Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Les bords de Loire sous surveillance de l'ONCFS

Le week-end des 9 et 10 juillet derniers, les inspecteurs de l’environnement de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) et de l’Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA) étaient en mission de surveillance sur les bords de Loire. La LPO s'y était invitée.


Contrôle de la Loire(Photo ONCFS Angers)


L’objectif était de lutter contre les différentes atteintes aux milieux comme notamment la circulation des véhicules à moteur sur les grèves et berges de Loire, les dépôts d’immondices, les allumages de feu, la police de l’eau et de la pêche… Il s’agissait également de surveiller les espaces naturels sensibles que sont les grèves du fleuve. En effet, deux arrêtés préfectoraux de protection de biotope ont été pris pour protéger les habitats de reproduction des oiseaux nicheurs de Loire, Sterne naine et Sterne pierregarin entre autres. Ces arrêtés interdisent du 1er avril au 15 août l’accès aux îlots et grèves non rattachés à la berge entre La Daguenière et Le Thoureil et entre Saumur et Montsoreau. Des panneaux rappelant cette interdiction sont présents sur certains des ces îlots.

Présence informative et dissuasive

Les inspecteurs de l’environnement, en voiture, à pied ou en bateau ont ainsi pu assurer une présence informative et dissuasive auprès des nombreux kayakistes et autres usagers de la nature rencontrés dont certains prévoyaient de bivouaquer sur ces ilots. Quelques pêcheurs en infraction ont également été verbalisés. Les agents ont pu noter que l’information sur l’existence de ces zones de protection avait bien circulé notamment grâce aux loueurs de canoës.

La LPO au rendez-vous

Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue de Protection des Oiseaux, à l'issue du congrès national de la LPO qui se tenait ce même week-end à Saumur (notre article), a croisé des inspecteurs de l’environnement en surveillance sur le bord du fleuve. Cela fût l’occasion pour les agents d’expliquer la mission réalisée ce jour-là par ces deux services de police de l’environnement.
D’ores et déjà d’autres missions de surveillance sur les bords de Loire sont prévues durant la période estivale ; période durant laquelle le risque de dérangement est maximal pour de nombreuses espèces protégées.


Article du 19 juillet 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI