Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Ecoles publiques de Saumur : Une ouverture de classe, des postes en plus et des investissements

Pour cette rentrée 2016, les effectifs soient légèrement en baisse dans le Maine et Loire (près de 250 écoliers en moins), mais, une bonne nouvelle : 21 postes supplémentaires ont été alloués dans le 1er degré (maternelle et primaire), dont 13 de remplacement qui s'ajoutent aux 9 de la précédente rentrée. A Saumur, il n'y a pas eu non plus de fermeture, la validation de deux classes et une ouverture. Côté effectifs avec 1 488 écoliers inscrits, c'est une satisfaction, il sont stables. Cette rentrée est synonyme aussi d'investissements conséquents. Tour d'horizon...

Christophe Cardet et Jean-Michel Marchand à Millocheau


Avec 1 488 écoliers inscrits (1) en date du 31 août dans les 15 écoles maternelles, élémentaires et primaires publics, élus et Education nationale sont plutôt satisfaits, les effectifs sont stabilisés : « Nous avions une forte hausse à la rentrée 2015, passant de 1 400 à 1 481 », expliquait Jean-Michel Marchand, Maire de Saumur, en cette matinée de marathon habituel dans les écoles. Et de continuer : « La baisse était à craindre pour cette nouvelle rentrée, il est rare que des familles fassent deux petits de suite ! Il n'en est rien. Nous gagnons même 7 inscrits en plus, ce qui est une vraie satisfaction. » A noter que dans le secteur privé, ils sont 1 233 écoliers inscrits sur les 8 établissements contre 1 242 à la rentrée précédente. Autre satisfaction c'est que l'Education Nationale a stabilisé les 2 enseignants qui avaient été affectés sur Les Violettes et les Hauts Quartiers en Février dernier et les a transformés en postes à part entière. Par ailleurs, l'Ecole de Millocheau s'est vu allouer l'ouverture d'une classe, passant de 3 à 4. Ainsi au final, ce sont 64 classes en écoles publiques Saumur et ses communes déléguées réparties sur 15 établissements, 5 en maternelle, 5 en élémentaire, 5 en primaire (maternelle et élémentaire intégrées).

La palme aux Hautes Vignes à St Hilaire St Florent et réflexion sur Chanzy

Au niveau des effectifs par école, tant que les choses ne sont pas stabilisées, rien de filtre encore de la part de la collectivité, si ce n'est que la plus grosse école est celle primaire des Hautes Vignes à St Hilaire St Florent avec 192 enfants sur 8 classes et que la plus petite est celle maternelle de Chanzy, avec 41 inscrits sur 2 classes (1). Chanzy, une école cela état en baisse constante depuis 10 ans et dont le regroupement avec l'école élémentaire proche de Maremaillette est toujours sujet d'actualité, comme l'a confirmé le maire de Saumur en ce jour de rentrée : « Partout où nous pourrons faire des regroupement, nous le ferons. »

4 nouvelles têtes à la direction

Enfin côté mouvement, 4 écoles changent de direction : A l'école Millocheau, Stéphanie Beauvilain est arrivée en remplacement de Nathalie Girard, à l'école C. Perrault, Cindy Clémot est arrivée en remplacement d'Aurélie Lucas Bello, à l'école de l'Arche Dorée, Françoise Clerc remplace Frédérique Godet et à l'école P. Kergomard à Bagneux, Audrey Lacaze remplace Nelly Guillet. Audrey Lacaze assure désormais la direction de l'école du Dolmen, en perspective du regroupement qui sera efficient après les vacances de la Toussaint.

Plus d'1,2 millions d'investissements

Cette rentrée 2016 est aussi synonyme de finalisation de nombreux investissements entamés. Et pour cette seule année, ce ne sont pas moins de 1,2 millions d'€ qui y seront consacrés. Au-delà des travaux d'amélioration réalisés chaque année, la municipalité a souhaité « rationaliser le patrimoine scolaire au regard des effectifs de chaque école », a expliqué Jean-Michel Marchand. Et Yves Leprêtre, directeur général adjoint de rajouter : « En postes dans d'autres collectivités auparavant, c'est la première fois que je vois une ville investir tant dans son patrimoine scolaire. » Le gros de ces investissements se fera sur deux écoles, celle du Dolmen à Bagneux et celle des Hautes Vignes à St Hilaire St Florent.

Regroupement des écoles de Bagneux : Optimisation et continuité pédagogique

Ainsi à Bagneux, la commune déléguée dispose de deux écoles : une maternelle, P. Kergomard et une primaire, le Dolmen. Décision a été prise en 2015 de regrouper les deux sur un seul site, celui de l'école du Dolmen, qui deviendra de facto une école élémentaire avec 190 élèves (112 en primaire et 79 en maternelle). Si la rentrée s'est aujourd'hui effectuée encore dans les deux écoles, les petits de maternelle traverseront la rue pour rejoindre les plus grands après les vacances de la Toussaint. Avec les nouveaux aménagements, une opération globale estimée à un montant de 1 million d'€. « Les deux écoles avaient besoin de travaux. Or 8 classes, avec quelques aménagements, cela tenait dans la seule école du Dolmen. Par ailleurs, il est évident qu'en termes de frais de fonctionnement, c'est une économie de 20 à 25 000 € par an ! », relate Christophe Cardet, adjoint à l'éducation. Et Noël Sabuco, inspecteur de l'académie de la circonscription de Saumur de ajouter : « Nous sommes favorables aux regroupements dans le 1er degré en termes de dimension pédagogique. C'est une continuité qui va dans le sens de la facilité des transitions voulue par le gouvernement dans le cadre de la réforme des écoles. Il est évident que le passage de la maternelle à la primaire est facilité. Et c'est sans oublier l'effet également positif en termes du projet éducatif : il est préférable de réfléchir à 8 enseignants plutôt qu'à 3 + 5 (NDLR les 3 de Kergomard et les 5 du Dolmen) ». Concernant l'avenir du bâtiment de de la future ex-école maternelle, nous n'en saurons guère plus : « Elle ne restera pas inoccupée, nous avons des destinations en cours de projets et il y a des gens intéressés », a juste bien voulu lâché le maire de Saumur. Idem pour le nom qui est encore en réflexion.

L'Ecole des Hautes Vignes a fait peau neuve

L'école élémentaire florentaise a également bénéficié de nombreux travaux. D'un montant total de 250 000 €, ils ont été réalisés durant l'été afin d'offrir un environnement rénové, sécurisé et propre aux élèves et enseignants pour cette nouvelle rentrée. Il s'agit de travaux d'aménagement intérieur côté maternelle (sol et peinture), salle de restauration, salle de travail des enseignants, réfection des sanitaires, aménagement des placards et réalisation d'une coursive extérieure. « Pour plus de sécurité, l'accès se fera à nouveau par le bas », a conclu Jean-Michel Marchand.

53 000 € supplémentaires sur d'autres écoles

Les autres écoles publiques de la ville ne sont pas en reste. Ainsi à l'Ecole Jean de la Fontaine, 14 750 € ont été consacrés à l'isolation acoustique, la mise en conformité de la salle de motricité et l'installation d'un vidéophone à l'entrée ; A l'école Maremaillette, 16 563 € ont été déboursés pour des travaux de couverture ; 8 433 €, c'est ce qu'il en a coûté pour remplacer le revêtement de sol de la salle de motricité à l'école Chanzy ; L'installation d'un vidéophone à l'entrée de l'école du Petit Poucet aura coûté 5 212 € ; Quant au remplacement des chaises de la cantine à l'école de la Coccinelle, il en aura coûté 970 € ; Enfin à l'école de l'Arche Dorée, pour un montant de 1 734 €, c'est une table inox pour aménager la cuisine qui a acheté. Enfin la ville a déboursé 8 146 € pour l'achat de petits équipements divers : vélos, jeux pédagogiques, imprimantes,...

(1) Ces chiffres sont des premiers indicateurs de rentrée encore susceptibles d'évoluer d'ici à la fin septembre.

NB : Lire l'article « Plan Vigipirate. Comment assurer la sécurité des écoles de Saumur ? », en cliquant ici.


Article du 01 septembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de et..... 01/09/2016 16:51:51

Et les horaires de garderie ? Toujours aussi peu adapté aux citoyens qui ont un travail comme à Bagneux par exemple.



Commentaire de albert 01/09/2016 23:13:07

J'espère que cette année la maternelle coccinelle sera servie. A quand une pompe de relevage pour les sanitaires ?(Il serait intéressant de compter le nombre d'interventions et le coût sur une année). Le coût de l'installation serait vite amorti et cela va dans le sens de la rationalisation des dépenses... A quand un escalier sécurisé pour accéder à la cantine? Tous les jours des enfants de 2 ans et demi montent et descendent des escaliers extérieures non adaptés pour aller à la cantine. Gros stress pour les ATSEM qui doivent gérer des groupes d'une quinzaine d'enfants. Enfin un petit rafraichissement des classes serait le bienvenu. Les peintures n'ont pas refaites depuis 2 décennies (au moins, plus personne ne se souvient ...). Il y a encore plein de petites choses à rationaliser (portes extérieures mal isolées, perte d'énergie ). La rationalisation du patrimoine scolaire, oui mais n'oubliez pas que nos enfants travaillent et vivent dans ces lieux. Alors si ils sont agréables et sécurisés, c'est mieux.



Commentaire de jean luc 02/09/2016 07:58:24

Jmm est en campagne aupres du primaire pour 2026 et 2032.Il faut preparer l'electeur tot.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI