Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Visite de la Ministre Pascale Boistard à Doué la Fontaine : Réaction du président du Département

Ce mardi 27 septembre, la secrétaire d'Etat aux personnes âgées et à l’autonomie Pascale Boistard est en visite en Anjou et notamment à Doué la Fontaine (relire notre article). Suite aux déclarations jugées "surréalistes" de la minorité départementale (relire notre article), le Président du Conseil Général, Christian Gilet réagit. Dans un communiqué, il l'affirme : « Que l’Etat paye ses dettes et agisse » et « Les effets d’annonce ont assez duré ». Son communiqué.



"Contrairement à ce que j’ai pu lire, nous n’avons pas attendu la visite électorale de Mme Boistard, pas plus que la loi ASV, pour passer à l’offensive dans l’accompagnement des personnes âgées et la prévention de la perte d’autonomie", indique Christian Gillet.
"Dans ce domaine, le Maine‐et‐Loire, qui mobilise plus de 80 M€ par an, a toujours été en pointe. Je pense aux aides personnalisées à l’autonomie, au soutien aux aidants ou encore aux services développées par la Technicothèque. Sans compter, le lancement du schéma autonomie qui verra le jour en 2017.
Quant à l’annonce de Jean‐Michel Baylet, ministre de l’aménagement du territoire, sur la mise en place d’un fonds additionnel de 50 M€ dédié à l’insertion, elle ne masque pas le bilan calamiteux du gouvernement dans la lutte contre le chômage. Une annonce totalement cosmétique alors que les chiffres de l’emploi n’ont jamais été aussi mauvais", ajoute Christian Gillet.
"Que l’Etat paye ses dettes à notre égard, ‐ soit plus de 90 M€ rien que pour les aides individuelles de solidarité pour la seule année 2016 ‐ plutôt que de multiplier les promesses purement électoralistes. Le Département pourrait ainsi accentuer sa politique en faveur du maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie et de l’insertion, conclut le président. Que l’Etat arrête de propulser ses ministres dans nos territoires pour uniquement faire campagne. Qu’il agisse en faveur de l’emploi et des plus fragiles. Les effets d’annonce ont assez duré."


Article du 27 septembre 2016 I Catégorie : Politique

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI