Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Région : "Retailleau continue de beurrer les biscottes" selon le groupe Ecologiste et Citoyen

Lors de la commission permanente de ce vendredi 30 septembre, deux subventions à des projets agro-alimentaires de plus de 300 000 € chacune ont été votées. Pour le groupe Ecologiste et Citoyen, "Un air de déjà vu : après le vote de la subvention « Biscottes » en juillet, c’est en quelques mois un chèque-cadeau d’un million d’euros pour l’industrie agro-alimentaire qui été signé par le Conseil régional." Le communiqué du groupe.



"En effet, déjà lors de la Commission permanente du 8 juillet 2016, une subvention de plus de 390 000 euros avait été accordée à un projet agro-alimentaire pour tester la solidité des biscuits et des biscottes. Nous étions le seul groupe à avoir voté contre, estimant que sur un projet à fort retour sur investissement, un prêt sur l’honneur ou une avance remboursable étaient mieux adaptés que de donner l’argent du contribuable sous forme de subvention" (relire le communiqué du 11/07/2016).

"La majorité Retailleau remet ça aujourd’hui avec deux nouveaux projets agro-alimentaires :

- 330 000 euros pour un projet ALTEROBIO « Caractériser les microbiotes environnementaux dans les usines agroalimentaires pour maîtriser les contaminations microbiologiques » qui permettrait à Biofortis de générer un chiffre d’affaires supplémentaire de 4,2 millions d’euros à 3 ans;

- 370 000 euros pour un projet de robotisation du matériel d’alimentation dans l’élevage, qui devrait générer 14 millions d’euros de chiffre d’affaires à Kuhn Audureau.

« Des montants de subvention encore démesurés ! Ces aides, d’une part, ne font qu’alimenter un modèle productiviste industriel aux effets destructeurs sur l’emploi agricole, la biodiversité, la qualité de l’eau, la santé, et tout cela aux frais des contribuables » dénonce Christophe Douge, élu écologiste membre de la commission agriculture. Il poursuit : « D’autre part, des projets avec de tels retours sur investissement devraient faire l’objet d’avances remboursables plutôt que de subventions cadeaux ».

Pour Sophie Bringuy, co-présidente du groupe Ecologiste et citoyen : « La majorité régionale crie d’un côté aux nécessaires économies et distribue de l’autre de manière inconsidérée l’argent du contribuable à des groupes qui n’en ont pas besoin. Nous demandons une revisite dans les meilleurs délais et en profondeur des règles d’attribution des aides régionales. Avec les millions d’euros économisés, la Région pourra prioriser ses investissements dans le développement d’une agriculture et un modèle agro-alimentaire plus vertueux sur le plan de la santé, de l’emploi, de l’environnement ! »

Voici une orientation qui pourra être prise lors des assises de l’agriculture régionale qui se tiendront le 2 décembre et dans le cadre du Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation en cours d’élaboration."


Article du 30 septembre 2016 I Catégorie : Politique

 


3 commentaires :

30/09/2016 16:13:02 Commentaire de Pas tout à fait tort les écolos

"des projets avec de tels retours sur investissement devraient faire l’objet d’avances remboursables plutôt que de subventions cadeaux ». C'est réaliste. // Et puis enlever les miettes de biscottes, c'est aussi leur enlever toute leur magie et charme pour les enfants.


30/09/2016 17:06:32 Commentaire de un grain de sable

Monsieur RETAILLEAU, le sauveur de la région ou l'ami des grosses entreprises??? Pourquoi je ne suis pas étonnée... Et on envisage de mettre son meilleur ami, sarko, a la tête de notre pays... Toujours plus pour les plus riches, toujours moins pour l'écologie, et pour l'emploi...


30/09/2016 18:58:24 Commentaire de nsb

voila a quoi sert l'argent du contribuable ,a engraisser les entreprises. Pendant qu'on robotise le travail pour enlever des emplois avec l'argent des salariés, qui eux, ne sont pas exonéré d'impôts et qui n'ont pas de cadeaux


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI