Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Du 20 au 25 septembre : L'Afrique s'invite au festival "Cinéma d'ailleurs" de Chinon

Le cinéma associatif Le Rabelais de Chinon organise du 20 au 25 septembre son 9ème festival "Cinéma d'ailleurs". Il a cette année pour sujet les cinémas d'Afrique.



L’idée est lancée au cours d’une réunion où nous énumérons les pays qui restent à choisir pour ce 9ème festival “Cinéma d’ailleurs”. Elle est saisie au vol par quelques membres de l’association, curieux de cinéma et passionnés d’Afrique.
Leur plaidoyer est convaincant mais certains restent sceptiques : Si nous choisissons ce continent, vaste, pluriel, sombre, mystérieux à bien des égards, trouverons-nous suffisamment de films intéressants, actuels, bien distribués en Europe pour construire une programmation engageante pour le public ?
Nous sommes en janvier, une dizaine de personnes se déclare prête à visionner un grand nombre de films de toutes sortes, pour une première approche, et à bâtir la sélection finale si elles s’accordent sur une quinzaine d’oeuvres.

Si ce choix est confirmé, le festival de Cannes ne nous sera d’aucun secours. Peu de réalisateurs africains sont invités, peu de films primés – Timbuktu, bien sûr. Pas de paillettes, pas de crépitement de flashs, pas d’avant-première de prestige, pas de sein nu échappé d’un corsage !
Ah ! si. Des seins nus, sans doute, portés par une femme fière sur fond de latérite, les bras levés pour retenir la charge posée sur sa tête, le visage tranquille et le défi au fond des yeux. Ce défi, nous le relevons en avril : présenter l’Afrique avec les images que les cinéastes africains, et seulement eux, veulent montrer. Alors, de film en film, se révèle un cinéma jeune certes, son essor date des années 60 lorsque la décolonisation est en marche. Un cinéma rare, on ne compte guère plus d’un film par pays et par an. Un cinéma qui a du mal à se montrer, beaucoup de salles ferment peu à peu. Mais ce cinéma existe, les réalisateurs tournent. Ils donnent à voir des images justes de leurs pays, Congo, Sénégal, Rwanda et bien d’autres. En visionnant ces films récents, la plupart sont tournés entre 2000 et 2015, on découvre ce qu’ils ont à dire de la vie quotidienne, de l’Histoire, des aspirations, des douleurs et des plaisirs des peuples de l’Afrique d’aujourd’hui.

Ne manquez pas “l’avant-propos” du mardi 20 septembre qui présente la situation géopolitique du continent depuis la décolonisation. “Concerning violence” est réalisé par un cinéaste suédois à partir des écrits de Frantz Fanon, psychiatre et sociologue français, d’origine martiniquaise. Il analyse comment la violence de ces périodes engendre les déséquilibres qui secouent, depuis 50 ans cette Afrique que nous découvrons bien choquée par ce que l’on pourrait nommer “modernité”. Enfin, pour répondre à une phrase du discours de Dakar qui fit réagir en son temps : “L’Homme Africain n’est pas assez rentré dans l’Histoire”, nous espérons qu’après avoir vu les 18 films que nous avons choisis pour vous et pour le jeune public, chacun pensera que “nous sommes assez rentrés dans l’histoire !” Encore que ? Est-ce jamais assez !

Le programme au cinéma Le Rabelais : (programmation détaillée ici)

Mardi 20 septembre :
- 20h30 - Ciné-Débat “Concerning violence”

Mercredi 21 septembre
- 18h - “Le complot d’Aristote”
- 19h30 - Soirée d’ouverture avec l'Ensemble de djembés du Val de l’Indre dirigé par William Carré
- 20h30 - “Zulu Love letter”

Jeudi 22 septembre
- 10h - Courts métrages : “Petite Lumière, Bobby et Peau de colle”
- 17h30 - “Matière grise”
- 20h30 - “Touki Bouki” en présence de Balufu Bakupu-Kanyinda

Vendredi 23 septembre
- 14h30 - “Lamb”
- 18h - “C’est eux les chiens”
- 20h30 - “Viva Riva”

Samedi 24 septembre
- 14h30 - “Ali Zaoua”
- 17h - “Things of the Aimless Wanderer”
- 21h - “Les saignantes”

Dimanche 25 septembre
En présence du réalisateur Balufu Bakupu-Kanyinda
- 11h - “Une révolution africaine”
- 12h45 - Déjeuner africain à la Brasserie de l’hôtel de ville (réservation au cinéma)
- 14h30 - “Le Damier”
Projection suivis de lectures
- 17h - “La pirogue”
- 19h - Pause dinatoire
21h – Film de clôture : “Juju factory”

Tarifs
- Pass Festival : 45,50 €
- Pass 4 films : 16 €
- Séance adhérent : 5 €
- Séance non adhérent : 7 €
- Séance tarif réduit : 6 € (personnes handicapées, bénéficiaires du RSA, moins de 26 ans)
- Séance tarif moins de 14 ans : 4 €
Vente des Pass dès le 1er septembre au Cinéma Le Rabelais
Dimanche 25 septembre, déjeuner africain : 10 € (sur réservation au cinéma)


Article du 10 septembre 2016 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI