Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur : la ville défavorable à la nouvelle cartographie des risques inondation

Réunis en conseil municipal ce jeudi 29 septembre, les élus saumurois ont voté une délibération en défaveur de la nouvelle cartographie en matière de PGRI (Plan de Gestion des Risques Inondation) Val d'Authion. Les débats sont présents et le conseiller d'opposition Michel Bataille a tenu a remettre à plat des contre vérités lues dans les commentaires du kiosque.


des cartes pas assez lisibles


Le PPRI du Val d'Authion a été approuvé en 2000. Il est depuis 2014 en cours de révision. Prescrite par la Préfecture de Maine et Loire. Depuis, en 2015, un plan de gestion des risques inondation (PGRI) sur le bassin Loire-Bretagne a été adopté. Ce plan définit 6 objectifs :
- Préserver les capacités d’écoulement des crues ainsi que les zones d’expansion des crues ;
- Planifier l’organisation et l’aménagement du territoire en tenant compte des risques ;
- Réduire les dommages aux personnes et aux biens implantés en zones inondables ;
- Intégrer les ouvrages de protection contre les inondations dans une approche globale ;
- Améliorer la connaissance et la conscience du risque inondation ;

Du temps demandé

C'est le conseiller d'opposition, enfant de la vallée à Saint Lambert des Levées, qui a résumé la position de l'assemblée. Il est revenu sur les principes de fond sur les crues « La dernière crue date de 1982, elle est sensiblement proche de 1910 dont on a tous vu les images. Les conséquences, de 1982 ont été moindre que celles de 1910. L'abaissement du lit de la Loire et les aménagements, notamment les levées de la SNCF ont minoré les nuisances. Je ne nie pas l'intérêt de prendre des précautions, notamment en cas de panne dans les stations de pompages comme à Nantilly. Mais le délai de réflexion n'est pas suffisant. Il faut qu'on puisse dialoguer avec les acteurs locaux. Il faut du temps. C'est l'urbanisation et l'avenir de la ville qui est en jeu. Il faut aussi que les cartes soient plus claires pour que les propriétaires soient au courant de ce qui les attend »

Des travaux à venir

Pour Jean-Michel Marchand, le maire de la Ville de Saumur, on ne peut pas contester les risques, « par contre les enjeux sont importants. Que deviennent les projets ? J'ai abordé le sujet avec le sous-Préfet, il va falloir nous laisser faire des choses. Mais il faut que les services de l'Etat soient d'accord. La carte a été affinée. On ne gagnera pas sur tout, mais on ne peut pas hypothéquer l'urbanisation de la ville. Enfin, il faut aussi prendre en compte qu'on a des moyens d'alerte et d'évacuation qui sont meilleures qu'en 1856". Vous pouvez relire notre article de la semaine passée sur les travaux à venir ici.

Les cartes des aléas et des enjeux

Sophie Anguenot, adjointe déléguée à l'urbanisme a expliqué le fonctionnement: « La carte d’aléas, réalisée à partir d’un modèle numérique de terrain avec une précision des repères d’un point tous les 4m², traduit la répartition des hauteurs d’eau et le périmètre des zones inondables. Le périmètre du PPRI actuel est ainsi modifié sur quelques secteurs tels les Ponts, le Breil, Delessert... (1). Par ailleurs, le seuil d’un mètre d’eau est désormais arrêté pour caractériser les zones potentiellement dangereuses. »

La carte des enjeux distingue 3 zones afin de répondre aux objectifs du PGRI :

- Les zones d’expansion des crues (ZEC) correspondent aux zones inondables non urbanisées ;
- Les zones urbaines denses (ZUD) correspondent aux centres urbains historiques ;
- Les autres zones urbaines (AZU) concernent les quartiers pavillonnaires et les zones industrielles.
Le PGRI contraint la constructibilité dans ces zones de la façon suivante :
- En ZEC : interdiction de toute nouvelle urbanisation sauf constructions ou reconstructions des ouvrages à usage agricole, ou activités sportives et de loisirs, compatibles avec le risque inondation, extensions mesurées des constructions existantes, …
- En ZUD : dans les zones supérieures à 1 mètre, toute nouvelle construction est en principe interdite. Le comblement des dents creuses est néanmoins envisageable sous réserve de prescriptions réduisant la vulnérabilité des constructions et obligeant la réalisation d’une zone refuge pour les logements.
- En AZU : dans les zones supérieures à 1 mètre, les opérations de réhabilitation, rénovation et
renouvellement urbain sont envisageables sous réserve de conduire à une réduction de vulnérabilité au risque, d’intégrer la mise en sécurité de la population et d’être compatible avec les capacités d’évacuation.

Dents creuses et opérations déjà engagées

Pour Sophie Anguenot, « la cartographie des enjeux, alors même que le règlement ne soit pas encore rédigé et approuvé, laisse donc entrevoir, via le PGRI, la constructibilité future des emprises concernées. Il apparaît nécessaire de porter à la connaissance de l’Etat, à travers cet avis de la commune, les dents creuses et opérations d’ores et déjà identifiées, voire engagées. » Et de continuer : « En effet, si la protection de la population et la préservation des biens représentent des mesures de sécurité essentielles pour notre territoire, celui-ci doit pour autant pouvoir se développer dans le respect des orientations du schéma de cohérence territoriale (SCOT) qui fixe notamment des objectifs de réalisation de logements et d’attractivité résidentielle et touristique. »

Un certain nombre de sites listés

C’est pourquoi, la ville a dressé une liste non exhaustive des sites pour lesquels le maintien de la cartographie présentée par la DDT, obérerait voire empêcherait la réalisation des opérations en cours et des objectifs de développement de la Ville (1).
« La rédaction du règlement, qui devrait être engagée dès le mois d’octobre, sera l’occasion de définir plus précisément les modalités de constructibilité des parcelles situées en zone inondable », a précisé l'élue. « A l’instar des étapes précédentes, la Ville sera associée à la démarche. Selon le calendrier prévisionnel établi par la DDT, l’enquête publique pourrait avoir lieu au 2nd trimestre 2017 et l’arrêté préfectoral d’approbation en décembre 2017. »

Au final, es élus ont émis un avis favorable sur la cartographie des aléas mais un avis défavorable sur la cartographie des enjeux au regard de la compatibilité avec les objectifs du SCOT et de la nécessité en ZUD et en AZU de favoriser la reconversion de sites ainsi que le développement des activités et établissements existants.

(1) La liste des secteurs :

- Emmaus, situé entre l’avenue Balzac et la rue de Bournigal, ce site étant aujourd'hui en phase de reconversion
- Avenue Commentry sur le site de l'ancienne usine Pichard Balme, situé en plein coeur d’un quartier résidentiel et aujourd’hui en phase de reconversion.
- Le Breil : Le nouveau règlement devra permettre le renforcement / confortement / extension de ce type de structure sur site.
- Parking Chanzy, afin de permettre la réalisation du projet immobilier en cours
- Clairefond, pour permettre la construction d’un EHPAD de 90 lits couplé à une crèche d’environ 15
berceaux
- CTM (Centre Technique Municipal) Boulevard Delessert, la révision engagée devant être compatible avec une restructuration du site après déménagement du CTM, pour une activité à vocation économique et/ou commerciale.
- Les Bas Lièvres, leur urbanisation étant susceptible de constituer un élément de couture urbaine logique entre les habitations de la rue des Enverries
et de la rue des bas lièvres.
- Les Pierres Maries à Saint-Lambert des Levées où la ville a engagé en 2012 la réalisation du lotissement communal
- Les Enverries à Saint Lambert des Levées où la ville a engagé en 2012 la réalisation du lotissement communal
- Place de l’Europe où la Ville a mené en 2012 une étude de faisabilité urbaine pour la réalisation d’un projet urbain mixant les principaux usages de la Ville, logement, parking, équipements et activités
- Pompidou, l'ancien garage à St Hilaire St Florent qui fait l'objet d'un projet d'aménagement d'une maison de retraite
- Impasse Mabileau afin de permettre toute extension et/ou évolution des constructions existantes .
- Place Verdun, le nouveau règlement devant permette la construction et/ou l’extension de programmes d’équipements dont la vulnérabilité serait réduite par ces travaux.
- Le Petit Caporal, la ville demandant à ce que la constructibilité des terrains soit maintenue.
- Route de Rouen, Saumur Agglo y projetant une démolition- reconstruction ou réhabilitation de l’ancienne graineterie présente sur site, pour y construire son siège.
- Ecoparc sud en vue du programme d'extension de la zone par Saumur Agglo pour des activités commerciales et économiques
- Le secteur Saint-Louis afin de rendre possible le renouvellement de l’établissement Saint-Louis et la consolidation de ses structures existantes.



Article du 30 septembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :

01/10/2016 09:33:11 Commentaire de zoubi

un courrier, une information, serai bien venue pour chaque habitants des zones concernées !!, ou peut-on voir cette nouvelle carte ?? les projets municipaux et de l'agglo vont bon train, mais pour les particuliers c'est autre chose, c'est un non catégorique et de plus sans explications, la carte est là !! normal il faut que cela ramène de l'argent toujours aux mêmes !! aller bizou, dormez bien !!


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI