Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Chênehutte : L'hôtel du Prieuré a été cédé à l'investisseur américain

Zaya Younan, investisseur immobilier américain d'origine iranienne, vient de reprendre l'établissement du Prieuré, situé à Chênehutte-Trèves-Cunault. Début juin dernier, il avait déjà établi une offre aux Grandes Étapes Françaises, propriétaire du lieu depuis 1954 (relire notre article). L'affaire s'est conclue ce vendredi 29 juillet. Le prix de la cession reste pour le moment confidentiel...



Environ 2 ans et demi après sa fermeture, le mardi 31 décembre 2013 (relire), l'hôtel-restaurant du Prieuré (situé désormais sur la commune nouvelle de Gennes-Val-de-Loire), change de propriétaire. Zaya Younan, dirigeant de Younan Properties, Inc. société Américaine d'investissement et de gestion spécialisée dans l'immobilier, s'offre cet établissement de 35 chambres, entouré par 30 hectares de parc boisé et disposant d'une vue imprenable sur la Loire. L'homme d'affaires américain d'origine iranienne disposerait d'une fortune évaluée à environ 2 milliards de dollars...

Pierre Traversac : « Le prix (confidentiel) ne représente nullement la valeur des murs »

Après plusieurs touches et intérêts sans concrétisation, un accord a enfin été trouvé avec Pierre Traversac, le PDG des Grandes Étapes Françaises (propriétaires des lieux). « La vente a eu lieu vendredi (ndlr : 29 juillet 2016) » explique ce dernier. Et de poursuivre : « Il s'agit d'une cession d'actions de société comportant l'ensemble de l'actif et du passif et non d'une vente immobilière ». Pour combien ? « Le prix (confidentiel) ne représente nullement la valeur des murs » ajoute-t-il. Avant la vente, pour rappel, le prix de l'hôtel du Prieuré était fixé à 1,2 million d'euros. Enfin, les Grandes Étapes Françaises restent-elles propriétaires des murs ? Pierre Traversac : « Non car la société a cédé sa filiale, qui possède entre autres les murs ». La société du milliardaire Zaya Younan, présente dans 5 états américains, avait déjà acquis le Château du Petit-Chêne, situé à Mazières-en-Gâtine dans les Deux-Sèvres, au mois de novembre 2015...


Article du 01 aout 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :

01/08/2016 17:35:31 Commentaire de Golf

160 acres? Golf 18 trous?


01/08/2016 21:31:49 Commentaire de pégase

ou sont les investisseurs français ?


01/08/2016 22:06:26 Commentaire de Que le Prieurė rouvre....excellente nouvelle !

Un si bel ensemble (sauf les affreux bungalows) méritait de trouver acquėreur, tant mieux pour Chênehutte, ce superbe village qui fait des envieux....mais dont certaines personnes vivent en total repli...A découvrir sans modération


01/08/2016 22:29:53 Commentaire de pito

Younan a déclaré« Nous entendons collaborer avec le gouvernement français à l’échelle nationale et locale pour étendre nos efforts à d’autres projets ailleurs dans ce merveilleux pays qu’est la France. Nous nous considérons être des gardiens de l’histoire, et nous sommes honorés d’avoir pu acquérir le Château du Petit Chêne et de restaurer sa grandeur passée, tout en lui apportant le confort moderne et les aménagements luxueux qui permettront à cette propriété d’exception d’accueillir les générations futures ». collaborer avec notre gouvernement , c'est quoi : obtenir des largesses fiscales qu'ont déjà obtenues le qatar et l'arabie saoudite en pillant notre patrimoine (http://www.comite-valmy.org/spip.php?article3545 ) largesses refusées à nos gros investisseurs français qui ont quitté le navire depuis longtemps pour d'autres cieux fiscalement plus accueillants; malheureusement Mazières a été partiellement détruit en mars dernier par un incendie et l'ouverture attendra fin 2017 ces deux châteaux accueilleront une clientèle aisée américaine et moyen orientale mais le pari est risqué en cette période de crise économique et d'état d'urgence qui n'est pas sur le point de s'arrêter. Mais tant mieux pour le sauvetage de ces deux chateaux abandonnés.


02/08/2016 09:38:01 Commentaire de lethoureilobserver

le rachat est une chose mais en fin de compte insignifiante, le projet de rénovation et la politique de commercialisation du nouveau "produit" sont les deux éléments qui vont décidé du succés ou non de l'operation. Il y a une telle concurrence sur le marché du tourisme haut de gamme (lié ou non au Golf) à ce jour, et tout cela dans un contexte morose et non favorable suite aux tristes évenements qui frappent la France depuis des mois, que le succès de ce rachat me parait bien distant et fragile


03/08/2016 22:39:21 Commentaire de Jaloux, les voisins ?

On vous laisse votre cité boboïsante et ses skis nautiques sur la Loire...wouaf wouaf


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI