Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Visite du Président à Trélazé : pour le PCF angevin, "Hollande, président anormal"

Ce mercredi 24 août, le Président François Hollande était en Maine et Loire, à Trélazé, aux côtés de la Ministre du travail Myriam El Khomri (vivre sa visite sur le site de Ouest France). Après les mouvements du printemps dernier contre le projet de loi éponyme à la Ministre, le PCF ne pouvait rester muet. Le communiqué d'Alain Pagano, secrétaire départemental.


"On devait vivre un « président normal ». Mais ça, c’était avant. Avant la visite du président à Trélazé. Le président Hollande est venu incognito. En clandestin. En prévenant ses hôtes obligés (une entreprise) au dernier moment et en tenant le secret. Tout le quartier a été bouclé. Les manifestants cantonnés au loin, où cela ne se voit pas. Mégaphone confisqué. Symptomatique d’un pouvoir aux abois. D’une dérive autoritaire. D’une démocratie bafouée. Anormal. Pathétique et révoltant à la fois.
Et tout cela pour faire un « coup de com’ » sur l’emploi. Préparer les conditions d’une nouvelle candidature à l’élection présidentielle. Misérable de calcul hypocrite. Méprisable quand on songe à tous ces chômeurs, inscrits ou radiés de Pole Emploi, effacés des statistiques officielles (catégorie A) par l’effet des stages, dans tous les cas oubliés des politiques publiques.
Les manifestants auraient voulu dire au président :
Que la loi El Khomri, on n’en veut toujours pas
Que la solution passe, par exemple, le partage du travail avec les 32h
Qu’il faut se battre contre la finance pour financer ces politiques
Mais le président ne veut pas entendre.
Vraiment, il est grand temps de préparer une alternative à ce pouvoir qui ignore à ce point son peuple. Il est grand temps de travailler une alternative de gauche pour mener la bataille contre la finance, pour partager les richesses, pour créer de l’emploi, pour construire une société solidaire, et partageuse. Au PCF, nous n’y renonçons pas. Je n’y renonce pas et serai de tous les combats dans ce sens.
"


Article du 25 aout 2016 I Catégorie : Politique

 


11 commentaires :


Commentaire de François 25/08/2016 11:07:47

Quand le PCF arrêtera de coucher avec le P$ aux élections, les électeurs y verront plus clairs... En 2014, qui a fait alliance avec le P$ au 1er tour aux élections municipales à Angers et Saumur? Le PCF ! Une belle bande de Tartuffes (?) !



Commentaire de Michel 25/08/2016 18:17:33

Force est de constater que l'être humain n'a pas de mémoire...Quand l'ancien président est venu à Saumur (2008 ou 2009), accompagné de 600 CRS armés, avec interdiction pour quiconque de s'approcher à moins d'1 km, personne n'a rien dit! pas de manifestants, des questions prévues à l'avance (merci l'Education Nationale qui ce jour-là avait fait fort, oubliant les suppressions de postes, et qui vantait les mérites du Pacha...). Alors oui, notre président actuel connaît des difficultés (terrorisme, chômage, etc...), mais lui est honnête, avec nos valeurs républicaines , d'équité, de justice. Cessons de jouer au manège, la clique Sarko, on a connu! Soyons responsables!



Commentaire de bernadette fourré-jousselin 25/08/2016 19:41:25

MICHEL moi j'étais sur le boulevard, nous avons hurlé notre haine à ce NABOT et ses CRS qui "naviguaient " sur le Thouet , mais que faire d'autre quand ils ont le pouvoir, il est vrai que si tous ceux qui sont opposés au régime se manifestaient ils y auraient plus de monde ! !



Commentaire de bernard 26/08/2016 07:36:24

Mémé et michel .Les cocos nostalgique des grandes heures du communimes mondial.Raconté nous les gentillesses des pays communistes.



Commentaire de stephane morin 26/08/2016 09:06:18

Une question a ce poser.Vivions nous mieux sous l 'air nabot ou l 'air flamby ?



Commentaire de con tribuable 26/08/2016 10:47:39

« Pas de bol », c'est la réponse que François Hollande donne à l'évolution inexorable du chômage. Comprenez bien : ce n'est pas le matraquage fiscal, l'instabilité juridique, la défiance publique à l'égard des entrepreneurs, la montagne de lois inadaptées, la complexité administrative, qui ont créé 3 506 600 chômeurs. Non, c'est juste « pas de bol » ! Ce président nous prend vraiment pour des c…tribuables ! Il avait demandé à être jugé sur son bilan : regardons ensemble l'application de ses promesses. Les rares emplois créés sont surtout des emplois subventionnés. Pas de réelle baisse du chômage, mais une diminution artificielle payée à grands coups de taxes. Il faut en finir avec ces emplois subventionnés qui sont une perte pour l'économie, et qui coûtent trop cher à nous, contribuables. Les contrats d'avenir, contrats de génération, « plan d'urgence pour l'emploi » ne font qu'augmenter le poids des dépenses publiques, et par là l'impôt des contribuables. François Hollande fait juste sortir certains chômeurs des chiffres officiels de Pôle Emploi en leur fournissant un emploi précaire, que beaucoup de jeunes perdront à la fin du délai déterminé. Du vent… grassement payé par nos impôts. Les seuls emplois stables sont principalement des postes dans la fonction publique. J'ai calculé qu'un fonctionnaire coûte près de 50 000€ par an aux contribuables, somme que l'on doit multiplier par 40 ans de carrière (dans le meilleur des cas !), 20 ans de retraite (dont le mode de calcul est inégalitaire par rapport à celui des travailleurs du privé) et en moyenne 10 ans de pension de réversion. Certes, vous me direz que François Hollande fait ainsi sortir certaines personnes du spectre du chômage, mais je vous répondrai que ces emplois publics ne sont pas créateurs de richesses. Ils alourdissent la charge des entreprises, le budget de l'Etat et le fardeau des contribuables. La Cour des comptes a dénombré dans un rapport récent que pesait sur les entreprises 233 impôts et taxes différentes. C'est gigantesque. Nos entreprises ne peuvent pas jouer à armes égales avec leurs voisines européennes, quand elles ont de tels boulets fiscaux aux pieds ! Voilà, là où il faudrait agir plutôt que de tuer les petites entreprises par taxes successives. Pour lutter efficacement contre le chômage, il faut mettre en place les conditions d'un retour à l'emploi en facilitant l'entreprenariat et la création d'entreprises. C'est ce que demande Bernard Zimmern, président de l'Institut de Démographie des Entreprises et membre de l'Assemblée générale de Contribuables Associés, dans son étude « une politique industrielle pour les candidats présidentiels ». Prenons l'exemple allemand. Comme l'écrit Alain Mathieu, président d'honneur de Contribuables Associés, dans son dernier ouvrage, la différence de compétitivité entre la France et l'Allemagne est de plus de 172 milliards d'euros. Les entreprises allemandes versent moins d'impôts, pas de taxe professionnelle, pas de taxe sur les salaires, pas de taxes d'apprentissages. Elles sont soumises à des charges sociales moins élevées. Résultat : le budget allemand ne cesse d'engranger des excédents, tandis que le nôtre creuse son déficit. L'inversion de la courbe du chômage passe par l'inversion de la courbe des dépenses publiques et des impôts. Or, depuis 2007, les impôts ont augmenté de 20% ! Dans les derniers mois avant l'élection présidentielle, Hollande se montre prêt à tout pour conserver son fauteuil à l'Elysée, à nos frais, nous contribuables Français. Le 19 février 2016, notre président déclarait « s'il n'y a pas de baisse du chômage, vous savez quelles conclusions j'en tirerai ». Malheureusement, pour sauver le programme de François Hollande, c'est votre feuille d'impôt qui le fera !



Commentaire de bernadette fourré-jousselin 26/08/2016 11:44:20

à bernard et stéphane cocos nostalgiques surement pas, vivions nous mieux sous le Nabot ou sous Flamby non mais la droite est revenue avec son marchand de casseroles , rien pour les classes ouvrières, mais tout pour le capital, quant à Flamby moi président, le capital sera mon ennemi , moi socialiste je rendrais les Français heureux, je réduirais le chomage sinon je ne me représente pas AH AH...., quant aux communisme depuis longtemps on n'y croit plus, Staline nous a " tuer ". Revoir notre constitution en premier ," abattre les privilèges , stopper la mondialisation, revoir les grosses erreurs de l'Europe et l'abus de pouvoir de celle-ci y a du boulot pour vous tous seulement capables de traiter les autres de COCOS dès qu'ils sortent de vos idées de droite dont le coeur n'est capable que de signer des chèques bienfaiteurs avec votre NOMS dessus afin que l'on sache ou croit que vous avez du coeur ! ! !



Commentaire de Quand on est guidé par la haine 26/08/2016 12:10:00

Si Sarko n’existait pas, il faudrait l’inventer ! C’est dingue ça ! Depuis bientôt 5 ans c’est Untel qui est aux commandes et c’est toujours l’ancien le responsable. C’est tout ce que certains ont trouvé pour défendre l’Actuel de ce bilan catastrophique. Ceux qui comme Mémé et autres prônent l’amour de son prochain à longueur d’année ne renferment finalement que beaucoup de haine en eux. Et le constat n’est pas vraiment très beau à voir ou à lire.



Commentaire de bruno lagarde 26/08/2016 12:32:27

Mémé Sarko à peut-être des casseroles mais toi tu bouffes un peu à tous les râteliers du moment que la soupe est bonne. Pendant la guerre il y en avait des gens comme cela .les mêmes qui étaient pret à offrir notre pays à l'occupant.



Commentaire de bernadette fourré-jousselin 26/08/2016 15:09:06

bruno, pour parler de moi ( mémé) vous ne me connaissez pas, j'ai depuis mon séjour dans le ventre de ma chère mère j'ai toujours été de gauche, avec une tendance environnementaliste, j'avais un papa qui lui était pour les .... bourgeois et une maman de gauche j'ai connu l'union des femmes françaises si toutefois vous êtes d'âge à savoir ...... je n'ai jamais " bouffé " à tous les rateliers et c'est connu ...... alors si vous ne savez, respectez ou venez me voir je vous dirais ..... des bribes de ma vie ! ! ! Quant à la haine comment ne pas l'avoir lorsque l'on voit la misère grandir, des jeunes désespérés, et des petits retraités qui ne peuvent faire autrement que vivre comme ils le peuvent dans l'indifférence la plus totale



Commentaire de Lucide 27/08/2016 12:08:46

"Nabot ,Flamby"...Pour que vos propos soient crédibles en public ,il convient de ne pas user d' insultes sur le physique des personnes. A moins que l'on ne craigne pas de se voir affubler de sobriquet grotesque sur le sien,mais sans doute êtes-vous carrossée telle Laetitia Casta. A bon entendeur ...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI