Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Un haut fonctionnaire, nouvel homme fort de l'Abbaye de Fontevraud

Le Conseil d'Administration de l'Abbaye Royale de Fontevraud, réuni ce samedi 17 septembre en lieu et place, en même temps qu'il fut l'occasion du départ officiel de son directeur général en poste depuis 9 ans, David Martin, fut celle de l'annonce de son successeur, le normalien Antoine Godbert.


Antoine Godbert


David Martin l'avait annoncé avant l'été : au 30 septembre, il quitterait officiellement son poste de Directeur de l'Abbaye de Fontevraud (notre article du 29/06/2016). Celui qui avait été choisi par l'ancien Président de Région Jacques Auxiette il y a 9 ans (la Région étant gestionnaire du lieu même si l'Etat en reste propriétaire), avait pour mission de mener à bien les grands chantiers du site, de la chaufferie bois à la rénovation de l'hôtellerie-restauration en passant par l'inscription du monument au titre de Cité Durable, une première en France pour un monument historique. En 2014, changement de majorité à la région et avec elle les mouvements de personnels et changements de stratégies politiques qui s'en suivent. Ainsi, Bruno Retailleau, le nouveau Président, a-t-il décidé de mettre en place un nouveau tandem et de confier le poste au quinquagénaire Antoine Godbert qui prendra ses fonctions au 1er octobre.

Antoine Godbert : De l'ENA aux arcanes du pouvoir en passant par le privé


Ancien élève de l’Ecole nationale d’administration (ENA) et de l’Ecole normale supérieure Fontenay-Saint-Cloud (ENS), mais également agrégé de géographie et et titulaire d'un mastère spécialisé de l'ESCP (Ecole Supérieure de Commerce européenne), Antoine Godbert a touché à plusieurs métiers. Journaliste au Nouvel Observateur en 1989-1990, puis fonctionnaire au Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale (SGDSN) en 2001, puis à la Direction Générale de l’Administration et de la Fonction Publique (DGAFP) de 2002 à 2006, ce lobbyiste, intègre le secteur privé et explore les arcanes des institutions européennes : Après avoir été directeur délégué d’Anthenor Public Affairs, il devient en 2007 Managing Director chez AGMA Consulting, un cabinet de conseil en relations institutionnelles, poste qu'il occupera jusqu'en 2008. Il est ensuite nommé chargé de mission au Grand Paris auprès de Christian Blanc (Nouveau Centre), le secrétaire d’Etat chargé du Développement de la région capitale (Grand Paris), poste qu'il occupe en 2008 et 2009. En 2009 et 2010, il sera conseiller diplomatique au cabinet de Luc Chatel (LR), ministre de l’Education nationale du gouvernement Sarkozy. Européen convaincu, il a également dirigé durant 2 ans l'agence Erasmus+ France, les programmes européens d'éducation et de formation, mission qu'il a quitté en 2015. Et depuis les Municipales de 2014, il est conseiller municipal de Tours, en charge de l'enseignement supérieur et des relations européennes. Politiquement, il est l'un des membres fondateurs des élus démocrates d'Indre-et-Loire.

David Martin : De nouveaux horizons, mais toujours en Anjou et en Saumurois

David Martin quant à lui, ne restera pas éloigné de ce qui l'anime depuis tant d'années, sa passion pour la chose publique. Ainsi a-t-il décidé de rester à Angers, ville qui le passionne et où il résidait depuis son arrivée au poste de Directeur Général de l'Abbaye. Et s'il quitte la fonction publique territoriale, il ne sera pas très éloigné. Celui qui avait aussi pour mission le développement de la PRI Troglo en Saumurois (Plateforme Régionale d'Innovation) pour notamment y développer les Data-center (notre article de présentation du 26/01/2014), vient de se donner un nouveau challenge en créant un cabinet de conseil spécialisé dans l'innovation et le tourisme, le cabinet TED (Territoire Economie et Développement), comme TED (Technology, Entertainment & Design), un mouvement créé en 1984 aux USA et au Canada ayant pour vocation de "diffuser des idées qui valent d'être diffusées".
David Martin, qui a déjà l'expérience d'avoir mis en place la SOPRAF, le Société Publique Locale (SPL) qui gère l'Abbaye de Fontevraud, a déjà un client qu'il connait bien : il est chargé par Saumur Agglo de l'étude de préfiguration visant à mettre en place la nouvelle SPL Tourisme dont doit se doter la collectivité à l'horizon 2017. Fort de sa connaissance locale, gageons que David Martin ne restera pas longtemps éloigné du développement du nouveau grand territoire saumurois...


Article du 20 septembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


12 commentaires :

20/09/2016 17:45:59 Commentaire de PHILIPPE PASCHEVRE

Le jeu des chaises musicales, en prévision des élections ?


20/09/2016 19:20:04 Commentaire de jardinier

Hou la la ! un énarque, je crains le pire !


20/09/2016 21:51:24 Commentaire de Manine

Merci à David Martin d'avoir fait de l'Abbaye de Fontevraud ce qu'elle st devenue: un site ouvert sur le monde de l'Art dans toute sa modernité tout en lui conservant sa Grandeur dans le monde du Patrimoine. Ne voudrait-il pas s'occuper du château de Saumur?


21/09/2016 07:27:55 Commentaire de quiquidit

Ils sont capable de faire déménager l'abbaye à Saint Denis? attention!........


21/09/2016 08:23:05 Commentaire de la jacquerie

encore un Enarque de plus!!quelle invasion


21/09/2016 11:48:00 Commentaire de 2017

Encore une personne qui ne va rien connaitre de l'abbaye et qui va nous faire des conneries qui vont couter bonbon et lui va etre payer tres cher.Encore du made in hollande.


21/09/2016 14:37:32 Commentaire de jardinier

2017 à raison, j'aimerai bien connaître la différence de salaire entre Mr Martin et le nouveau Directeur.


21/09/2016 14:50:37 Commentaire de Génial...

Le patrimoine géré au gré des élections...


21/09/2016 15:07:18 Commentaire de inquiet

Il est toujours inquiétant de voir un responsable remplacé par un autre suite à un changement de majorité politique. Ce genre de changement ne se préoccupe généralement pas des résultats obtenus par le prédécesseur et a surtout pour objectif de placer les copains... Dommage pour David Martin mais il est évident que pour lui, suite au changement de majorité de la région, la situation devenait intenable et, s'il a espéré que son successeur continuerait sur la même voie, ce dernier s'est bien gardé d'annoncer la couleur. Wait and see mais tout ça n'est guère encourageant. Pourvu que, au moins, le capital acquis par D.Martin , ne soit pas dilapidé.


21/09/2016 18:28:37 Commentaire de grizli

Pour 2017 : l'énarque est recruté par la Région. Je pensais que la région était gérée à Droite droite. Hollande est plutôt à Gauche?? Espérons seulement qui ce qui fonctionne à l'abbaye ne soit pas détruit de façon énarchique........


22/09/2016 20:09:21 Commentaire de ben

Merci à monsieur David MARTIN pour tout ce qu'il a fait pour l'abbaye. En espérant que ce "haut fonctionnaire" débarqué ne casse pas tout ce que son successeur à fait, comme cela est souvent le cas, juste pour imprimer sa marque. A suivre...


06/10/2016 14:33:45 Commentaire de anonyme hous

Connaissant l’énergumène, j'espère que les fondations de l'abbaye sont solides et les coffres du trésor bien remplis ! Bonne chance.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI