réalisés par une dizaine de couturières motivées laissent en effet entrevoir un spectacle haut en couleurs (relire notre article).
La première représentation aura lieu mercredi à 22h, et inaugurera une première série de 8 représentations en juillet et 8 autres en août.

Infos pratiques : Spectacle les 20,21,22,23,27,28,29,30 juillet et les 10,11,12,13,17,18,19,20 août 2016 à 22h au Manège Kellermann de Saumur. Durée : 1h30. Tarifs : Adultes (et ados > ou = à 14 ans) : 24,50 €, Enfants de 5 à 13 ans : 16 €, Enfants < ou = à 4 ans : gratuit, Groupes > à 12 personnes (enfants < 4 ans non compris) : 18,50 € par personne


Article du 18 juillet 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de de Brugiere jean francois 18/07/2016 17:50:50

Nous nous réjouissons que des bénévoles renouent avec la belle manifestation appelée approximativement) les ducs au château; et il est fort regrettable que la nouvelle mairie ait décidé en 2014 d'arrêter. Donc bon vent au nouveau spectacle de 2016 et bon courage aux bénévoles ( et aux autres). Nous vous attendons pour un bon moment de culture française. Nous avons ( comme après la défaite de 1870) un roman français à reconstruire, après 50 ans de laideries, scènes anti françaises, dénigrement de la France, priorité donnée syustématiquement au laid, à l'absurde à l'obscénité, à tout ce qui est contre nature. Aujourd'hui, après les drames que nous vivons ( Nice n'est que l'un d'eux) il est temps que la France et les Français reprennent le roman de la France là où il fut arrêté dans l'horreur des tranchées de 14 18. et la débâcle de 40. Le spectacle à Saumur comme celui de Ph de Villiers au Puy du fou participe de cette reconquête des esprits. cela n'a rien à voir avec les petites bougies.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI