Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Centre de tri : Biopole Angers ? Ou une solution locale pour l'emploi et l'environnement ?

Le Saumurois doit-il adhérer au projet angevin de création d'un centre de tri géant en lieu et place du Biopole ? Les élus d'Angers Loire Métropole ont confié en décembre dernier au Syndicat Intercommunal de Valorisation et de Recyclage Thermique des Déchets de l’Est Anjou, le SIVERT, une étude pour mener à bien un projet à 16 millions d'euros pour trier les déchets de la métropole angevine, du Segréen et du Saumurois. Depuis le projet n'a pas fait l'unanimité, notamment à Saumur Agglo. Et, ce début septembre, après l'annonce de Christophe Béchu, président d'Angers Métropole, que le projet était acté et devait devenir réalité, un vent de fronde se fait sentir chez les élus du Maine-et-Loire.



Dans l'édition Ouest France du 23 septembre, le président d'Angers Métropole concède "avoir été un peu vite en besogne" et "que ce plan n'est pas un sauvetage de Biopole" qu'elle est "une démarche pragmatique, suite aux discussions préalables. Le projet est le plus compétitif, car il s'appuie sur un site existant". Cette réaction faisait suite à un vent de fronde des élus du Maine-et-Loire concernés par cette future centralisation du traitement des déchets. Pour eux, la vocation n'est pas de sauver le Biopole. André Seguin, le maire de Tiercé, considère que "l'enjeu n'est pas la reconversion de Biopole. C'est certes un problème pour Angers, mais pas pour les autres territoires." Pour Patrice de Foucault, président de la Com Com de Noyant et du SIVERT, "ce projet doit répondre à des enjeux économiques et environnementaux. C'est un dossier où la stratégie politique n'a pas lieu d'être". Guy Bertin, président de Saumur Agglo, lui, considère que "même si le Biopole reste une piste sérieuse, il faut que toutes les solutions soient étudiées." Selon nos informations, une réunion pour proposer un projet contradictoire se serait déroulée à Lasse, le vendredi 23 septembre 2016, réunissant le député Jean Charles Taugourdeau, Guy Bertin, président de Saumur Agglo et Patrice de Foucault, président du SIVERT.

De l'intérêt collectif ?

L'agglomération angevine propose-t-elle la solution la plus viable pour l'intérêt général ou essaie-t-elle de soigner sa plaie Biopole, le fiasco de son centre de traitement des ordures ménagères d'Angers à 66 millions d'euros fermé début 2015 en centre de tri géant des recyclables, emballages et papiers. Le SIVERT qui a la maîtrise d'œuvre a confié une étude à Trident Service. La conclusion : le scénario optimal en matière économique serait de regrouper le tri des 3 collectivités Angers, Saumur, Segré, pour arriver à une économie de 22% par an, soit 1,4 millions d'euros par an. Le coût passerait ainsi pour l'ensemble des collectivités de 6,4 millions à 5 millions d'euros. Sur le papier, il faudra donc une grosse dizaine d'années pour amortir l'investissement de 16 millions, si tout va bien. Il y aura aussi des coûts induits du fait que chaque collectivité s'est déjà engagée dans un mode de fonctionnement pour le tri. En Saumurois, on fonctionne déjà par collecte séparée entre papiers et emballages. Ce qui n'est pas le cas d'Angers Loire Métropole qui ne fait pas pour le moment le distinguo. Le Saumurois devra-t-il abandonner ses investissements ? Angers Métropole devra-t-il en faire d'autres ?

La casse sociale et les lobbys

Outre le bilan carbone pour le transport des déchets, "les investissements technologiques permettront aussi de passer de 62 équivalents temps plein à 35," précise l'étude de Trident, qu'elle justifie pour le personnel par "une amélioration des conditions de travail, notamment une baisse des troubles musculo-squelettiques des personnels." Ce à quoi avait réagi le vice-président de Saumur Agglo, Jackie Goulet en conseil d'Agglo du 23 juin 2016 : "Faut-il mieux avoir mal aux bras ou à la tête parce qu'on n'a pas de travail ? Si on veut faire des économies, compresser les déchets et les envoyer en Chine" (notre article). Après l'annonce faite par Christophe Béchu, Jackie Goulet est encore plus remonté : "Je suis opposé à la centralisation du tri des déchets à Angers. Ce serait une très lourde perte pour des zones comme le Saumurois où on a besoin de ce type d'emplois moins qualifiés. Le contre-projet qui pourrait être présenté serait idéalement situé à Lasse, à proximité du centre d'incinération. Cela serait parfait pour la réutilisation des résidus. Mais j'ai bien peur que cela ne soit qu'un écran de fumée et que le lobbying des grands groupes privés soit trop fort".

Un vrai test politique pour la future nouvelle grande Agglo...


Article du 28 septembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :

28/09/2016 18:53:18 Commentaire de contribuable

bonsoir, il faut toutefois souligner que l’agglo de Saumur est en matière de déchets performante car si vous regardez votre déclaration de taxe foncière, le montant des charges OM n'évoluent pas voir même est en baisse à certains endroits. Je ne suis pas sur que si il faut tout transporter sur Angers que ce soit avantageux pour nous, bien au contraire, pour les angevins très certainement!! si soit disant pour faire des économies, chez nous ça augmente, autant rester comme ça, n'est ce pas??? personne ne réagit, mais quand la facture arrive, beaucoup s'énervent, il faut réagir avant et dire non à Mr BECHU sur son projet, qu'il fasse en locale et laisse nos dirigeants locaux s'occuper de nos déchets, y en a peut être marre à un moment de payer pour éponger des dettes ou des erreurs de gestion du voisin!!!! à bon entendeur........


29/09/2016 08:20:03 Commentaire de MAN

Et le contribuable Loire Longuéen saura ce qu\\\'il en est de payer la dette du voisin avec la futur grande agglo de Saumur..... Peut être que l\\\'état va une nouvelle fois s’immiscer dans l\\\'affaire et on aura encore une fois de plus rien à redire. Faut dire aussi que de nos jours il n\\\'y a plus beaucoup d\\\'élus courageux pour tenir tête à tous ces gens.... ils ont trop peur ou trop à perdre.


29/09/2016 10:55:54 Commentaire de Colargol

Ras le bol de nos élus girouettes qui ressortent, quand ça les arrangent, le chantage à l’emploi ou les lobbyings divers et variés. Soit ils sont gestionnaires des deniers publics et la question mérite vraiment d’être posée : A propos du trajet : Aujourd’hui, les emballages sont triés à Seiches sur le Loir, 53 kms avec rupture de charge à Bellevue (Vivy). Le transport se fait en semi remorque Avec Biopole, la distance est moindre et un trajet par voie ferrée peut être étudié. Résultat à l’éco-bilan, avantage Biopole A propos du tri : Les études ADEME, les résultats vérifiés sur les départements voisins, montrent qu’il faut dimensionner un centre de tri à 20 000 tonnes / an, ce qui permet une mécanisation l’intégration du tri des nouveaux flux (plastiques souples par exemple) avec, de surcroît, une diminution significative des coûts de tri. Résultat avantage Biopole Soit, ils sont concernés par la problématique de l’emploi sur leur territoire alors, 1) Ils rétablissent la collecte en porte à porte et ils retirent les points qui n’ont de propreté que le nom 2) Ils font trier les emballages localement. Toutes les infrastructures (industrielles ou associatives) existent à Saumur, 3) Ils arrêtent les expérimentations relatives à la mécanisation des collectes, 4) Ils mettent du monde pour désherber nos allées 5) Ils retirent les barrières automatiques à l’entrée des parkings et les remplacent par des gardiens 6) Etc.,etc.,etc. Bref, ils sont cohérents, Mais la, je rêve, désolé


30/09/2016 15:12:03 Commentaire de A CE PROPOS

Je n'ai jamais compris pourquoi d'une commune à l'autre on ne recycle pas les mêmes choses. Par exemple, les barquettes en plastique sont acceptées dans certaines communes et pas dans d'autres. Et que faisons-nous de divers petits objets comme par exemple les crayons, briquets pour les fumeurs etc... qui sont en plastique aussi?


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI