Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Centrale de Chinon : Une trace de contamination détectée sur le cou d'un intervenant

Le samedi 10 septembre dernier, les contrôles systématiques, réalisés en sortie de zone nucléaire, ont permis de détecter des traces de contamination externe au niveau du cou d’un salarié d'une entreprise prestataire. Cet intervenant réalisait les contrôles des entrées et des sorties du bâtiment réacteur de l’unité de production n°2. Cette unité de production est actuellement à l’arrêt pour maintenance et rechargement de combustible dans le cadre de sa visite décennale. Le dimanche 10 avril dernier, pour rappel, un autre intervenant avait cette fois-ci été contaminé au niveau de l'oreille (relire l'article).



L'intervenant a immédiatement été pris en charge par le service médical. La poussière active à l'origine de cette contamination a été ôtée en totalité de son cou et prélevée pour analyse. Le salarié a donc regagné son domicile. Pour les travailleurs susceptibles d’être exposés aux rayonnements ionisants lors de leur activité professionnelle, les limites réglementaires annuelles de doses sont, pour douze mois consécutifs, de 20 millisieverts pour le corps entier et de 500 millisieverts pour une surface de 1 cm² de la peau.

Après analyses, le taux d'exposition s'est avéré légèrement supérieure à la limite

Les premières analyses ont permis d'estimer que l'exposition, à laquelle le salarié a été soumis, était légèrement supérieur aux deux tiers de la limite réglementaire annuelle pour la surface de la peau. Ce niveau d'exposition ne justifie pas de traitement médical particulier, néanmoins le salarié fait l'objet d'un suivi à titre préventif. L'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), la Commission Locale d'Information (CLI) et les pouvoirs publics ont été informés rapidement de cet évènement. La direction de la centrale de Chinon a déclaré cet événement, le mardi 13 septembre 2016, à l’Autorité de Sûreté Nucléaire comme un événement significatif pour la radioprotection de niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale de classement des événements nucléaires), qui en compte 7.


Article du 14 septembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :

16/09/2016 15:00:15 Commentaire de zoubi

c'est tout, ?? faut venir plus souvent sur le site, au moins il y aurai un article par semaine, vous rigolez j'espères !!! allez zoubi


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI