Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



17 et 18 septembre : "A la poursuite du bourdon" à Chênehutte-Trèves-Cunault

La Colombière, lieu de création & résidence d’artiste à Chênehutte-Trèves-Cunault, ouvre ses portes les 17 et 18 septembre 2016 à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, pour découvrir le travail d’Alix Gastineau, qui y réside actuellement.


La Colombière à Chênehutte-Trèves-Cunault


Musicien percussionniste de formation, Alix Gastineau axe aujourd’hui ses recherches sur la dynamique sociale que favorise le concert. Sous forme de performance, d’installation, ou de partition, son travail s’inspire de la matière sonore d’un contexte, d’un lieu en particulier, et tente d’en redonner une lecture fictive, une interprétation aveugle.

Plusieurs thématiques

Le titre, "À la poursuite du bourdon", suggère plusieurs thématiques. Le bourdon n’est pas seulement l’insecte pollinisateur, il fait référence à la musique. De la cloche de l’église aux cordes à son fixe des vieilles à roues, en passant par les tubes de certaines cornemuses, le bourdon c’est une note tenue, un accord continu. La quête insinuée par le titre évoque une recherche acoustique dans la région. Et cette quête s’affiche comme un parcours, une composition sonore retransmise dans le lieu d’exposition. Exclusivement fabriquée à partir d’enregistrement de terrain (field recording), et diffusée en boucle dans l’espace. Souvent retranchés profondément dans la terre, les troglodytes font entendre une musique souterraine, presque muette, celle du corps qui se déplace, de l’interaction de l’homme avec son habitat. Des enregistrements incorporés à la composition évoqueront ce rythme de vie si typique des troglodytes.

Des variations

À certains moments, durant la journée, la composition sera modifiée en direct pour en actualiser l’organisation. En relation à cette installation électroacoustique, l’exposition présente un cabinet de curiosité qui remplit le rôle d’historique de recherche avec des objets trouvés, modifiés, fabriqués durant la période de résidence.

Infos pratiques : Samedi 17 et Dimanche 18 septembre, de 10h à 12h et 14h à 18hà la Colombière à Chênehutte-Trèves-Cunault (8 rue Foulques-Nerra - Préban) - Performance (concert) le Samedi à 17h et le Dimanche à 16h30.


Article du 15 septembre 2016 I Catégorie : Culture

 


1 commentaire :

16/09/2016 22:47:02 Commentaire de Lieu merveilleux, à développer...

Dommage que des zélus de trop longue date empêchent cette magnifique petite commune de prendre la place que sa mystérieuse beauté devrait lui offrir aux plans culturels, touristiques et ligériens...pour l'heure, ils empêchent toute idée moderne, tout modernisme créatif...ils font excusivement de la gestion de cadastre !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI