Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Le secteur « moteur à combustion » de Carnot-Bertin attire São Paulo

Afin de développer des formations communes dans le cadre de la licence professionnelle « Moteurs et Environnement » et permettre aux étudiants des formations en bivalence, le lycée Carnot-Bertin de Saumur s'est associé avec le SENAI de São Paulo, une sorte de Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI). Ce lundi 19 septembre 2016, une délégation brésilienne s'est rendue au lycée polyvalent pour découvrir la formation des élèves Saumurois, notamment en ce qui concerne le moteur à combustion.



Une délégation franco-brésilienne était présente, ce lundi 19 septembre, au lycée polyvalent Sadi Carnot-Jean Bertin de Saumur. Ricardo Tera et Osvaldo Maia, respectivement directeur technique régional et gérant innovation et technologie au SENAI de l'État de São Paulo, étaient accompagnés de Florent Calvayrac, responsable de la licence professionnelle « Moteurs et Environnement » à l'Université du Maine, Vincent Baey de l'Inspection Pédagogique Régionale (IPR) de l'Académie de Nantes, Laurence Émile-Besse des relations internationales du Rectorat de Nantes, et de Christian Millet, directeur délégué aux formations Technologie, Sciences de l'Industrie au lycée Carnot-Bertin de Saumur.

« L'objectif est de créer un partenariat « moteur » »

Chaque état du Brésil a son SENAI... « Pour résumer », selon Christian Millet, « ça ressemble à nos Chambres de Commerce et d'Industrie françaises. Sauf qu'au Brésil, elles sont privées ». En effet, le Brésil propose à ses étudiants une formation générale, mais pas une formation spécialisée. Un(e) jeun(e) brésilien(ne) s'intéressant au secteur de l'automobile doit donc se tourner vers le SENAI de son état. Celui de São Paulo, lui, s'intéresse fortement à la formation mécanique de la région des Pays de la Loire. Après un passage ce lundi matin 19 septembre au lycée Le Mans Sud, connu pour sa formation aux sports mécaniques avec le circuit du Mans à proximité, Ricardo Tera et Osvaldo Maia ont rejoint le lycée polyvalent Sadi Carnot-Jean Bertin, à Saumur, en milieu d'après-midi. Ils se rendront à l'Université du Maine, située également au Mans, demain matin. Comme l'a expliqué Vincent Baey, « l'objectif est de créer un partenariat « moteur » entre l'Université du Maine, à laquelle le lycée Carnot-Bertin de Saumur est rattaché, São Paulo, et plus généralement le Brésil. Nous avions déjà des contacts avec le SENAI de cet état mais il nous fallait un partenariat pour procéder concrètement à des échanges d'étudiants. Nous espérons qu'un élève Saumurois puisse aller se former au Brésil dès la rentrée de septembre 2017, et vice-et-versa ».

« Un élève Saumurois ou Brésilien peut devenir cadre pour un grand groupe automobile »

Appuyés sur une réglementation communautaire, la recherche, le développement et la mise au point des moteurs doivent se faire dans le respect d'une politique énergétique, environnementale garantissant le maximum de sécurité. Pour répondre à cette demande, l'Université du Maine et le lycée polyvalent Carnot-Bertin, spécialisé dans la formation de BTS « moteurs à combustion » interne, propose depuis la rentrée 2008 un nouveau diplôme, la licence professionnelle « Moteurs et Environnement ». C'est dans le cadre de cette licence qu'un partenariat a pu être mis en place avec le SENAI de São Paulo et que les échanges vont bientôt pouvoir se réaliser entre étudiants français et brésiliens. « Grâce à cet échange, dans le meilleur des cas, un élève Saumurois ou Brésilien peut devenir cadre pour un grand groupe automobile, au Brésil ou en France. C'est aussi une opportunité d'aller voir ce qui se passe au Brésil pour les formateurs Saumurois, et inversement, » précise Vincent Baey. Christian Millet explique quant à lui que « c'est une grande fierté pour Saumur que cette licence n'existe qu'au lycée Carnot-Bertin. En France ou à l'étranger, vous ne la trouverez nulle part ailleurs. L'image du moteur s'accroche à Saumur ». Cette licence professionnelle « Moteurs et Environnement », spécialisée dans l'étude des moteurs à combustion interne (1), regroupe actuellement 17 élèves au sein du lycée polyvalent Sadi Carnot-Jean Bertin de Saumur.

(1) Dans leur cursus scolaire, les élèves Saumurois du lycée Carnot-Bertin suivent tout d'abord le BTS MCI (Moteurs à Combustion Interne) puis cette fameuse licence professionnelle « Moteurs et Environnement »...


Article du 19 septembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI