Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Dernière ligne droite pour les démolitions du Chemin Vert à Saumur

Dans le cadre du Projet de Rénovation Urbaine de la Ville de Saumur, débuté en 2003, l'office public Saumur Habitat poursuit la démolition de 404 logements sociaux, soit près de 20% de son patrimoine de l’époque. Un patrimoine situé exclusivement sur le quartier du Chemin Vert... Après la destruction de l’immeuble Parmentier (50 logements) en février 2016 et des Tours Bleues n°1209 et 1089 (110 logements) en mai dernier, la dernière phase concerne l’abattage de la tour n°1055... dont le premier coup de pelle a eu lieu le mardi 16 août. Quand tout sera démoli, que faire ? Éléments de réponse...

La dernière Tour Bleue du Chemin Vert à Saumur, la n°1055


Pour quelles raisons le quartier du Chemin Vert fait peau neuve ? Petit rappel historique de l'office public Saumur Habitat, qui en donne les causes : « Un patrimoine techniquement obsolète, une image négative et stigmatisée des bâtiments et des occupants, des logements qui ne correspondent plus aux besoins actuels et donc une vacance de logements qui ne cesse d’accroître. Par ailleurs, la démolition répond aux objectifs de désenclavement du quartier et de mixité urbaine. En effet, elle permet de libérer de l’espace foncier pour développer des projets d’aménagements, de la diversification d’activités ou de l’accession à la propriété ».

Des destructions déjà en 2005, 2007 et 2012



Photo 1 : En 2005, les premiers bâtiments à tomber furent Les LoPoFa (1) avec 150 logements.
Photo 2 : En 2007, le second programme fut La Manivelle avec 130 logements.
Photo 3 : En 2012, le troisième (et supposé dernier) fut Laurent Bonnevay avec 124 logements.

Une réhabilitation des Tours Bleues trop onéreuse

En 2013, l’avenant 5 du PRU propose d’ajouter deux programmes de démolition supplémentaires portant à 564, le nombre de logements à démolir, à terme, dans le quartier : l’immeuble Parmentier (50 logements) et les Tours Bleues (110 logements). Le premier programme cité, intégré au parc de Saumur Habitat suite à la fusion avec la SIEMS, n’avait pas été intégré au PRU par l’organisme. Il a été démoli en février 2016. Quant aux Tours Bleues (n°1209, 1089 et 1055), elles étaient initialement prévues à la réhabilitation mais les modifications techniques et règlementaires, qui auraient permis de rendre l’immeuble plus attractif, s’avéraient trop onéreuses. Au regard de la progression de la vacance (environ 40%), le choix de la démolition a été privilégié par l’ANRU. Les deux premières tours n°1209 et 1089 ont été démolies au mois de mai 2016.

La dernière phase : l’abattage de la tour n°1055

La phase la plus spectaculaire, celle de l’abattage final de la Tour Bleue n°1055 (photo ci-contre), est en cours. En effet, le premier coup de pelle a été donné le mardi 16 août dernier. Le « grignotage » progressif du bâtiment jusqu’à sa disparition totale durera 2 semaines. Le broyage, l’évacuation des matériaux et la remise en état du terrain se poursuivront jusqu’à la fin du mois de septembre.

Que se passera-t-il après toutes ces démolitions ?

Le directeur général de l'office public Saumur Habitat, Philippe Plat, reste relativement vague à ce sujet : « À ce jour, aucun projet n’est arrêté sur l’emprise des tours. Les réflexions et diagnostics engagés pour le second projet de rénovation urbaine apporteront une réponse quant à l’utilisation de cet espace foncier au premier semestre 2017 ». Dans tous les cas, l’ensemble des riverains (locataires, habitants, commerçants mais également les partenaires) avaient été informés par courrier des dates d’abattage de la Tour Bleue n°1055, ainsi que de la modification de voirie prévue du mardi 16 au vendredi 26 août 2016. Un paramètre qui concerne notamment la rue du Docteur Schweitzer, située entre la Tour Bleue n°1055 et le centre commercial, et qui n'est accessible qu’aux piétons.

Nota Bene : En 11 ans, dans le cadre du PRU, 564 logements auront été démolis dans ce quartier (au total).

(1) Logement Populaire Familiaux.


Article du 23 aout 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de SECURITE 23/08/2016 20:14:40

Au regard de la démolitions des tours au chemin vert , il serait souhaitable que des constructions soient prévues en nombre de logements afin de donner la possibilité à des familles de se reloger DIGNEMENT. Mais ce qui se passe , depuis 2 à 3 années est qu'une certaine délincance s'installe dans des logements privés et ne respecte rien vis à vis de locataires déjà installés. Le plus GRAVE est venue de personnes venant les voir avec des désagréments chaque jour ( musique très forte et à toutes heures , déterrioration des locaux avec urines , vomis , crachats , ventes de stupéfiants aux collègues et personnes de passages prévus à l'avance. Consommation dans les étages , AGRESSIONS avec blessures sérieuses et VOLS chez d'autres locataires etc... Avant de démolire il aurait été souhaitable de prendre en compte ces faits. QUE FONT LES PROPRIETAIRES pour remplir les obligations de SECURITE , grilles , portes qui ferment et obligation d'installation interphone/digicode (voir même vidéo). A quand une vraie transparence sur le devenir habitation pour le Chemin Vert vis à vis des personnes concernées ? A quand plus de personnels Commissariat et gendarmerie avec des moyens ? Encore une fois que font les Elus pour informer avec OBLIGATION DE FAIRE les propriètaires afin que la sécurité soit enfin appliquée et controles des installations sous peine d'amandes ? Pas question de " jeter la pierre " sur les habitants du Chemin Vert ce serait trop façile et totalement injuste. Alors face aux démolitions et la délinquence , Elus et propiètaires prenez vos responsabilités... L' avenir me donnera (malheureusement) raison alors à plus tard...



Commentaire de a.c 24/08/2016 07:32:18

Et la verrue entre ces tours ecroulés.affreux avec une epave de voiture.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI