Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Centrale de Chinon : Détection tardive d'un problème sur une vanne

Toujours en toute transparence, EDF a communiqué le lundi 22 août dernier sur une petite alerte qui a eu lieu à la centrale nucléaire de Chinon... Il s'agit d'une « détection tardive de l'indisponibilité d'un système de fermeture automatique d'une vanne ». Compte tenu de sa découverte tardive (problème depuis mars 2016), la direction de la centrale nucléaire de Chinon a décidé de déclarer cet événement au niveau 1 de l’échelle INES, soit l'échelle internationale de classement des événements nucléaires...


En octobre 2015, lors de l’arrêt pour maintenance de l’unité de production n°1, les équipes de la centrale interviennent pour modifier le système d’ouverture automatique de l’une des vannes du circuit de traitement et de refroidissement de l’eau des piscines du bâtiment de stockage du combustible situé dans la zone nucléaire de l'installation. Cette modification consiste à utiliser un circuit d’air comprimé déjà existant pour manœuvrer automatiquement la vanne, en cas de baisse anormale du niveau d'eau des piscines...

Un problème détecté au bout de 5 mois

En août 2016, lors de la réalisation de contrôles programmés, les techniciens de la centrale constatent la fermeture d’une vanne du circuit d’air comprimé et ce depuis les derniers travaux réalisés en mars 2016. Pendant cette période la position fermée de la vanne a rendu indisponible le système de fermeture automatique de la vanne du circuit de traitement et de refroidissement d’eau des piscines. Bien que la vanne soit toujours restée manœuvrable manuellement et que tous les autres moyens de surveillance et d'exploitation des piscines soient restés disponibles, l’indisponibilité de ce système de fermeture automatique constitue un non respect des règles d’exploitation. Cet événement significatif de sûreté n’a eu aucune conséquence sur la sûreté de l'installation, ni sur l’environnement. Compte tenu de sa découverte tardive, la direction de la centrale a décidé de déclarer cet événement seulement au niveau 1 (sur 7) de l’échelle INES (de l'anglais International Nuclear Event Scale).


Article du 24 aout 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI