Saumur : Pour cause de frelons agressifs, les ruches de Nantilly ont été retirées

Le lundi 22 juin 2015, trois ruches d’abeilles de souche locale avaient été installées sur Saumur, deux sur la rue de Sévigné à Nantilly et la troisième au Château (relire notre article). Cette dernière, qui avait été victime d'un acte de vandalisme le mardi 22 décembre 2015 (relire notre article), n'avait pas été réinstallée. Cette fois-ci, à cause des frelons asiatiques, les deux autres ruches ont été enlevées ! Lors des fortes périodes de chaleurs comme celle que nous traversons actuellement, les frelons sont effectivement très agressifs. La prudence est donc de mise...

Vincent Fourneret, apiculteur à La Ménitré


Au début de l'été 2015, un rucher à vocation pédagogique était installé au Château de Saumur. Ce projet avait vu le jour grâce à un partenariat entre la Ville de Saumur et un apiculteur de la Ménitré, Vincent Fourneret, qui s'occupe de la ruche. L’objectif est de préserver les abeilles puis de sensibiliser le public à leur rôle fondamental dans la biodiversité et la santé des écosystèmes. Par la suite deux autres ruches avaient été installées proche de l'École des Récollets et du bas du Jardin des Plantes.

Les frelons agressifs lors des fortes chaleurs

Ce mardi 23 août 2016, en soirée, l'apiculteur Vincent Fourneret a décidé de retirer les ruches situées aux Récollets. Il explique ce choix momentané : « À partir du 15 août, il est préférable de retirer les ruches puisque c'est généralement une période de fortes chaleurs, qui favorise la prolifération des frelons asiatiques, devenant aussi plus agressifs. Il faut savoir vivre avec la nature et anticiper les choses... Il vaut mieux prévenir que guérir ! Les abeilles n'ont actuellement plus de ruche, mais cela leur évite de se faire attaquer trop facilement et de servir de garde-manger aux frelons asiatiques, comme cela avait pu se produire à cette même période, l'an passé. Puis il faut savoir que la pollinisation est terminée, c'est donc moins inquiétant. Nous remettrons des ruches en automne lorsqu'il fera un peu moins chaud et que la population de frelons asiatiques déclinera, c'est-à-dire au mois d'octobre prochain, environ. Les abeilles pourront alors s'y réinstaller en toute sérénité. Bref, la décision a été prise pour éviter d'envoyer mes abeilles au casse-pipe et de servir le repas des frelons sur un plateau. J'ai choisi la méthode douce, au lieu d'utiliser des traitements contre cette espèce ».


Article du 24 aout 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de nsb 27/08/2016 11:46:31

c est vous qui s avez le mieux pour vos abeilles, bonne chance pour la suite



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI