Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Michel Piron dans Les Echos à propos de la démission d’E. Macron : "le constat d’un échec collectif"

Interviewé par le journal Les Echos en ce début septembre à la suite de la démission du Ministre de l'Economie Emmanuel Macron, le député saumurois centriste Michel Piron (UDI), estime que c'est "le constat d’un échec collectif". Et à la question de savoir si, comme l'a déclaré le président de l'UDI, sa formation doit discuter avec le potentiel candidat à la Présidentiel de 2017, le député de réagir : "C'est plutôt Emmanuel Macron qui a vocation à parler avec les centristes !" L'interview d'Isabelle Ficek du 02/09/2016



Les Echos : Que signifient pour vous la sortie du gouvernement d'Emmanuel Macron et son entrée en campagne ?

Michel Piron : "Ce n'est en rien une surprise puisque cette sortie est préparée depuis un certain temps. Si c'est une question tactique, ce que je ne crois pas forcément car il est un homme de réflexion, elle montre clairement qu'il ne se sent pas en accord avec la politique du gouvernement. Il a porté lui-même par petites touches un diagnostic qui est bien plus le nôtre que celui du gouvernement. C'est en tout cas le constat d'un échec collectif.
Après, il est dans une démarche très personnalisée - je n'ai pas dit individualisée -, or la politique, c'est un exercice collectif . La limite, c'est la capacité à rassembler. Certains sont beaucoup mieux placés par leur expérience et ce qu'ils ont fait car au fond, qu'a fait jusqu'ici Emmanuel Macron ? Il a de bonnes intentions mais les bonnes intentions ne font pas une politique. Tout reste à faire pour lui."

Les Echos : Ne bouscule-t-il pas les candidats à la primaire de la droite ?

Michel Piron : "Absolument pas. J'ai choisi de soutenir Alain Juppé et je ne peux être que conforté par les déclarations d'Emmanuel Macron. J'ai choisi quelqu'un qui refuse de cliver. La réponse n'est pas dans le clivage mais dans le rassemblement. Je me réjouis qu'il y ait des gens à gauche, au centre pour lesquels la réponse est aussi de rassembler. Le pays n'attend pas de réponse de gauche ou de droite mais d'intérêt général. On a besoin de gens qui voient loin et large, qui font et savent comment faire. C'est le cas d'Alain Juppé. Emmanuel Macron semble vouloir voir loin, aujourd'hui, tant mieux, mais la politique, cela consiste à faire et dire comment on fait."

Les Echos : L'UDI a-t-elle vocation, comme le pense son président Jean-Christophe Lagarde, à discuter avec Emmanuel Macron ?

Michel Piron : "Je dirais l'inverse. C'est plutôt Emmanuel Macron qui a vocation à parler avec les centristes ! Mais pour l'instant, les seules propositions concrètes que je connaisse, sont celles d'Alain Juppé ou de François Fillon. J'attends d'Emmanuel Macron de savoir ce qu'il propose ­concrètement et de quelle manière il compte s'y ­prendre."

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/elections/primaire-a-droit...


Article du 05 septembre 2016 I Catégorie : Politique

 


4 commentaires :

05/09/2016 18:17:35 Commentaire de PIC VERT

"MACRON"....on en parlera comme une bulle intellectuelle et, médiatique,on a vu ce que les bulles immobilieres ou financieres ont apporté à la population!.... De grace ,donnons enfin la priOrité aux "taiseux" qui agissent et tracent leur chemin indépendamment des multiples sondages....


08/09/2016 12:32:15 Commentaire de Nostromo

Mr Piron soutient Mr Juppé... qui a été condamné par notre justice pour "emplois fictifs " Comme pour le dopage, ne faut-il pas disqualifier d'office tous les hommes politiques qui ont été condamnés ? Ainsi que ceux qui sont mis en examen ? Cela remettrait un peu d'honnêteté et de droiture dans nos débats politiques !


08/09/2016 19:16:10 Commentaire de tchernobill

Que signifie pour vous la démission de Laurent Grandguillaume brillant député de 38 ans, écoeuré par l'attitude de ses comparses de l'assemblée nationale ? Echec collectif (du gouvernement socialiste s'entend..) ou échec d'une représentation nationale atone, sans relief et aux ordres de leur portefeuille ? Pauvre république !


16/09/2016 14:16:03 Commentaire de nsb

rép:nostromo si on les disqualifies, il restera personne pour faire le débat. Les gents honnêtes ont ne les montres pas a la télé, ils font peurs.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI