Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Un fiché « S » au centre de « déradicalisation » de Pontourny ?

Le mardi 13 septembre 2016, l'ouverture effective du premier « Centre de Prévention, d’Insertion et de Citoyenneté » (CPIC), plus communément appelé « centre de déradicalisation », faisait les gros titres des médias nationaux (relire notre article). L'article de La Voix du Nord, publié ce lundi 26 septembre 2016, ne fera sans doute pas retomber la pression... En effet, le quotidien vient d'annoncer qu'un fiché « S » de 23 ans, originaire de l’Arrageois, a intégré le centre de Pontourny pour un séjour de 10 mois. Les élus et autorités avaient pourtant été très clairs : pas de profils fichés « S » à Beaumont-en-Véron !


Capture d'écran de La Voix du Nord, le lundi 26 septembre


L'article du quotidien régional La Voix du Nord, publié ce lundi 26 septembre 2016, a fait l'effet d'une bombe. L'article, intitulé « Itinéraire d’un fiché « S » de 23 ans : « Je veux changer, refaire surface », raconte l'histoire d'un certain I., 23 ans, originaire de l’Arrageois, dans la région Nord-Pas-de-Calais. Ce dernier vient d'intégrer le premier centre de déradicalisation de France, situé à Beaumont-en-Véron (Indre-et-Loire) pour un séjour de 10 mois. Et surtout, selon les révélations du quotidien Nordiste, l'individu est fiché « S »...

Des critères fixés par les élus et autorités

Le quotidien Lillois expose le « récit d’une vie chaotique entre violences et islamisation radicale avec, au final, une envie de s’en sortir, de « se couper du milieu » » (lire l'article complet, en cliquant ici). Bien qu'ayant « envie de s’en sortir », l'ensemble des acteurs du dossier, tels que les élus et les autorités, avaient pourtant été catégoriques : pas de profils fichés « S » au « Centre de Prévention, d’Insertion et de Citoyenneté » de Pontourny. C'est notamment ce qui était ressorti de la rencontre organisée par la préfecture d’Indre-et-Loire avec la presse nationale, le mardi 13 septembre dernier. Selon les critères fixés, les résidents doivent être âgés de 18 à 30 ans, doivent être volontaires pour ce séjour de 10 mois maximum. Leur profil est celui de majeurs signalés par leurs parents via la plateforme « Stop Jihadisme ». Il s'agit de jeunes radicalisés et tentés par le jihad, mais qui ne sont pas partis grossir les rangs des jihadistes en Syrie ou en Irak. Et ils ne doivent ni être fichés « S », ni placés sous-main de justice.

Si l'information reste à confirmer, l'association « Radicalement digne de Pontourny » est en colère

Néanmoins, personne n'a encore confirmé ou infirmé les révélations du quotidien régional. Dans tous les cas, elles ont provoqué des réunions d’urgence, notamment à Paris, au comité interministériel de prévention de la délinquance et de la déradicalisation. L'association « Radicalement digne de Pontourny », quant à elle, crie au scandale. Alors qu'elle milite pour la sécurité des habitants de Beaumont-en-Véron et des communes alentours (dont Saumur), l'association a ressenti cette « nouvelle » comme un coup de poignard dans le dos : « Les promesses faites ont tenu une semaine ! Un fiché « S », violent avec casier et spécialiste des braquages, arrive dans le centre ouvert de Pontourny » peut-on lire sur le site internet de l'association. En France, pour rappel, une fiche « S » est une fiche signalétique du fichier des personnes recherchées. La lettre « S » est l'abréviation de « Sûreté de l'État ». Les fiches « S » sont principalement émises par la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI). Elles sont subdivisées en divers niveaux matérialisés par des chiffres, qui vont de « S1 » à « S16 ». Ce niveau de chiffres ne correspond pas à la « dangerosité » d’une personne, mais plutôt aux actions à entreprendre pour le membre des forces de l’ordre qui contrôle celle-ci...

Nota Bene : Le Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation (CIPDR) du Ministère de l'Intérieur, que nous avons contacté par téléphone, a expliqué que rien ne serait pour le moment divulgué à la presse. Une communication pourrait être faite en fin de journée, ce mardi 27 septembre 2016...


Article du 27 septembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :

27/09/2016 22:00:40 Commentaire de de Brugiere jean francois

qui peut croire à la dératisation d'un fiché S?. Cela n'a jamais existé et n'existera jamais. .. surtout à l'âge de 18-20 ans.quand on veut se prouver à soi même.Au contraire, comme ces jeunes seront moitié libres, ils pourront se refiler des tuyaux. cela n'a aucun sens ( comme tout ce qui vient de cette classe de haute trahison appelée UMPS) et comme le gouvernement d'incompétents ne saura pas comment encadrer ces gens, on peut s'attendre à tout y compris des perms' en ville...pour bonne conduite.Peut être même va t on leur délivrer un diplôme à la sortie...pour bonne conduite. Mais après tout, cela fait longtemps que les Français, s'ils étaient debout, auraient imaginé le moyen d'empêcher cette stupidité qui risque de coûter cher en euros et en incidents. Quand la décadence est installée, rien ne l'arrête.Le FN a été le seul à pouvoir se mobiliser contre ce genre de crétinerie. Chacun le sait. Or ce Parti est devenu inepte, transparent, tragiquement absent. Dans le 49 il ne fiche strictement rien et espère ainsi sauver la France. Autant rêver.


28/09/2016 09:19:05 Commentaire de Pas rassurant tout ça...

La "vraie" "fausse" planque de St Hilaire- St Florent n'est pas si improbable que cela alors? En lisant la page de l'association "Radicalement digne de Pontourny" beaucoup d'infos intéressantes. Les employés de cet établissement soit-disant CPIC sont des "novices" en matière de déradicalisation. Leurs vies sont mises en danger et cela est inacceptable. La population est également en danger. Et intéressant aussi de lire que ce château est un legs dont la vocation première ne correspond plus à cette réalité...


28/09/2016 17:13:24 Commentaire de francais

et ce n'est que le début des révélations....., on ne nous dit pas tout, merci aux médias de ressortir tout ça et de ne pas gober le message que nos gouvernants veulent nous faire croire!!!!! c'est comme la planque de daech démentis, ....mais bien sur, il faut surtout ne pas faire de vagues, on fait passer ça sur le dos d'un entrainement militaire pour le moment, et dans quelques mois on nous dira la vérité....., on sais toujours la vérité à un changement de responsable, les nouveaux veulent se faire mousser en taclant leur prédécesseur, mais souvent c'est trop tard, le mal est fait!!!! regardez ce soir sur M6 l’émission à 20h55, ça va donner, ça risque même de faire peur, mais souvent la réalité est dure à voir................


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI