Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Les chiffres sont tombés : Les 20 ans du Parc Naturel Régional ont réuni 2 500 personnes !

La Fête du Parc Naturel Régional (PNR) Loire-Anjou-Touraine, qui se déroulait dimanche dernier, aux Arènes de Doué-la-Fontaine a connu une affluence record par rapport à ses précédentes éditions. En effet, 2 500 personnes, dont de très nombreux enfants, ont profité d’animations ludiques autour du thème des « p’tites bêtes », entre 10h à 18h. Cet événement, organisé en partenariat avec la Ville de Doué-la-Fontaine et la communauté de communes de la région de Doué-la-Fontaine, marquait les 20 ans du PNR...



Toute la journée, le site des Arènes de Doué-la-Fontaine a fourmillé d’activités dédiées à un public familial : course d’escargot, fabrication d’insectes en matériaux de récupération, conseils pour l’entretien des rosiers, identification de petites bêtes, etc...

Des papillons géants sur échasses !

Pour proposer des ateliers de qualité, le Parc fait appel à des intervenants locaux : associations d’éducation à l’environnement, service des espaces verts de la ville de Doué-la-Fontaine, etc… mais mobilise aussi ses agents pour concevoir des animations. C’était notamment le cas « Des invités à la Maison ». Un décor reconstituait une habitation et proposait au public d’enquêter sur les bêtes présentes chez eux : araignée, scutigère, etc… De nombreux spectacles sont venus pimenter le programme riche en découvertes, notamment les papillons géants sur échasses de la Compagnie Cosmos ou les visites décalée du professeur Poupon.

4 temps forts ont rythmé les 20 ans du PNR

Dès 10h, une trentaine de personnes ont participé à un jeu de piste organisé dans les vignes du Domaine du Pas Saint Martin à Doué-la-Fontaine, des questions sur les insectes et les plantes qui s’épanouissent dans cette exploitation menée en agriculture biologique. À 12h, l’inauguration a été l’occasion de rendre un hommage tout particulier à Jean Bégault en présence de nombreux élus et de Jacques Travers, proche du co-fondateur du Parc. À 14h30, les prix du concours photo « la Grande vie des p’tites bêtes » organisé par le Parc, ont enfin été dévoilé. Un photographe amateur des Rosiers-sur-Loire a remporté un bon d’achat d’une valeur de 500 euros à valoir dans un magasin photo. À 16h et 17h30, la compagnie Isaurel a interprété son spectacle « Les p’tites bêtes en l’air », un subtil mélange de théâtre dansé et de cirque aérien au rythme d’une guitare planante. Le site était accessible gratuitement toute la journée. De nombreuses personnes ont découvert pour la première fois les Arènes et les caves, ouvertes pour l’occasion. Rendez-vous en 2018 pour une nouvelle édition de la Fête sur un thème et dans un lieu différent !

Les chiffres de cette nouvelle édition :

- 25 ateliers
- 7 musiciens
- 2 papillons géants
- 20 ans

Retrouvez le programme des animations du Parc pour cette saison 2016-2017 et toutes les actualités sur : http://www.parc-loire-anjou-touraine.fr/fr


Article du 17 septembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :

15/09/2016 09:35:10 Commentaire de Gaspillage ?

Et les chiffres du budget de ces réjouissances, ils sont disponibles !!!


15/09/2016 12:20:01 Commentaire de scatou

Que sous-entendez-vous par votre commentaire ? Qu'un événement gratuit destiné à un public familial qui rassemble 2 500 personnes est un gaspillage d'argent public ? Il semblerait que vous frappiez aux mauvaises portes!


15/09/2016 13:42:55 Commentaire de Gaspillage

En ces temps de vache maigre je m'inquiète simplement de savoir ce que peux coûter effectivement aux contribuables cette manifestation dont je doute de son utilité comme de celle du PNR. Je serais curieux de connaitre le budget annuel du PNR afin de me faire une juste idée de son utilité au vu des coûts engendrés. Pour côtoyer certains de ses salariés je pense qu'on pourrait effectivement faire des économies et éventuellement se poser la question du rapport coût/utilité.


15/09/2016 16:51:33 Commentaire de Corinne Lesage

Les vaches maigres semblent faire vos choux gras ! Avancer masqué pour critiquer... est-ce votre technique ? Avoir le courage de ses opinions, c'est savoir dire qui l'on est derrière un pseudo !


15/09/2016 22:09:26 Commentaire de poche percée

un puit sans fond où on englouti nos impôt alors qu'il y a tellement à faire. Mais bon ça amuse le péquin. Du pain et des jeux !


18/09/2016 23:20:49 Commentaire de Manine

Que l'on sache ou non qui se "cache" derrière un pseudo, peu importe. Il en est qui critique tout sans se faire une idée personnelle de la manifestation. J'y suis allée avec mes petits-enfants... ils (et moi aussi!) y avons appris une multitude de choses sur les petites bêtes; y avons rencontré des gens passionnés par leurs métiers, qu'ils soient danseurs, éducateurs, zoologues, botanistes. Une manifestation magique et gratuite dans un endroit magique aussi... Les enfants s'en souviendront et ça, ça n'a pas de prix!! Merci aux organisateurs et au PNR Loire-Anjou-Touraine


20/09/2016 12:12:43 Commentaire de Anubis11

si on s'offusque de ce que peut coûter une telle manifestation, alors que dire de toutes ces allocations familiales, de ces congés parentaux qui coutent aux entreprises et à la sécu, des crèches financées majoritairement par les impôts, des écoles, des fameux TAP qui perturbent les finances de nos villages, etc etc... j'espère que la personne qui se cache derrière le pseudo de Gaspillage n'a pas d'enfants... J'y suis allé, même si moi je n'ai pas d'enfants qui coûtent cher à la société, et en tant qu'écolo, j'ai trouvé très intéressantes toutes ces animations destinées à sensibiliser le public à la préservation de la faune, de la flore, de la nature en général... car au cas où personne ici ne l'aurait remarqué, on va droit dans le mur avec notre mode de vie, on est en train de détruire notre planète, la maison brûle et au lieu de faire comme le colibri avec sa goutte d'eau (et peu importe le prix de la goutte) on regarde ailleurs....


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI